Début de la page

À première vue, les entreprises étrangères proposent des salaires plus élevés, davantage de vacances et des prestations sociales plus généreuses. Il convient bien sûr de tenir également compte des prestations auxquelles un/une employé/e a droit, en vertu de son contrat de travail. L’essentiel des rapports entre employeurs et employés sont régis par le Labour Protection Act, les paragraphes 575 à 586 du Civil and Commercial Code et par quelques autres dispositions légales.

Vous trouverez plus d'informations sur le travail en Thaïlande sur le site web du Secrétariat d'Etat à l'économie SECO.

Permis de travail

Les étrangers qui souhaitent travailler en Thaïlande doivent disposer d’un permis de travail (work permit) valide. L’office du travail ne délivre ce permis qu’aux étrangers possédant une qualification recherchée en Thaïlande. En outre, le futur employeur doit apporter aux services de l’immigration la preuve qu’aucun candidat thaïlandais ne correspond au profil recherché. Il est difficile de trouver un emploi satisfaisant à ces critères, sans compter que les perspectives en termes de salaire sont souvent décevantes.

Il n’est pas rare que plusieurs mois s’écoulent avant de recevoir une réponse à une demande de permis de travail. Durant la phase d’examen du dossier, il est en outre interdit de travailler. Les atteintes à cette règle sont passibles de sanctions sévères. Pour pouvoir demander un permis de travail, l’employeur thaïlandais doit en effet attendre que le candidat étranger ait demandé à la représentation thaïlandaise concernée un visa pour non-immigrant de catégorie B sur présentation d’une promesse d’embauche et qu’il soit entré sur le territoire.

Une fois arrivé en Thaïlande, le candidat doit se rendre au bureau de l’immigration (Immigration Bureau) muni du permis délivré par l’office du travail, afin de faire valider son visa de travail et de le faire inscrire dans son passeport. Le bureau de l’immigration est également compétent pour les prolongations de visas et il a des antennes dans toutes les grandes villes.

Agences de placement

Le marché du travail n'offre quasiment pas de débouchés aux étrangers. C'est pourquoi les agences internationales de recrutement ne disposent d’aucune antenne en Thaïlande. Les quelques agences qui existent s’occupent du placement des travailleurs thaïlandais. La recherche d’emploi en Thaïlande est donc difficile. La plupart des entreprises suisses implantées en Thaïlande embauchent par l’intermédiaire de leur maison-mère. La chambre de commerce helvético-thaïlandaise publie les offres et les demandes d’emploi. Les moteurs de recherche internationaux peuvent s’avérer utiles.

Reconnaissance des diplômes

Le site des réseaux ENIC-NARIC (en) fournit des renseignements sur la reconnaissance des qualifications académiques et professionnelles. Il indique aussi les adresses des centres d’information nationaux (p. ex. Swiss ENIC).

Contact

Innovation et partenariats

Direction consulaire DC
Effingerstrasse 27
3003 Bern

Téléphone

Helpline +41 800 24-7-365 / +41 58 465 33 33