Département fédéral des affaires étrangères DFAE

Le Temps: voyage en Afrique et thèmes d’actualité

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis est interviewé par un journaliste du Temps de retour d’un voyage en Afrique qui l’a conduit de l’Algérie au Mali, du Sénégal en Gambie. Outre sur le voyage africain, le chef du DFAE s’exprime sur divers sujets d’actualité comme la vaccination contre le Covid-19, le dossier européen, l’administration américaine ou le Moyen-Orient.

15.02.2021
Photomontage pour illustrer l’interview, montrant Ignazio Cassis face à la caméra et deux bulles contenant l’une la question et l’autre la réponse.

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis © DFAE

La Suisse vient d’approuver une nouvelle Stratégie pour l’Afrique subsaharienne. Le conseiller fédéral Ignazio Cassis l’a présentée dans quatre pays africains lors d’une visite de six jours. Interrogé par le journal Le Temps dans l’avion du retour, le ministre revient sur son voyage et les discussions spécifiques menées dans les différentess capitales.

Au Sénégal, des accords ont été signés. En Algérie, furent notemment abordées des questions migratoires et au Mali la démocratie et les droits de l’homme. «J’ai demandé au président de transition s’il avait besoin de l’aide de la Suisse pour organiser des élections respectées ou pour rédiger une nouvelle Constitution, des domaines dans lesquels nous avons un savoir-faire reconnu dans le monde», relève notamment Ignazio Cassis dans l’entretien.

Vaccination et dossier européen

Dans un contexte international toujours fortement marqué par la pandémie, Ignazio Cassis s’exprime aussi sur la vaccination. «Chaque pays se fraye un chemin dans la jungle des vaccins avec sa propre vision géopolitique. L’approche des pays africains est plus décomplexée et pragmatique», souligne-t-il. Il explique par ailleurs avoir reçu une première dose de vaccin avant son déplacement en Afrique. Il recevra la seconde prochainement.

Interrogé ensuite sur le dossier européen, le chef du DFAE rapelle que le dossier avance par étape et que «la tâche reste difficile, parce qu’elle touche à l’équilibre entre indépendance et prospérité». Il explique que le Conseil fédéral «veut obtenir un accord qui tienne compte des préoccupations exprimées lors des consultations et qui trouve le soutien de la population suisse».

États-unis et Moyen-Orient

Le journaliste aborde ensuite la question des relations Suisse/États-Unis suite à l’élection de la nouvelle administration américaine. Le chef du DFAE assure que, si une stratégie du Conseil fédéral pour les Amériques est en cours de préparation, «les Etats-Unis ont toujours été un partenaire étroit de la Suisse avec lequel nous partageons les mêmes valeurs et entretenons des liens économiques, scientifiques et culturels intenses».

L’interview porte également sur  l’UNWRA et l’Iran. M. Cassis rappelle que la Suisse soutient les réformes de l’UNRWA afin d’améliorer la gouvernance et la transparence de l’agence de l’ONU de soutien aux réfugiés palestiniens. En Iran, la Suisse joue toujours son rôle de médiatrice avec les États-Unis. «Nous ne pouvons que stimuler l’échange de dialogue entre Washington et Téhéran», conclut-il.

Haut de page