Département fédéral des affaires étrangères DFAE

Engagé en faveur de la paix, Thomas Greminger a été nommé à la tête du GCSP

L’ambassadeur de Suisse Thomas Greminger a été nommé à la tête du Geneva Centre for Security Policy (GCSP) pour le 1er mai 2021. Cet organisme basé à Genève est notamment engagé en faveur de la formation et la promotion de la coopération dans le monde. Les thèmes sécuritaires y sont largement traités et le dialogue entre différents secteurs y est favorisé. La GCSP est, avec les deux autres centres genevois (DCAF et GICHD), un pilier important de la Genève internationale.

Portrait de l’ambassadeur Thomas Greminger.

L’ambassadeur Thomas Greminger est le nouveau chef du GCSP. © Keystone

Thomas Greminger s’est engagé durant toute sa carrière en faveur de la sécurité et la paix. Ancien directeur de la Division Sécurité humaine (aujourd’hui appelée Division Paix et Droits de l’homme) et ancien secrétaire général de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) à Vienne, il a dévoué une grande partie de sa vie à l’étude et à la promotion des politiques de paix dans le monde. Les valeurs prônées par la politique étrangère de la Suisse, respectivement dans la gestion des conflits, la promotion civile de la paix et les droits de l’homme, lui collent bien à la peau.

En ce début 2021, le Conseil de fondation du Geneva Centre for Security Policy (GCSP) l’a nommé nouveau directeur, poste occupé par Christian Dussey ces huit dernières années. Il prendra ses fonctions le 1er mai 2021. Cette organisation spécialisée dans la formation, le débat et le partage d’expériences dans le domaine des politiques de sécurité, véritable faire-valoir au sein de la Genève internationale. Le GCSP est un facilitateur reconnu entre les différentes sphères actives dans la promotion de la paix dans le monde. Ainsi, les représentants du secteur de la sécurité y rencontrent des représentants du secteur privé, de la diplomatie, des milieux scientifiques et des ONG, soulignant ainsi le caractère interdisciplinaire du GCSP. Véritable entité formatrice, elle se révèle au niveau international pour la qualité de ses cours, ainsi que pour ses discussions publiques, conférences et événements exécutifs revêtis en plateformes d’échanges exclusifs entre milieux qui n’auraient pas l’occasion de se rencontrer autrement.

De secrétaire général de l’OSCE au GCSP

Thomas Greminger a occupé pendant trois ans, de 2017 à 2020, le poste de Secrétaire général de l’OSCE. Son travail, apprécié, a toujours reçu un soutien indéfectible de la part de la Confédération suisse. Au début du mois de juillet, lors d’une réunion tenue au sein de l’organisation, les représentants des États participants n’ont pas renouvelé le mandat de quatre personnes occupant les plus hautes fonctions de l’OSCE. Parmi elles, figurait justement le Suisse Thomas Greminger. Malgré ses compétences et son travail de qualité, il n’aura ainsi pas pu poursuivre ses fonctions pour un mandat supplémentaire.

Au GCSP, Thomas Greminger continuera à être actif dans un domaine qui lui correspond parfaitement; il reste au contact d’un monde toujours plus interconnecté. En termes de valeurs, l’organisme partage des liens forts avec la Suisse et sa nouvelle stratégie de politique extérieure approuvée en janvier 2020. En visant notamment à protéger et à promouvoir sa liberté par la promotion civile et militaire de la paix, la Suisse a pour vocation de contribuer au règlement durable des conflits en recourant à des instruments variés. Le GCSP est un de ces instruments.

Haut de page