Département fédéral des affaires étrangères DFAE

«La défense des valeurs universelles est un engagement de longue haleine»

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis s’exprime ce vendredi dans une interview publiée dans plusieurs journaux romands. Le chef du Département des affaires étrangères réaffirme notamment les valeurs de la Suisse en faveur du dialogue et de la coopération.

Photomontage pour illustrer l’interview, montrant Ignazio Cassis face à la caméra et deux bulles contenant l’une la question et l’autre la réponse.

Dans une interview, le conseiller fédéral Ignazio Cassis réaffirme les valeurs de la Suisse en faveur du dialogue et de la coopération. © DFAE

L’interview d’Ignazio Cassis publiée dans les colonnes de différents quotidiens romands ce vendredi matin couvre de nombreux thèmes allant de la crise liée au COVID en passant par le dossier européen et la stratégie de la Suisse envers la Chine.

Concernant le Coronavirus, le chef du DFAE rappelle l’importance de la solidarité face « aux nouvelles mesures fortes » adoptées par le Conseil fédéral pour endiguer la pandémie en Suisse. Sur le dossier européen, le conseiller fédéral valorise l’importance du dialogue dans les négociations en cours. Il assure que « le Conseil fédéral évaluera les résultats définitifs une fois que les discussions en cours avec l’UE seront terminées. Ces discussions permettront de voir si les doutes peuvent être surmontés », rappelant qu’il y a « toujours deux possibilités en négociant: aboutir ou ne pas aboutir. »

Le chef de la diplomatie suisse s’exprime également sur le conflit israélo-palestinien ainsi que le traité d’interdiction des armes nucléaires.

Concernant la Chine, M.Cassis indique que la stratégie de la Suisse concernant ce pays devrait bientôt être adoptée par le Conseil fédéral. Le chef du Département des affaires étrangères explique avoir choisi d’entretenir les meilleures relations possibles avec ce pays, affirmant que « la défense des valeurs universelles est un engagement de longue haleine. »

Satisfaction concernant les résultats de l’enquête sur le personnel de la Confédération

Enfin, M.Cassis se dit satisfait des résultats de l’enquête sur le personnel de la Confédération. « Elle montre que la satisfaction a progressé dans mon département ces trois dernières années, malgré ou grâce aux différentes réformes que j’ai introduites. Et j’en suis heureux. » L’analyse des résultats révèle que les collaborateurs et collaboratrices de l’administration fédérale sont globalement satisfaits de leur situation professionnelle. Pour 11 des 18 critères de l'enquête, le DFAE a obtenu des résultats aussi bons ou meilleurs que la moyenne de l'administration fédérale.

Haut de page