Début de la page

Objectifs de développement durable de l’Agenda 2030: impliquer les acteurs et intégrer les idées

Le 4 mai 2022, le Conseil fédéral a adopté le deuxième rapport national volontaire sur la mise en œuvre de l’Agenda 2030 et lancé à cette occasion le site internet SDGital2030.ch. Le président de la Confédération Ignazio Cassis a déclaré que la communauté internationale avait besoin de diversité et d’innovation pour développer le monde de manière plus durable. Toutes et tous peuvent contribuer à la réalisation des 17 objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda 2030, comme l’illustrent les exemples des différentes régions linguistiques de la Suisse.

Un facteur met un sac destiné au recyclage rempli de bouteilles en plastique vides et de cartons de boissons dans son chariot.

Projet pilote à Reinach: le facteur Vincenzo Visca emporte un sac destiné au recyclage. Bouteilles en plastique et cartons peuvent être déposés à côté des boîtes aux lettres. © Keystone

Collaboratio helvetica, et non pas Confoederatio helvetica. Les premières lettres sont certes les mêmes, elles forment l’acronyme de la Suisse: CH. Collaboratio helvetica n’a toutefois pas été fondée en 1848, mais début 2017, avec pour ambition de susciter un changement de système qui permettrait de mettre en œuvre l’Agenda 2030 en Suisse. «Pour relever les défis actuels, nous avons besoin de nouvelles formes de collaboration et d’une pensée globale», explique la directrice Nora Wilhelm. Collaboratio helvetica teste notamment de nouvelles formes de collaboration ainsi que des solutions innovantes, puis partage ses conclusions. L’organisation illustre l’implication des acteurs les plus divers en faveur des objectifs de développement durable (ODD), un engagement pour les changements dont la Suisse de demain a impérativement besoin. 

Des symboles représentant les ODD de l’Agenda 2030 figurent dans des cases multicolores. Les contours du Palais fédéral apparaissent au centre de l’image.
La Suisse s’est engagée politiquement à mettre en œuvre l’Agenda 2030 pour le développement durable. © DFAE

Toutes et tous peuvent contribuer à la réalisation des objectifs de l’Agenda 2030. «La Suisse, qui bénéficie d’une démocratie vivante, d’une économie interconnectée, d’une grande diversité d’espèces, d’habitats et d’espaces culturels, d’une science forte et d’une longue tradition humanitaire, a tout intérêt à mettre en œuvre l’Agenda 2030, avec ses 17 objectifs de développement durable et ses 169 cibles», a souligné le président de la Confédération Ignazio Cassis lors du Forum international sur la coopération (IC Forum), les 31 mars et 1er avril 2022 à Genève. La Suisse s’engage au niveau national et international en faveur du développement durable dans ses différentes dimensions: sociale, écologique et économique.

Un bilan de la manière dont les objectifs ont été mis en œuvre est intégré dans le rapport national de la Suisse, adopté par le Conseil fédéral le 4 mai 2022. Le nouveau site Internet SDGital2030.ch, publié en complément du rapport national, illustre les multiples engagements du pays en matière de développement durable. Le rapport national et le site associé confirment qu’en Suisse, de nombreux acteurs de la Confédération, des cantons, des communes, de la société civile et des milieux économiques et scientifiques fournissent des contributions importantes et ont déjà initié et mis en œuvre des processus innovants pour atteindre les objectifs.

Photo de Nora Wilhelm, cofondatrice, instigatrice et directrice de Collaboratio helvetica.
Nora Wilhelm, cofondatrice, instigatrice et directrice de Collaboratio helvetica. © Ville de Zurich

«Collaboratio helvetica permet à des personnes et à des organisations engagées de changer des attitudes et modes de pensée profondément enracinés, de mener des dialogues plus efficaces, de mettre en œuvre de nouvelles formes de collaboration et ainsi de repenser et de façonner ensemble la Suisse de demain.»

Photo de Kaspar Wyss, directeur adjoint et chef de département, Institut tropical et de santé publique suisse.
Kaspar Wyss, directeur adjoint et chef de département, Institut tropical et de santé publique suisse. © Institut tropical et de santé publique suisse

«L’Institut tropical et de santé publique suisse se concentre en particulier sur l’ODD 3 (permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge) et la couverture sanitaire universelle (CSU), tout en contribuant également à la plupart des 16 autres ODD.»

L’Agenda 2030 est clairement une priorité: nous voulons aborder ce sujet de manière durable, et ce dans les domaines de l’information, de l’analyse, de la sensibilisation et de l’audit urbain.
Giorgio Maric, directeur de l’Office de la statistique et de la gestion des données, Ville de Lugano
Photo de Eva Schmassmann, responsable du service de coordination de la plateforme Agenda 2030 .
Eva Schmassmann est responsable du service de coordination de la plateforme Agenda 2030. © Plateforme Agenda 2030

«Notre travail consiste à informer et sensibiliser; par des contributions, des interventions publiques ou des projets tels que la SDG Walk, nous favorisons la compréhension du développement durable. Nous élaborons des recommandations d’action car les politiques et les comportements sont marqués par des conflits d’objectifs et des contradictions. Lorsque nous échangeons avec les acteurs publics et privés, nous identifions ces contradictions et cherchons des solutions pertinentes pour améliorer la cohérence (politique) en matière de développement durable. Nous établissons des prises de position et participons aux processus politiques.»

Photo de Rémy Zinder, directeur du Service cantonal du développement durable (SCDD), Département du territoire, République et canton de Genève
Rémy Zinder, directeur du service cantonal du développement durable (SCDD), Département du territoire, République et canton de Genève. © République et canton de Genève

«Le concept cantonal du développement durable définit les lignes directrices et les axes stratégiques d'intervention prioritaires en matière de développement durable à l'horizon 2030. Un plan d'actions développement durable 2019-2023 apporte une réponse concrète aux objectifs stratégiques de ce concept, en matière de gouvernance, de collaboration avec les communes et de mode de production et de consommation.»

Photo de Noemie Dick, spécialiste en durabilité, Ville de Fribourg, Développement durable - DD .
Noemie Dick, spécialiste en durabilité, Ville de Fribourg, Développement durable – DD. © Ville de Fribourg

«La Ville de Fribourg participe au déploiement et à l'évolution de l'Agenda 2030 à travers différents groupes d'études et de travail agissant sur la durabilité en Suisse. Le pôle Développement durable de notre commune fait entre autre partie du Cercle Indicateurs, de Coord21 ainsi que de l'Union des Villes suisses (UVS). La Ville de Fribourg contribue aussi à l’application des processus en collaboration avec Innosuisse, plusieurs hautes écoles et à travers les études menées par l’ARE quant à l'interprétation des ODD et de leurs 169 cibles à l'échelle suisse.»

L’Agenda 2030 et le rapport national

L’Agenda 2030 pour le développement durable a été adopté le 25 septembre 2015 par l’ensemble des chefs d’État et de gouvernement des 193 États membres de l’ONU. Il représente un important jalon pour le développement durable au niveau mondial et résulte d’un processus de négociation inclusif à large échelle.

La Suisse met en œuvre l’Agenda 2030 de manière participative. Des experts de tous les départements de l’administration fédérale, des représentants des cantons et des communes, des organisations de la société civile et des milieux économiques et scientifiques ont été invités au printemps et à l’été 2021 à participer à l’état des lieux de la mise en œuvre de l’Agenda 2030 grâce à la nouvelle plateforme numérique SDGital2030.ch. Le Conseil fédéral prévoit d’établir un rapport national volontaire tous les quatre ans jusqu’en 2030. En 2022, il présente le deuxième rapport national complet et fait un bilan intermédiaire.

Le rapport national est toujours présenté lors du Forum politique de haut niveau sur le développement durable de l’ONU. Cette année, le forum aura lieu du 5 au 15 juillet au siège de l’organisation à New York, en présence pour la première fois depuis des années. Le rapport doit montrer à la communauté internationale, et en particulier à la population suisse, où se situe notre pays sur le plan national et international quant à la réalisation des 17 objectifs.

 

Timbre spécial Agenda 2030. © La Poste Suisse SA

Timbre spécial sur l’Agenda 2030 et les 17 objectifs de développement durable

Le 5 mai 2022, la Poste Suisse émettra un timbre spécial consacré à l’Agenda 2030 afin de mieux faire connaître les objectifs de développement durable.

Le sujet et les 17 couleurs différentes représentent les 17 ODD. Les lettres et les chiffres sont constitués sur la base de formes géométriques simples. La surface est identique pour chaque forme et indique que chaque objectif est d’une égale importance. Ces formes ressemblent à des blocs de construction qui invitent à façonner et changer le monde.

La Confédération et la Poste s’engagent à mettre en œuvre les ODD et y contribuent de manière décisive.