Début de la page

Recherche de personnes disparues et prévention des disparitions

Chaque année, des dizaines de milliers de personnes sont portées disparues au cours de conflits armés ou d’autres situations de violence, ou encore dans des contextes de migration, de catastrophes ou de situations d’urgence. La Suisse cherche à renforcer les mesures de prévention afin d’éviter que des personnes ne disparaissent et œuvre pour améliorer la recherche des personnes disparues et rétablir les liens familiaux.

Le fait qu’un si grand nombre de personnes soient portées disparues chaque année représente non seulement une tragédie humanitaire pour les familles, mais peut également avoir des effets durables sur les efforts visant à rétablir la confiance et à répondre aux revendications au sein des sociétés. En outre, cette situation discrédite les démarches de consolidation de la paix et les perspectives de développement. L’augmentation du nombre de personnes disparues est due à des environnements toujours plus complexes, tels que des conflits qui se prolongent, à la multiplication des groupes armés ainsi qu’à des mouvements migratoires de grande ampleur.

Les disparitions constituent un phénomène mondial aux conséquences dévastatrices et durables sur les familles, les communautés et les sociétés dans leur ensemble. Lorsqu’une personne proche est portée disparue, l’incertitude concernant son sort peut provoquer un traumatisme psychologique grave dans la famille. De plus, dans un certain nombre de pays, les proches des personnes disparues sont confrontés à d’importantes difficultés d’ordre juridique ou administratif pour revendiquer un héritage, obtenir des allocations ou se remarier par exemple.

Autre enjeu d’importance, la question des personnes disparues a des répercussions sur les processus de consolidation de la paix. La disparition de membres d’une communauté entrave souvent les efforts de réconciliation pendant des décennies. Pour pouvoir tirer un trait sur le passé, une communauté ou une société a besoin de connaître le sort de ses membres disparus.

Alliance mondiale pour les personnes disparues

Prévenir les cas de disparition et y faire face nécessite une volonté politique, des cadres juridiques et institutionnels adéquats et efficaces, une coopération entre les États et avec d’autres acteurs ainsi que des partenariats pour améliorer les connaissances et les capacités techniques. Dans cette perspective, la Suisse et le CICR ont annoncé, le 11 mai 2021, le lancement de l’Alliance mondiale pour les personnes disparues à l’occasion du 150e anniversaire de l’Agence centrale de recherches.

Cette alliance a pour but de mettre à profit les capacités et l’influence collectives des États au niveau diplomatique, politique et financier pour améliorer la prévention et la réponse à donner aux cas de personnes séparées de leur famille ou disparues.

Alliance mondiale pour les personnes disparues (CICR)

150e anniversaire de l’Agence centrale de recherches (en)

Alliance pour les personnes disparues (en) (PDF, 2 Pages, 531.7 kB, Anglais)

Dernière mise à jour 13.07.2022

Contact

Division Paix et droits de l’homme

Bundesgasse 32
3003 Berne

Téléphone

+41 (0)58 462 30 50

Fax

+41 (0)58 463 89 22