Début de la page

L’engagement de la Suisse dans le domaine «Children and Armed Conflict» (CAAC) représente un sujet de préoccupation important pour la Suisse. La stratégie de politique étrangère de la Suisse 2020-2023 accorde une attention particulière aux groupes particulières vulnérables, c’est pourquoi la question des enfants dans les conflits armés est une priorité de la politique humanitaire de la Suisse.

Avec la résolution A/RES/51/77 du Conseil de sécurité, un mécanisme de surveillance et de communication de l'information a été mis en place qui permet de répertorier les parties étatiques et non étatiques qui commettent de graves violations des droits de l'enfant. En tant que tel, le CAAC est le seul domaine de la protection des civils où il existe un mécanisme de responsabilisation robuste. La Suisse s’engage depuis des années afin que ce mécanisme reste efficace et basé sur des preuves et, à cet effet, supporte activement le bureau de la Représentante Spéciale du Secrétaire Général sur les enfants dans les conflits armés. 

Les graves violations des droits de l'enfant dans le cadre de conflits armés

Il existe six violations graves des droits de l'enfant :

  1. le meurtre ou la mutilation d'enfants
  2. le recrutement et l'utilisation d'enfants
  3. le viol et les autres violences sexuelles contre les enfants
  4. les attaques contre des écoles ou des hôpitaux
  5. l'enlèvement d'enfants
  6. le refus de l'accès humanitaire

Les cinq premières violations ont été définis par le Conseil de Sécurité comme déclencheurs de l'inscription sur une liste répertoriant les parties ne respectant pas les principes de protection des enfants en cas de conflit armé. La liste représente l’annexe du rapport annuel de la Représentante Spéciale du Secrétaire Général sur les enfants dans les conflits armés (SRSG CAAC). Ce rapport décrit les tendances mondiales en matière de protection des enfants dans le cadre d’un conflit armé et est présenté chaque année au Conseil de sécurité. 

Dernière mise à jour 02.08.2022

Contact

Division Paix et droits de l’homme

Bundesgasse 32
3003 Berne

Téléphone

+41 (0)58 462 30 50

Fax

+41 (0)58 463 89 22