Département fédéral des affaires étrangères DFAE

L'aide humanitaire fournit des instruments pour le traitement de l'eau potable à Lesbos

Suite à l'incendie du camp de réfugiés de Moria, l'aide humanitaire suisse a organisé plusieurs vols. Ils apportent des secours d'urgence aux personnes touchées par l'incendie de Lesbos.

15.09.2020
De nombreuses tentes forment ensemble un campement directement sur le bord de mer de l'île de Lesbos.

Après l'incendie du camp de réfugiés de Moria, de nouvelles tentes doivent être installées à Lesbos. © DFAE

15.09.2020 – 15.00

L’Aide humanitaire de la Suisse envoie une nouvelle cargaison de matériel de secours à Lesbos

Après l’incendie qui a dévasté le camp de réfugiés de Moria sur l’île de Lesbos, la Suisse a rapidement réagi et envoyé d’urgence, vendredi dernier, une première cargaison de matériel de secours en Grèce Des membres du Corps suisse d’aide humanitaire (CSA) ont depuis lors visité le camp détruit avec les autorités grecques afin d’évaluer les besoins humanitaires sur place. 

Par suite de cette évaluation, un avion s’est envolé de Zurich à destination de Lesbos, dans l’après-midi du 15 septembre 2020. Il a acheminé directement sur l’île 4 tonnes de matériel de secours, transportant également dans ses soutes deux modules de distribution d’eau et quatre kits de désinfection pour le traitement de l’eau potable. Quelque 10’000 personnes ont ainsi accès à de l’eau potable. Parmi le matériel fourni figurent aussi des générateurs, des consommables, comme des tuyaux, et cinq grandes tentes à usage multiple. L’avion a été affrété par l’Aide humanitaire de la Suisse.

L’Aide humanitaire envoie en outre à Lesbos quatre autres membres du CSA: deux spécialistes de l’eau, un logisticien et un médecin. Le médecin examinera en particulier la situation dans le camp de réfugiés en ce qui concerne la pandémie de coronavirus.

Immédiatement après l’incendie, l’Aide humanitaire de la Suisse (qui est rattachée à la Direction du développement et de la coopération [DDC] du DFAE) a débloqué jusqu’à un million de francs suisses pour pouvoir répondre aux besoins les plus pressants des personnes touchées par l’incendie.

11.09.2020 – 13.00

Deux hommes transportent dans l’avion un paquet contenant des fournitures de secours.
Avant son départ pour la Grèce depuis l’aéroport de Berne-Belp, l’avion a été chargé de fournitures de secours. © DFAE

Le 11 septembre 2020 à 13 heures, un avion du Service de transport aérien de la Confédération (STAC) a décollé de l’aéroport de Berne-Belp à destination d’Athènes. L’appareil transporte environ une tonne de matériel de secours dont les réfugiés sur l’île de Lesbos ont un besoin vital. Les autorités grecques avaient demandé à la Suisse de lui livrer, entre autres, des sacs de couchage, des matelas, des bidons d’eau et des ustensiles de cuisine. Selon les autorités grecques, le camp de réfugiés de Moria à Lesbos fait face à une grande pénurie de produits d’hygiène et installations sanitaires tels que savons, dentifrices ou cabines de douche suite à l’incendie qui l’a dévasté.

Mercredi matin, le conseiller fédéral Ignazio Cassis avait déjà exprimé sur les médias sociaux sa consternation face à ces événements, ainsi que sa profonde sympathie aux habitants du camp de réfugiés de Moria. L’aide humanitaire qu’il avait proposée se concrétise avec ce premier acheminement aérien de matériel de secours.

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a annoncé le vol de secours vers la Grèce via Twitter.

Un chariot élévateur sert au déchargement des boîtes et des sacs contenant le matériel de secours.
Après l'atterrissage à Athènes, l'avion contenant les fournitures de secours sera déchargé. © DFAE

Avec cette aide humanitaire d’urgence, la Suisse intensifie son soutien aux autorités grecques. Depuis de nombreuses années, cette aide se concentre en particulier sur la question migratoire. Dans ce contexte, la Direction du développement et de la coopération (DDC) a fourni aux centres d’accueil établis sur les îles grecques des tentes, des lits, des couvertures, des médicaments et du matériel médical de base.

Par ailleurs, la DDC finance depuis plusieurs années des projets dans le domaine du regroupement familial, de la prise en charge des requérants d’asile mineurs non accompagnés et particulièrement vulnérables et de la protection des femmes dans les centres d’accueil.

Coopération au sein des États européens

Pour sa part, le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) soutient un centre de jour pour les familles ainsi que des centres d’accueil pour les requérants d’asile mineurs non accompagnés. En outre, le Département fédéral de justice et police (DFJP) a accordé en avril dernier un crédit de 1,1 million de francs pour soutenir des projets réalisés par des organisations humanitaires profitant essentiellement aux enfants et aux jeunes dans les camps et servant à financer des mesures immédiates contre la propagation du coronavirus.

En 2020, dans le cadre du système Dublin, la Suisse a accueilli 52 enfants et adolescents non accompagnés en provenance de Grèce, qui ont de la famille en Suisse.

Aide humanitaire de la Suisse

L’Aide humanitaire de la Confédération se mobilise pour répondre aux besoins des personnes nécessitant une protection pendant et après les conflits, les crises et les catastrophes naturelles. Elle concentre son action sur les domaines suivants: reconstruction et réhabilitation, réduction des risques de catastrophe, protection des personnes vulnérables et aide d’urgence. L’Aide humanitaire est rattachée à la Direction du développement et de la coopération (DDC) du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Haut de page