Département fédéral des affaires étrangères DFAE

10 points qui expliquent pourquoi le PNUD est un partenaire essentiel de la Suisse

L’état de la pauvreté dans le monde d’aujourd’hui a un impact sur la société de demain. En 2020, 1 personne sur 10 vit dans une pauvreté extrême, dit l’ONU. L’épidémie globale de COVID-19 n’arrange rien. Unis pour un développement durable, les pays du monde se sont engagés à éradiquer la pauvreté d’ici à 2030. La Suisse est très active pour atteindre cet objectif. Pour ce faire, un travail multi-acteurs et un engagement sur le terrain sont indispensables. Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) est un partenaire essentiel. Dix faits et chiffres.

Trois enfants de la rue prennent la pose devant l’objectif d’un appareil photo à Kampala, Ouganda.

À l'échelle mondiale, le continent africain concentre plus de la moitié de l'extrême misère. © Keystone

736 millions

C’est le nombre de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté fixé à 1,90 dollar par jour, selon l’ONU. La plupart de ces personnes vivent en Afrique subsaharienne ou en Asie du Sud. Les taux de pauvreté élevés se trouvent le plus souvent dans des petits pays, fragiles et touchés par des conflits armés.

2030

La communauté internationale, dont la Suisse, s’est engagée pour une éradication de la pauvreté d’ici à 2030. L’Agenda 2030 de l’ONU vise à mettre fin à la pauvreté, aux inégalités et à l'injustice et à promouvoir un développement durable grâce à un ensemble de 17 objectifs et 169 sous-objectifs. L’objectif 1 cible spécifiquement la pauvreté.

Constitution fédérale

La lutte contre la pauvreté est inscrite dans la Constitution fédérale. La Suisse considère la lutte contre la pauvreté comme un outil principal permettant un développement durable des sociétés et ayant des répercussions dans de nombreux domaines (migration, emploi, etc.) et aussi sur son territoire. Le 19 février 2020, le Conseil fédéral a adopté la stratégie de Coopération Internationale (CI) 2021-2024 et demandé au Parlement une enveloppe de 11,25 milliards CHF pour sa mise en œuvre. La lutte contre la pauvreté mondiale en est un point phare.

100%

100% des régions d’action prioritaires de la DDC (Stratégie CI 2021-2024) sont concernées par des problématiques de pauvreté. L’Afrique concentre plus de la moitié de la misère mondiale. L’Asie arrive juste après dans le classement. L’Europe de l’Est connait les pires chiffres européens. La loi fédérale de 1976 sur la coopération au développement et l’aide humanitaire internationales stipule que la Suisse doit venir en aide en priorité aux pays en développement, aux régions et aux catégories de population les plus pauvres. Cela est toujours en vigueur aujourd’hui.

À défi global, réponse globale

La Suisse s’engage dans une intense collaboration multilatérale pour répondre au mandat universel d’élimination de la pauvreté fixé par l’ONU. Elle participe, sous le signe du dialogue, à l’élaboration de conventions, initiatives et processus mondiaux. Elle soutient de nombreux acteurs du secteur; banques mondiales, agences onusiennes, partenaires locaux, etc. Elle contribue et développe de très nombreux projets sur le terrain dans ses pays partenaires.

Partenariats essentiels

La Suisse ne peut agir seule sur une problématique globale. Elle s’entoure de partenaires dont les travaux convergent avec ses objectifs et ses ambitions. Partenaire stratégique de la Suisse depuis 1974, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) est l'un des principaux acteurs multilatéraux engagés pour l’éradication de la pauvreté et la réduction des inégalités et de l'exclusion. La Suisse soutient le PNUD, non seulement par l’octroi de subventions, mais également dans le soutien à plus d’une centaine de projets de développement dans les pays et les régions soutenus par l’action du PNUD.

52,7 millions CHF

Lors de sa séance du 18 novembre 2020, Le Conseil fédéral a décidé l’octroi d’une contribution de 52,7 millions CHF au PNUD pour l’année 2021. En plus de cette contribution générale, la Suisse soutient directement 167 projets à travers le monde. Pour la période 2018-2020, la Suisse a soutenu le travail du PNUD avec une contribution générale de 156,4 millions de francs.

Complémentarité

Le travail du PNUD et le travail de la Suisse sont complémentaires. La Suisse est un petit pays. Elle dispose cependant d’une influence importante sur la scène internationale, elle préside d'importantes commissions, est une donatrice importante et a une longue tradition humanitaire. Le PNUD est la plus grande agence de développement de l'ONU. Il a un réseau mondial à travers lequel il promeut la réflexion et le dialogue sur les défis mondiaux liés au développement et à la bonne gouvernance.

COVID-19

La pandémie de COVID-19 risque d’entraîner 150 millions de personnes supplémentaires dans l'extrême pauvreté d’ici 2021, a alerté la banque mondiale cette année. C'est la première fois depuis 1998 que le nombre de personnes touchées risque d’augmenter. Avec son soutien pour 2021, la Suisse apporte une contribution importante au PNUD pour aider à surmonter la crise de Covid-19 et à atteindre les objectifs de développement durable de l'Agenda 2030.

Genève

La ville helvétique au bord du Léman abrite l’un des cinq bureaux de liaison mondiaux du PNUD. Cette présence, au côté d’une multitudes d’autres acteurs mondiaux, permet de faire progresser la collaboration entre les organisations internationales, les gouvernements suisse et européens, la société civile et le monde académique.

Haut de page