Relations bilatérales Suisse–Sierra Leone

La Suisse et la Sierra Leone entretiennent de bonnes relations bien que peu intenses. La Suisse a fourni une aide humanitaire à la Sierra Leone durant la guerre civile dans les années 1990 et a fait part de son soutien au Tribunal spécial des Nations Unies pour la Sierra Leone dès 2002.

Points clés des relations diplomatiques

La Suisse a défini une stratégie pour l’Afrique sub-saharienne sur la période 2021-2024.

Depuis les années 1960, la Suisse et la Sierra Leone ont conclu plusieurs accords de rééchelonnement de la dette. En 2007, la Suisse a annulé la dette de la Sierra Leone. En 2004, un protocole a par ailleurs été signé sur les questions migratoires.

La Sierra Leone dispose à Genève d’une représentation permanente, également accréditée comme ambassade en Suisse. L’Ambassade de Suisse à Abidjan (Côte d’Ivoire) est accréditée auprès de la République de Sierra Leone.

Stratégie pour l'Afrique Subsaharienne 2021-2024 (PDF, 3.0 MB, Français)

Banque de données de traités internationaux

Migration

Promotion de la paix et sécurité humaine

La Suisse soutient le Tribunal spécial des Nations Unies pour la Sierra Leone créé en 2002 et chargé de poursuivre les crimes commis durant la guerre civile.

Coopération au développement et aide humanitaire

La Suisse a apporté une aide humanitaire à la Sierra Leone durant la guerre civile entre 1991 et 2002. Elle a ensuite soutenu les efforts de reconstruction.

Entre 2014 et 2016, l'Aide humanitaire suisse a soutenu les pays de la région de l'Union du fleuve Mano dans la lutte contre l'épidémie d'Ebola à hauteur de 32 millions USD.

Les Suissesses et les Suisses en Sierra Leone

Selon la statistique des Suisses de l’étranger, 14 ressortissants suisses vivaient au Sierra Leone en 2020 et 72 ressortissants sierra léonais vivaient en Suisse.

Historique des relations bilatérales

À partir de 1963, Alusuisse devient la clé de voûte de la présence suisse en Sierra Leone, après l’acquisition d’une mine de bauxite dans le pays. La guerre civile qui sévit dans les années 1990 et la vente d’Alusuisse poussent à nouveau les ressortissants suisses au départ.

Dès 1920, la Suisse ouvre à Freetown un consulat qui devient après l’indépendance un consulat général, dirigé par un représentant honoraire.

Le 17 avril 1961, la Suisse reconnaît l’indépendance de la Sierra Leone. L’année suivante, des relations diplomatiques sont établies entre les deux pays.

Sierra Leone, Dictionnaire historique de la Suisse

Documents diplomatiques de la Suisse, Dodis