La Conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey en Tanzanie

Berne, Communiqué de presse, 12.02.2010

Aujourd’hui, le 12.02.10, la Conseillère fédéral Micheline Calmy Rey a visité divers projets liés à la santé qui sont soutenus par la Suisse.

La Tanzanie est un pays prioritaire de la coopération suisse au développement. Outre le fait de promouvoir la croissance économique et de fournir une aide humanitaire à des centaines de milliers de réfugiés en provenance des deux pays voisins que sont le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC), l’engagement de la Suisse vise à renforcer le système de santé tanzanien, afin d’améliorer l’accès de la population pauvre aux services médicaux.

La Conseillère fédérale Micheline Calmy Rey a visité l’institut de santé spécialisé dans la recherche d’Ifakara (Ifakara Health Institute IHI), soutenu par la Direction du développement et de la coopération (DDC) . Ce dernier a été fondé dans les années 40 en tant que laboratoire de terrain permanent de l’Institut tropical suisse (ITS), puis remis en 1991 à l’Etat tanzanien. La Cheffe du DFAE a également visité la Clinique St-Francis d’Ifakara, qui a été fondé dans les années 1920 par l’ordre religieux suisse des Baldegg Schwestern.

Ifakara constitue la dernière étape du voyage effectué par Micheline Calmy-Rey en Afrique. Au cours des jours précédents, elle avait eu des entretiens au niveau ministériel à Kinshasa, République Démocratique du Congo,  et visité des projets mis en œuvre par la Direction du développement et de la coopération (DDC) dans la province du Sud-Kivu, située dans la partie orientale du pays.

Comptent parmi les projets financés par la Suisse dans le Sud-Kivu le renforcement de l’assistance médicale de base (p. ex. dans le secteur de la pédiatrie), la prise en charge des victimes de violences (enfants, femmes, déplacés internes), ainsi que la consolidation des processus électoraux démocratiques moyennant la promotion de médias régionaux (Radio Okapi, Radio Maendeleo). L’aide suisse a permis, entre autres, de remettre en état deux hôpitaux et quatre centres de santé et de construire un centre de pédiatrie. L’une des organisations partenaires de la Suisse a assuré la prise en charge d’un grand nombre de victimes de violences perpétrées dans le cadre des conflits au Kivu: 2000 femmes ont ainsi bénéficié de soins médicaux et 6000 d’une prise en charge psychosociale.

« Dans la situation actuelle, où la plupart des pays donateurs se retirent de l’aide humanitaire dans le Sud-Kivu, de la Suisse dans cette région devient d’autant plus précieuse », a dit la Conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey.

La visite a donné la possibilité d’examiner directement sur le terrain les différentes pratiques dans la politique du développement,  – aide directe par le biais de projets ou soutien budgétaire sectoriel –,  de les comparer et de s’en faire une idée précise.

Coopération au développement avec la Tanzanie : la Tanzanie compte depuis plusieurs années parmi les pays prioritaires de la coopération suisse au développement. La collaboration s’est intensifiée en 1981 avec l’ouverture d’un Bureau de coopération à Dar es Salaam et constitue actuellement le plus important partenariat bilatéral en Afrique. La DDC, en collaboration avec le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO), y met en œuvre un programme doté d’un budget annuel de quelque 25 millions de francs. Ce dernier vise en priorité à lutter contre la pauvreté et à améliorer les conditions de vie de la population. Dans le secteur de la santé, la Suisse soutient des initiatives communautaires, les réformes entreprises au niveau de l’assistance médicale de base, ainsi que la lutte contre les maladies transmissibles, telles que le paludisme et le VIH/sida. Des résultats notoires ont été enregistrés dans la lutte contre le paludisme : la mortalité infantile a diminué de 25 % depuis 2000 grâce, notamment, à l’utilisation de moustiquaires que la Suisse s’attache à promouvoir en Tanzanie.


Informations complémentaires

Informations complémentaires :


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: (+41) 031 322 31 53
Fax: (+41) 031 324 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères