Inauguration de deux écoles permanentes en Haïti

Article, 12.10.2012

Programme d’appui à la reconstruction des infrastructures scolaires

1600 élèves ont pu reprendre leur cursus scolaire à l’occasion de l’inauguration de l’Ecole nationale de Dessources à Léogane et de l’Ecole fondamentale et Centre d’appui pédagogique (EFACAP) du Sacré-Cœur à Petit-Goâve le 10 octobre 2012. Premiers bâtiments scolaires permanents reconstruits en Haïti après le séisme ravageur du 12 janvier 2010, ces deux écoles respectent les normes parasismiques et anticycloniques.

Discours de l'Ambassadeur Vokral lors de l'inauguration de l'Ecole Dessources à Léogâne. (

L’approche et la pertinence du Programme d’appui à la reconstruction d’infrastructures scolaires proposé par la DDC lui a valu d‘être la première institution à obtenir, en octobre 2010, une autorisation du gouvernement haïtien pour la construction de bâtiments scolaires permanents. La première pierre avait été posée le 12 janvier 2011, exactement une année après le tremblement de terre dévastateur.

Elèves pendant l'inauguration de l'EFACAP de Sacré-Coeur à Petit-Goâve. ( © DDC)

L’Ecole Nationale de Dessources et l’EFACAP du Sacré-Cœur font parties d’une première phase dite «pilote» qui aura permis de tester un système de construction parasismique et anticyclonique en béton. Ce dernier a été élaboré selon un concept moderne et ductile, respectant les normes post-séisme édictées par le gouvernement haïtien. En outre, ces constructions intègrent les normes scolaires du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) et techniques du Ministère des Travaux publics, Transports et Communications (MTPTC). Leur réalisation a été cofinancée par Roche et la Principauté du Lichtenstein.

Le Directeur de l'enseignement fondamental Rénold Telfort, le Ministre de l'Education Vanneur Pierre et l'Ambassadeur Edita Vokral dans une salle de l'Ecole Sacré-Cœur à Petit-Goâve. ( © DDC)

Développement de plans type de bâtiments scolaires
Ces expériences ont permis d’optimiser le concept architectural et structurel du bâtiment et d’en faire un modèle standardisé qui sera reproduit pour les constructions futures de la DDC. La documentation technique sera mise à disposition du Ministère haïtien de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) et des acteurs de la reconstruction. Ainsi, ces réalisations font partie d’un programme plus complet d’appui à la reconstruction des infrastructures scolaires qui développe des plans type ayant valeur de référence. Un ingénieur de Basler & Hofmann, mis à disposition du Centre de Compétence Reconstruction de la DDC basé à Haïti, apporte son appui technique tout au long du processus, du projet à la construction des bâtiments.

Elèves de l'Ecole Dessources à Léogâne. ( © DDC)

Les chantiers des deux écoles ont également été mis à profit pour renforcer les capacités techniques des ingénieurs et architectes du MENFP, plus particulièrement ceux de la Direction du Génie Scolaire et des directions départementales. Les ingénieurs se sont familiarisés avec les principes de bases de la construction parasismique grâce à des ateliers pratiques organisés par la DDC directement sur les chantiers.

La plus-value qualitative et spécifique apportée par la DDC dans le domaine de la construction scolaire lui permet de jouer un rôle particulier et reconnu au sein de ce secteur. Elle a notamment conduit à la signature d’un partenariat stratégique avec la Banque Interaméricaine de Développement, plus important bailleur de fonds pour la construction des infrastructures scolaires en Haïti.