Début de la page

Communiqué de presse, 05.07.2022

Pour clore le volet politique de l’Ukraine Recovery Conference (URC2022), la Suisse et l’Ukraine ont présenté le mardi 5 juillet 2022, avec le soutien de leurs partenaires internationaux, la Déclaration de Lugano. Ce document constitue le cadre du processus politique de reconstruction de l’Ukraine et contient les Principes de Lugano, destinés à servir de valeurs de référence communes pour l’avenir.

« Ce que nous avons réalisé hier et aujourd’hui est condensé dans la "Déclaration de Lugano ». Avec le soutien de leurs partenaires internationaux, la Suisse et l’Ukraine ont ainsi élaboré un document qui constituera le cadre du processus politique de reconstruction », a déclaré le président de la Confédération Ignazio Cassis.

La Déclaration de Lugano prévoit que le processus soit piloté par l’Ukraine. Mais elle affirme également que les réformes devront se poursuivre. La volonté partagée de « reconstruire en mieux » domine, de même que la conviction que reconstruction d’une part et réformes, lutte contre la corruption, transparence et indépendance de la Justice de l’autre, loin d’être antinomiques, se renforcent mutuellement. La partie principale de l’URC2022 s’est achevée à midi avec la présentation par le président de la Confédération Cassis et le Premier ministre ukrainien Denys Chmyhal de la Déclaration de Lugano et des Principes de Lugano. Les pays représentés à Lugano, l’UE et plusieurs organisations internationales soutiennent la Déclaration.

Au programme de l’après-midi figure un forum économique organisé conjointement par le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) et l’Ukraine. Ouvert par le président Cassis, le premier ministre Chmyhal et la secrétaire d’Etat à l’économie Marie-Gabrielle Ineichen-Fleisch, ce forum devra permettre d’identifier de quelle manière le secteur privé peut apporter sa pierre à la reconstruction du pays. Des échanges sur les conditions permettant de garantir un processus inclusif avaient déjà eu lieu la veille dans le cadre d’événements annexes réunissant société civile et élus.

Des échanges consacrés aux différents aspects de la reconstruction
La conférence, qui a permis de lancer à l’échelle internationale le processus politique de reconstruction, a réuni 58 organisations internationales. Elle a notamment donné lieu à la présentation du plan de reconstruction et de développement de l’Ukraine ainsi que des contributions des partenaires internationaux. Au programme figuraient notamment des séances de travail séparées sur les besoins de la reconstruction dans les domaines économique, social, numérique, infrastructurel et environnemental.

L’URC2022 visait notamment à présenter le large soutien des partenaires internationaux au processus de reconstruction de l’Ukraine et à permettre de procéder à un échange sur les moyens nécessaires. Il revient aux États et aux organisations de décider de la forme du soutien qu’ils apporteront à l’Ukraine. La Suisse, partenaire politique, économique et culturel de longue date de l’Ukraine, avait été sollicitée pour organiser l’URC2022. Soucieuse de promouvoir la stabilité et la prospérité en Europe, la Suisse a depuis longtemps mis en œuvre en Ukraine toute la palette des instruments de sa coopération internationale: coopération technique, politique de paix, coopération économique et aide humanitaire. La plupart de ces activités ont été réorientées depuis le 24 février 2022.

Le crédit supplémentaire de 80 millions de francs accordé par le Parlement en juin a permis d’apporter rapidement une aide humanitaire à l’Ukraine et aux pays voisins. La Direction du développement et de la coopération (DDC) et le SECO prévoient en outre de doubler leur engagement en Ukraine à partir des budgets déjà alloués, pour le porter à quelque 100 millions de francs en 2022-2023.

Le SECO a signé à Lugano deux accords avec la Banque mondiale d’une part et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) d’autre part, prévoyant chacun une contribution de 10 millions de francs à leurs programmes pour l’Ukraine. Ces deux initiatives visent à maintenir les fonctions essentielles non militaires de l’État ukrainien, à accorder le programme de réformes économiques avec celui de la reconstruction et à préserver la compétitivité des PME.

Une étape importante sur un long chemin

Le président de la Confédération Ignazio Cassis s’est félicité de la coopération ukraino-suisse dans la préparation de l’URC2022 et a adressé ses remerciements aux partenaires internationaux ainsi qu’à tous les acteurs qui ont contribué à la sûreté du déroulement de la conférence et à la réussite de celle-ci. Si l’URC2022 a permis d’impulser le processus international de reconstruction de l’Ukraine, nul n’ignore que le chemin qui reste à parcourir est encore long. Toutefois, la volonté d’un engagement commun et de long terme est bien là, dans l’intérêt de l’Europe tout entière, a conclu le président de la Confédération Cassis.


Informations complémentaires

URC 2022 Official Website
Ukraine Recovery Conference (URC2022) les 4 et 5 juillet 2022 à Lugano


Contact

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de communication: +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères

Dernière mise à jour 28.01.2022

  • La Communication du DFAE se tient à la disposition des journalistes en semaine pendant les heures de bureau et le week-end sur appel au service de piquet.

Contact

Communication DFAE

Palais fédéral Ouest
3003 Berne

Téléphone (pour les journalistes uniquement):
+41 58 460 55 55

Téléphone (pour toute autre demande):
+41 58 462 31 53