Début de la page

Communiqué de presse, 30.05.2022

Après une première rencontre organisée à la mi-mars, une délégation du Conseil fédéral a rencontré à l’Hôtel Bellevue, à Berne, l’ensemble des partis politiques représentés au Parlement afin de parler de la guerre en Ukraine et de ses conséquences pour la Suisse. La délégation du gouvernement était composée du président de la Confédération Ignazio Cassis, des conseillers fédéraux Simonetta Sommaruga, Guy Parmelin, Viola Amherd et Karin Keller-Sutter et du chancelier de la Confédération Walter Thurnherr.

Les échanges ont notamment porté sur les conséquences de l’agression russe pour l’ordre européen fondé sur la paix. La réponse suisse à ce défi repose sur les quatre piliers que sont le droit, la solidarité, la sécurité et les bons offices. En découlent des axes d’action tels que l’engagement en faveur du droit international, l’aide humanitaire et la préparation de l’après-guerre. Parmi les sujets abordés se trouvaient également la conférence qui se tiendra début juillet à Lugano sous le nom de Ukraine Recovery Conference (URC2022), la manière dont la Suisse conçoit la neutralité et le rapport annoncé par le Conseil fédéral à ce sujet.

La délégation du Conseil fédéral a présenté les conséquences de la guerre en Ukraine pour la politique de sécurité et a évoqué la situation actuelle, les travaux en cours et les grandes lignes du rapport complémentaire sur les conséquences de la crise que le DDPS présentera d’ici à l’automne. Ce rapport examinera notamment les possibilités de renforcer la coopération internationale en matière de politique de sécurité. Les échanges ont également porté sur l’accueil favorable réservé par le Conseil fédéral à une augmentation progressive des dépenses de l’armée de sorte qu’elles représentent 1 % du produit intérieur brut d’ici à 2030, comme l’ont demandé les commissions de la politique de sécurité et le Conseil national. Enfin, la délégation du Conseil fédéral s’est exprimée sur la procédure d’achat des F-35A, le Conseil fédéral soutenant la proposition visant à signer les contrats d’ici au 31 mars 2023, c’est-à-dire avant l’expiration des offres.

Dans le domaine de la migration, la délégation du Conseil fédéral a expliqué que le nombre de personnes en provenance d’Ukraine qui cherchent protection en Suisse continuera de dépendre du déroulement de la guerre ces prochains mois. Elle a également fourni des informations aux responsables des partis sur la création prévue d’un groupe de travail composé de personnes externes et chargé d’évaluer le statut S.

Des questions relevant de la politique énergétique ou économique ont également été abordées, comme cela avait été le cas le 13 mai lors des entretiens de Watteville ayant réuni les responsables des partis gouvernementaux. À la mi-mars, le Conseil fédéral avait déjà organisé une première rencontre avec l’ensemble des partis pour discuter des conséquences pour la Suisse de la crise en Ukraine.


Contact

André Simonazzi, porte-parole du Conseil fédéral,
058 462 37 03, andre.simonazzi@bk.admin.ch


Editeur:

Conseil fédéral
Chancellerie fédérale
Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
Département fédéral des affaires étrangères
Département fédéral de l

Dernière mise à jour 28.01.2022

  • La Communication du DFAE se tient à la disposition des journalistes en semaine pendant les heures de bureau et le week-end sur appel au service de piquet.

Contact

Communication DFAE

Palais fédéral Ouest
3003 Berne

Téléphone (pour les journalistes uniquement):
+41 58 460 55 55

Téléphone (pour toute autre demande):
+41 58 462 31 53