Début de la page

Communiqué de presse, 26.04.2022

L’organisation décentralisée de l’école publique en Suisse présente des traits marquants dont la coopération au développement peut s’inspirer. Le 26 avril 2022, une conférence politique a été donnée devant un parterre de spécialistes, sur les moyens de mieux tirer parti des atouts du système scolaire suisse dans la coopération internationale. L’objectif est de contribuer à améliorer la qualité de l’éducation et à offrir de meilleures perspectives d’avenir aux élèves partout dans le monde.

À l’échelle mondiale, 257 millions d’enfants ne peuvent pas fréquenter l’école. En Afrique subsaharienne, près de 60 % des élèves sont à peine en mesure de lire et écrire à la fin du cycle primaire, en raison de la qualité insuffisante de l’enseignement. La pandémie de COVID-19 a aggravé la situation déjà précaire des systèmes d’éducation dans les pays en développement. Les changements démographiques qui se profilent, avec la croissance rapide d’une population jeune, dans des sociétés où le système éducatif est lacunaire, ont des répercussions individuelles, sociales et économiques sur le développement des pays du Sud.

Le système éducatif suisse est quant à lui de très bonne qualité. En Suisse, 95 % des enfants fréquentent l’école obligatoire et tous reçoivent une éducation de base de qualité, indépendamment de la situation économique familiale, de leurs origines sociales, de leur langue ou de leur statut de séjour. Il n’en va pas de même dans de nombreux pays en développement. Grâce aux expériences réalisées dans le système éducatif suisse, la Direction du développement et de la coopération (DDC) peut transmettre aux pays partenaires le savoir-faire nécessaire pour renforcer leurs systèmes scolaires.

Une source d’inspiration pour les pays partenaires

Lors d’une conférence politique organisée à Berne par la DDC et Movetia, l’agence nationale de promotion des échanges et de la mobilité dans le système éducatif, des spécialistes des milieux éducatif et politique, ou des secteurs de la coopération au développement et de la recherche, ont réfléchi à des solutions permettant d’exploiter davantage les atouts du système éducatif suisse dans la coopération internationale, comme c’est déjà le cas pour la formation professionnelle.

Par rapport aux autres pays, en Suisse, l’école publique est de très bonne qualité ; elle présente un solide ancrage local et exerce une fonction d’intégration importante. Par ailleurs, la structure fédéraliste du système éducatif et sa subdivision en fonction des langues régionales favorise le plurilinguisme du pays. Lors de la conférence, des exemples actuels de la coopération au développement inspirés du système éducatif suisse ont été présentés. Ils portaient p. ex. sur la gestion du plurilinguisme en Thaïlande ou sur l’intégration scolaire au Niger d’enfants et de jeunes qui n’ont pas bénéficié d’une scolarisation régulière.

« Nous ne souhaitons pas transposer dans d’autres contextes notre expertise en matière d’éducation. Il nous semble plutôt que les atouts du système éducatif suisse peuvent inspirer les autorités éducatives et autres acteurs éducatifs dans nos pays partenaires », explique Sabina Handschin, experte en matière d’éducation à la DDC. « Le système éducatif suisse décentralisé peut être vu, de par sa diversité, comme un grand ensemble de modules offrant des solutions adaptées au contexte local. » Depuis que nous avons lancé l’initiative, nous sommes ravis de constater combien elle fait écho parmi les acteurs du système éducatif suisse. Les échanges avec des personnes représentant des systèmes éducatifs d’autres pays sont en effet tout autant une source d’inspiration pour le paysage éducatif suisse », ajoute-t-elle.


Égalité d’accès des personnes les plus vulnérables, une valeur fondamentale de la politique extérieure de la Suisse

L’éducation occupe une place importante dans la stratégie de politique extérieure 2020-2023. L’égalité d’accès à des services de base
de qualité tels que l’éducation et la santé est l’un des quatre objectifs principaux de la stratégie de coopération internationale de la Suisse pour la période 2021–2024. L’éducation est un outil majeur de la lutte contre la pauvreté. Une formation scolaire solide représente une bonne assise pour le développement individuel, social et économique, conditionne une formation professionnelle qualifiée et favorise une participation égalitaire à la société. C’est bien pour cela que la Suisse investit dans une éducation de qualité. L’école publique joue également un rôle d’intégration important : les enfants provenant de milieux sociaux, linguistiques et culturels différents fréquentent les mêmes écoles. Cette démarche incarne l’engagement de la Suisse au profit de l’éducation de base dans sa coopération internationale.


Informations complémentaires

Le droit de chacun à une éducation de base
Le système scolaire: un atout de la Suisse (EN)


Contact

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de communication: +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères

Dernière mise à jour 28.01.2022

  • La Communication du DFAE se tient à la disposition des journalistes en semaine pendant les heures de bureau et le week-end sur appel au service de piquet.

Contact

Communication DFAE

Palais fédéral Ouest
3003 Berne

Téléphone (pour les journalistes uniquement):
+41 58 460 55 55

Téléphone (pour toute autre demande):
+41 58 462 31 53