Début de la page

Communiqué de presse, 30.06.2021

Le Conseil fédéral s’engage pour éliminer l’extrême pauvreté et la faim en milieu rural. Lors de sa séance du 30 juin 2021, il a décidé de renouveler et renforcer sa contribution au Fonds international pour le développement agricole (FIDA). Avec une contribution de 47 millions de francs, la Suisse soutient l’ambition du FIDA de doubler son impact d’ici 2030 en augmentant les revenus de 74 millions de personnes vivant en milieu rural d’au moins 20%. Une priorité sera donnée aux femmes et jeunes.

Le FIDA joue un rôle crucial de mobilisation et de consolidation de cofinancements pour le développement agricole et rural, s’engageant parallèlement dans des réformes de politiques sectorielles. Sa mission consiste à transformer l’économie rurale et les systèmes alimentaires afin de les rendre plus inclusifs, plus productifs, plus résilients et plus durables.

Le caractère pionnier du FIDA
Le FIDA est la seule organisation internationale combinant un statut d’agence de développement spécialisée et d’institution internationale de financement. Il est aussi le seul qui se consacre exclusivement à la transformation de l'agriculture, de l’économie rurale et des systèmes alimentaires.

L’organisation investit dans l’entreprenariat agricole et rural, favorise l’emploi et soutient un accès équitable aux marchés de millions de petits producteurs agricoles. Les femmes, les jeunes et d’autres groupes vulnérables vivant dans les zones rurales bénéficient aussi de ces aides.

Fin 2019, le portefeuille actif du FIDA se montait à USD 7.5 milliards investis dans 90 pays (80 % en Afrique et en Asie). La même année, les actions du FIDA ont touché 132 millions de personnes dont 50 % de femmes et 20 % de jeunes. Près de 165'000 microentreprises rurales ont eu accès à des services de développement entrepreneurial; 2.6 millions de personnes ont été formées à des pratiques et techniques améliorées et durables de production agricoles ; tandit que 22 millions de personnes ont eu accès à des services financiers inclusifs.

Stratégie de coopération internationale et Agenda 2030
Les priorités du FIDA correspondent aux objectifs de la stratégie de coopération internationale de la Suisse 2021-2024. Concrètement, il soutient l’entrepreneuriat et à l’innovation en s’engageant avec le secteur privé. L’organisation est aussi active dans la lutte contre les effets du changement climatique, pour la préservation et la valorisation des ressources naturelles, ainsi que pour l’égalité entre les genres ainsi que la promotion de la jeunesse.

La contribution de la Suisse de 47 millions de francs au programme du FIDA s’inscrit dans la logique de l’Agenda 2030, en particulier pour l’élimination  de la faim et le soutien à l’agriculture durable. Cela représente une augmentation de 15% par rapport à la contribution précédente.


Informations complémentaires

Stratégie de coopération internationale 2021-2024
Site web de la FIDA


Contact

Pour plus d'informations:
Communication DFAE
Tél. +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse +41 58 460 55 55
kommunikation@eda.admin.ch


Editeur:

Conseil fédéral
Département fédéral des affaires étrangères

Dernière mise à jour 28.01.2022

  • Information DFAE se tient à la disposition des journalistes en semaine pendant les heures de bureau et le week-end sur appel au service de piquet.

Contact

Communication DFAE

Palais fédéral Ouest
3003 Berne

Téléphone (pour les journalistes uniquement):
+41 58 460 55 55

Téléphone (pour toute autre demande):
+41 58 462 31 53