Début de la page

Communiqué de presse, 07.05.2021

Une délégation du Conseil fédéral, composée du président de la Confédération Guy Parmelin, des conseillers fédéraux Alain Berset et Ignazio Cassis et du chancelier de la Confédération Walter Thurnherr, a rencontré vendredi 7 mai 2021 les dirigeants des partis gouvernementaux à l’occasion des entretiens de Watteville. Les discussions ont une nouvelle fois principalement porté sur la pandémie et ses conséquences et sur la politique européenne.

Après une nouvelle augmentation des infections observée depuis la mi-février 2021, le nombre de nouveaux cas, le nombre d’hospitalisations et le nombre de décès se sont stabilisés dans la deuxième moitié du mois d’avril. Cette stabilisation se poursuit au mois de mai, soutenue par les progrès de la campagne de vaccination. Plus de 10 % de la population est désormais complètement vaccinée et les capacités de vaccination vont continuer d’augmenter au mois de mai. La délégation du Conseil fédéral et les partis se sont entretenus des prochaines étapes d’ouverture et du déroulement de la campagne de vaccination. De nouvelles étapes d’ouverture prudentes semblent possibles. Le Conseil fédéral en débattra lors de sa séance du 12 mai. Les discussions ont également porté sur le certificat COVID, qui sera réalisé d’ici à la fin juin.

L’économie suisse a connu sa plus grande contraction depuis des décennies en raison de la crise du COVID-19. En 2020, le produit intérieur brut a ainsi reculé de 2,9 % par rapport à l’année précédente. En raison des mesures sanitaires renforcées, l’activité s’est fortement réduite dans certains pans du secteur des services. La Confédération y a répondu en adoptant diverses mesures de stabilisation.

Au total, elle a décidé de dépenses s’élevant à près de 40 milliards de francs pour surmonter la pandémie (15 milliards de dépenses effectives en 2020 et 23,6 milliards de dépenses décidées en 2021). À ce montant s’ajoutent des cautionnement et garanties s’élevant à près de 20 milliards de francs. Le recours massif au chômage partiel en particulier a permis de stabiliser le marché du travail et de maintenir dans une large mesure le pouvoir d’achat des travailleurs.

En ce qui concerne la politique européenne, la délégation du Conseil fédéral a informé les participants de l’avancement du dossier. Des divergences substantielles continuent d’opposer la Suisse et l’Union européenne sur les points en suspens que sont la protection des salaires, la directive sur la citoyenneté de l’Union et les aides d’État. Le Conseil fédéral a réaffirmé que l’accord ne pouvait pas être conclu sans trouver des solutions satisfaisantes dans ces domaines. Après avoir consulté les commissions de politique extérieure le 26 avril et avoir entendu les cantons, il procédera à une évaluation globale et décidera de la suite des opérations.

Les relations avec la Chine ont également été abordées. Lors de sa séance du 19 mars 2021, le Conseil fédéral a adopté pour la première fois une stratégie publique en la matière. Il y reconnaît l’importance de la Chine et entend renforcer la cohérence des activités de la Suisse avec elle. L’Union européenne a adopté un régime mondial de sanctions en matière de droits de l’homme, qui vise des personnes et entités de Corée du Nord, de Libye, d’Érythrée, du Soudan du Sud et de Russie mais aussi quatre individus chinois et une entité chinoise. La reprise éventuelle de ces sanctions « thématiques » de l’UE dans la loi sur les embargos fait l’objet de discussions au sein de la Confédération. Le Conseil fédéral n’a encore pris aucune décision.


Informations complémentaires

Recherche de compromis - les entretiens de Watteville


Contact

André Simonazzi
porte-parole du Conseil fédéral
058 462 37 03
andre.simonazzi@bk.admin.ch


Editeur:

Conseil fédéral
Chancellerie fédérale
Département fédéral des affaires étrangères

Dernière mise à jour 28.01.2022

  • La Communication du DFAE se tient à la disposition des journalistes en semaine pendant les heures de bureau et le week-end sur appel au service de piquet.

Contact

Communication DFAE

Palais fédéral Ouest
3003 Berne

Téléphone (pour les journalistes uniquement):
+41 58 460 55 55

Téléphone (pour toute autre demande):
+41 58 462 31 53