Début de la page

Communiqué de presse, 03.05.2021

Le 3 mai 2021, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a reçu à Berne le ministre des affaires étrangères du Burundi, Albert Shingiro, pour une visite de courtoisie. La Suisse œuvre depuis longtemps en faveur de la paix et du développement durable au Burundi, à travers une coopération aussi bien bilatérale que multilatérale. C’est pourquoi le ministre des affaires étrangères Albert Shingiro a également rencontré, durant son séjour à Berne, le secrétaire d’État suppléant du DFAE, la directrice de la Direction du développement et de la coopération (DDC), la cheffe de la division Afrique et le chef de la division Paix et droits de l’homme.

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a profité de ces échanges personnels pour présenter au ministre burundais des affaires étrangères Albert Shingiro la nouvelle stratégie 2021-2024 pour l’Afrique subsaharienne adoptée par le Conseil fédéral. Les discussions ont notamment porté sur la bonne coopération bilatérale et multilatérale ainsi que sur la situation des droits de l’homme au Burundi. Le chef de la diplomatie suisse  a appelé son homologue burundais à mettre en œuvre des réformes concrètes dans ce domaine et a réitéré la volonté de la Suisse de soutenir le Burundi dans cette démarche.
 
La Suisse intervient au Burundi dans le cadre du programme de coopération régional établi pour les Grands Lacs, qui s’articule autour de la coopération au développement, de l’aide humanitaire et de la promotion de la paix. Au Burundi, la Suisse soutient notamment des projets axés sur le développement économique et la formation professionnelle, l’amélioration du système de santé et le renforcement de la gouvernance, la prévention des conflits et la lutte contre la violence à l’égard des femmes.

En sa qualité de présidente de la Configuration Burundi de la Commission de consolidation de la paix de l’ONU, la Suisse plaide également, depuis 2009, pour un soutien cohérent de la communauté internationale au Burundi. Par l’utilisation coordonnée de ses instruments de politique étrangère, la Suisse promeut le respect des droits de l’homme et contribue à la réconciliation, au développement durable et à la réduction de la pauvreté au Burundi. La Suisse joue à cet égard un rôle important de bâtisseur de ponts.

Divers aspects de la coopération bilatérale et multilatérale de la Suisse avec le Burundi ont été approfondis lors d’une réunion de travail organisée entre le ministre des affaires étrangères Albert Shingiro et le secrétaire d’État suppléant du DFAE Johannes Matyassy, à laquelle ont également pris part la directrice de la DDC Patricia Danzi, la cheffe de la division Afrique Siri Walt et le chef de la division Paix et droits de l’homme Simon Geissbühler.

L’Afrique subsaharienne est l’une des régions prioritaires de la stratégie de coopération internationale 2021-2024. Dans sa stratégie de politique extérieure 2020-2023, le Conseil fédéral a fixé comme priorités pour cette région la paix et la sécurité, la prospérité et le développement durable.

Le ministre burundais des affaires étrangères a été reçu à Berne le 3 mai dans le cadre d’un voyage qui l’a conduit dans plusieurs capitales européennes depuis le 26 avril.


Informations complémentaires

Relations bilatérales Suisse-Burundi


Contact

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de communication: +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères

Dernière mise à jour 28.01.2022

  • La Communication du DFAE se tient à la disposition des journalistes en semaine pendant les heures de bureau et le week-end sur appel au service de piquet.

Contact

Communication DFAE

Palais fédéral Ouest
3003 Berne

Téléphone (pour les journalistes uniquement):
+41 58 460 55 55

Téléphone (pour toute autre demande):
+41 58 462 31 53