Début de la page

Communiqué de presse, 29.12.2021

La Suisse octroie une contribution additionnelle de 900’000 francs pour faire face à la grave crise alimentaire qui sévit à Madagascar. En débloquant cette somme, destinée à soutenir les activités du Programme alimentaire mondial de l’ONU (PAM), la Suisse répond à un récent appel à l'aide internationale lancé par les autorités de l’île et les Nations unies. La situation est également inquiétante dans de nombreux autres pays où des millions d’individus sont privés de nourriture, notamment en raison de conflits armés, de chocs économiques liés à la pandémie de Covid-19 et des effets du changement climatique. En 2021, la Suisse a mobilisé un montant total record de 100 millions de francs pour soutenir les activités du PAM, en particulier en Afrique.

L’insécurité alimentaire à Madagascar ne cesse de s’aggraver. Depuis le début de l’année, les autorités et les organisations humanitaires redoublent d’efforts pour atténuer les conséquences de la pire sécheresse connue depuis 40 ans et de la récession économique liée à la pandémie de Covid-19. Actuellement, plus d’un million de personnes ont besoin d’une assistance alimentaire d’urgence, alors que près de la moitié des enfants âgés de 6 mois à 5 ans souffrent de malnutrition chronique. 

Face à cette situation, la Suisse a décidé d’octroyer une contribution additionnelle de 900'000 francs. Ce montant est destiné à appuyer les opérations du PAM sur place. La Direction du développement et de la coopération (DDC) du DFAE avait déjà consacré près de 1,5 million de francs depuis le début de l’année pour atténuer les conséquences de cette crise. Bien que Madagascar ne figure pas parmi les pays prioritaires de la DDC, celle-ci est engagée sur l’île à travers son aide humanitaire. Elle travaille en étroite collaboration avec l’Ambassade de Suisse à Antananarivo qui suit de près la situation sur l’île et apporte son soutien dans la concrétisation de l’aide fournie par la Confédération.

Situation critique au niveau mondial
En plus de Madagascar, au moins 80 autres pays sont confrontés à une situation d’insécurité alimentaire, en particulier en Afrique et en Asie. Des conditions proches de la famine se font ressentir dans 43 pays, avec 45 millions de personnes confrontées à des niveaux d'urgence ou catastrophiques d'insécurité alimentaire aiguë, contre 41 millions de personnes en juin 2021. Les déplacements forcés liés aux conflits, l’impact de la pandémie de Covid-19 sur l’économie et les conséquences du changement climatique privent des millions de personnes d’accès à la nourriture en quantité et qualité suffisante.

Le PAM avait déjà tiré la sonnette d’alarme dès le mois de février dernier et avait appelé la communauté internationale à mobiliser davantage de fonds face à l’ampleur des besoins sans précédent. La DDC s’était engagée à verser un montant record de 100 millions de francs à l’organisation onusienne pour l’année 2021. Avec cette nouvelle contribution pour Madagascar, la Suisse aura versé l’intégralité de ce montant d’ici à la fin de l’année. A titre de comparaison, les contributions annuelles de la DDC au PAM s’élevaient à environ 70 millions de francs par an les années précédentes et de 90 millions en 2020. La Suisse continue de suivre avec grande inquiétude la situation liée à l’insécurité alimentaire à travers le monde. Le soutien suisse aux opérations du PAM se traduit par des contributions financières, des appuis techniques d'experts du Corps suisse d'aide humanitaire et par des aides aux initiatives politiques portées par les organisations onusiennes en faveur de la sécurité alimentaire.


Contact

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de communication: +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères

Dernière mise à jour 28.01.2022

  • Information DFAE se tient à la disposition des journalistes en semaine pendant les heures de bureau et le week-end sur appel au service de piquet.

Contact

Communication DFAE

Palais fédéral Ouest
3003 Berne

Téléphone (pour les journalistes uniquement):
+41 58 460 55 55

Téléphone (pour toute autre demande):
+41 58 462 31 53