Début de la page

Communiqué de presse, 11.11.2021

Lors de la journée «Futur en tous genres» organisée à la centrale du DFAE à Berne, 50 enfants ont pu découvrir la salle du Conseil fédéral et se glisser dans la peau des personnes qui mettent en œuvre la politique extérieure de la Suisse.

Le secrétaire général du DFAE, Markus Seiler, pose avec les 50 enfants devant le Palais fédéral.
Le Secrétaire général du DFAE, Markus Seiler (au centre), a accueilli les 50 enfants qui ont participé à la Journée Futur en tous genres, jeudi 11 novembre. © DFAE

Des voix joyeuses ont résonné dans les couloirs du DFAE le 11 novembre 2021. Quelque 50 enfants ont accompagné leur père, leur mère, un proche ou une connaissance sur son lieu de travail, se retrouvant ainsi aux premières loges pour observer la mise en œuvre de la politique extérieure suisse. Ils ont été accueillis par le secrétaire général Markus Seiler, qui s’est montré «très ouvert et joyeux», selon les termes de Ljuben. Le secrétaire général leur a montré la salle du Conseil fédéral. Les enfants ont été très impressionnés par le mobilier: «La salle du Conseil fédéral n’a pas changé depuis qu’elle a été créée», remarque Juri. Les enfants ont ensuite visité le bureau du conseiller fédéral Ignazio Cassis. «Ce qui m’a plu, c’est d’avoir pu entrer dans le bureau magnifiquement aménagé du conseiller fédéral Ignazio Cassis», confie Luana. Nando ajoute: «Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a un bureau tellement grand!» Sajana a trouvé très intéressant d’apprendre que l’huissier avait accès à toutes les salles, et Valentina a été surprise lorsqu’elle est entrée dans le Palais fédéral: «Ce n’était pas du tout comme je l’avais imaginé.»

Cinq ateliers organisés durant l’après-midi par différentes divisions du DFAE ont permis aux enfants de se familiariser avec la politique extérieure de la Suisse. Les jeunes ont également fait quelques découvertes surprenantes: «J’ai été étonnée de voir que le DFAE est présent sur Facebook, Twitter et Instagram, et je trouve très bien que tous les textes soient traduits dans les langues nationales», conclut Giulia à l’issue de l’atelier organisé par la division Communication DFAE. Les enfants ont découvert les canaux et les instruments que le DFAE utilise pour communiquer avec la population suisse.

Des montagnes, de la neige et du chocolat – c’est tout?
Que savent de la Suisse les personnes qui vivent dans d’autres pays? Comment perçoivent-elles notre pays? Associent-elles la Suisse uniquement aux montagnes, à la neige et au chocolat? L’atelier de Présence Suisse a apporté des réponses à ces questions et donné un aperçu des multiples facettes de son travail: expositions universelles, Maison de la Suisse aux Jeux olympiques, voyages de presse et voyages d’étude pour les professionnels des médias et experts étrangers, médias sociaux et communication.

Apprendre en jouant
Les enfants ont découvert où sont menées les missions d’aide humanitaire et comment cette aide est délivrée dans le monde. En s’appuyant sur l’exemple concret du tsunami qui a frappé le Japon il y a dix ans, les enfants ont eu un aperçu des opérations conduites sur le terrain. Mais que faut-il emporter au juste quand on part en mission humanitaire? Les enfants l’ont appris de manière ludique en préparant leur sac à dos imaginaire pour une mission humanitaire en Afrique. Ils ont ensuite eu droit à une petite visite guidée dans la salle de stockage «Whitebox».

Manger des insectes et planter un noisetier pour le développement durable
L’atelier du domaine Coopération globale, rattaché à la Direction du développement et de la coopération (DDC), avait pour objectif d’aider les jeunes à se familiariser avec les objectifs de développement durable de l’Agenda 2030. Les enfants ont discuté de l’impact de notre consommation alimentaire sur le climat, la santé et l’environnement. Il a été question notamment de la consommation de viande et des options alternatives, et les enfants ont pu déguster des insectes commercialisés par une entreprise suisse.

Les enfants ont aussi découvert l’engagement la DDC dans les domaines du changement climatique, de l’eau et des forêts, et ont planté un noisetier dans le couloir du bâtiment de la DCC. On leur a offert un paquet de pop-corn bio suisse en souvenir, et ils recevront des nouvelles de l’arbre et de son développement.

Ordinateurs démontés et colis radiographiés
Dans son atelier, la Direction des ressources a présenté les différentes filières d’apprentissage offertes au DFAE, et les enfants ont obtenu un aperçu de ce que font les apprentis des filières informatique, logistique, médiamatique et commerciale. Pour citer quelques exemples, les enfants ont pu perforer des passeports au Bureau des passeports, démonter un ordinateur au service informatique, radiographier des colis au service du courrier ou visionner des vidéos auprès des médiamaticiens. Garçons et filles ont pu s’immerger dans le monde professionnel grâce aux présentations interactives et très concrètes préparées par les apprentis.

Un aperçu des opportunités et des thématiques du monde du travail
La journée «Futur en tous genres» est organisée chaque année par la section Égalité des chances et questions globales relatives au genre DFAE. L’objectif est d’aider les enfants à choisir un métier. Ils se font une idée des possibilités et des thématiques du monde du travail en général, et de celui du DFAE en particulier. «J’ai trouvé passionnant de voir comment l’Aide humanitaire de la DDC travaille en cas de séisme ou avec les réfugiés», confie Valentina.

Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, le DFAE a accordé cette année une attention particulière au respect des règles de protection, raison pour laquelle le nombre de participants était limité.

«C’était une très belle expérience», déclare Ljuben. «Tout était très bien organisé, et nous avons pu faire beaucoup de choses. On nous a expliqué ce sur quoi les gens travaillent actuellement: j’ai fait plein de découvertes et j’ai beaucoup appris». Les enfants peuvent-ils s’imaginer travailler au DFAE? Peut-être. Jonathan précise sa réponse: «À la centrale à Berne, pas tellement, mais travailler dans différents pays me plairait bien.»

Le présent communiqué de presse a été rédigé dans le cadre de l’atelier organisé par Communication DFAE, avec le soutien actif de Giulia, Jonathan, Juri, Ljuben, Luana, Mabel, Nando, Sajana et Valentina.


Contact

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de communication: +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères

Dernière mise à jour 28.01.2022

  • La Communication du DFAE se tient à la disposition des journalistes en semaine pendant les heures de bureau et le week-end sur appel au service de piquet.

Contact

Communication DFAE

Palais fédéral Ouest
3003 Berne

Téléphone (pour les journalistes uniquement):
+41 58 460 55 55

Téléphone (pour toute autre demande):
+41 58 462 31 53