10.10.2019

Chaque année, 2,5 millions de personnes meurent du sida, du paludisme ou de la tuberculose, principalement dans les pays à faible et à moyen revenu. A l’occasion d’une conférence des donateurs qui s’est tenue ce jeudi à Lyon, sous l’égide du président français Emmanuel Macron, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a annoncé une hausse de 7 millions de francs de la contribution suisse au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Le Fonds, dont le siège est à Genève, est un partenaire multilatéral prioritaire de la coopération internationale de la Suisse.

Conférence des donateurs au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et la paludisme – Ignazio Cassis annonce une hausse de la contribution suisse
: Lyon – Conférence des donateurs au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et la paludisme – Ignazio Cassis annonce une hausse de la contribution suisse © DFAE

La Suisse est très préoccupée par les affrontements militaires dans le nord-est de la Syrie. Une nouvelle escalade dans cette partie de la Syrie aurait des conséquences graves pour la population civile déjà éprouvée et pourrait déstabiliser davantage la situation en Syrie et dans la région. La Suisse appelle toutes les parties à se conformer au droit international, notamment à la Charte des Nations Unies, au droit international humanitaire et aux droits de l’homme. Le DFAE a fait part de cette position aux parties impliquées.

La protection de la population civile et des infrastructures civiles ainsi que l’accès immédiat, durable et sans entrave de l’aide humanitaire aux populations en détresse doivent être garantis en tout temps.

La Suisse exhorte les parties impliquées à œuvrer, par la voie de la négociation, à une désescalade immédiate et à une solution politique aux conflits. Seul un processus de paix mené dans le cadre de l’ONU permettra de résoudre durablement les causes des conflits en Syrie. La convocation à Genève d’un comité constitutionnel syrien, annoncée par le secrétaire général de l’ONU, serait un premier pas vers un règlement politique du conflit syrien. La Suisse soutient activement ce processus.

Dernière mise à jour 13.01.2023

  • La Communication du DFAE se tient à la disposition des journalistes en semaine pendant les heures de bureau et le week-end sur appel au service de piquet.

Contact

Communication DFAE

Palais fédéral Ouest
3003 Berne

Téléphone (pour les journalistes uniquement):
+41 58 460 55 55

Téléphone (pour toute autre demande):
+41 58 462 31 53

Début de la page