Référendum au Soudan : une première étape importante vers une paix durable

Berne, Communiqué de presse, 07.02.2011

Comme il ressort des résultats officiels du référendum sur l’indépendance, les électeurs sud-soudanais se sont prononcés à une très forte majorité en faveur de la partition avec le Nord. La Suisse salue le déroulement relativement tranquille, pacifique et ordonné de ce scrutin. La Présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey a relevé à cet égard que ce référendum constituait un pas politique important vers l’instauration d’une paix durable.

La Suisse a pris connaissance avec satisfaction du déroulement relativement tranquille, pacifique et ordonné du référendum. La Présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey a qualifié ce référendum d’étape capitale dans la mise en œuvre de l’accord de paix de 2005 et relevé que son déroulement constituait un pas politique important vers l’instauration d’une paix durable. Elle a néanmoins déploré que des violences aient éclaté en marge de la consultation, causant des morts et des blessés.   

Dans le cadre de ses activités de promotion de la paix, la Suisse soutient depuis la fin de la guerre, en tant que partenaire neutre, les deux parties dans leurs démarches visant à instaurer une paix durable au Soudan. A la demande des deux parties, la Suisse dispense ainsi depuis quelques mois une expertise technique en matière de répartition des richesses et des dettes (actif/passif) ainsi que dans le secteur bancaire et sur les questions monétaires, afin d’accompagner les négociations post-référendaires en cours. Après l’issue claire du référendum d’indépendance, la Suisse entend poursuivre son engagement avec la même intensité.  

Le 9 juillet prochain prendra fin la période de transition de l’accord de paix conclu en 2005 entre le Nord et le Sud-Soudan, auquel la Suisse a contribué de manière importante aux côtés d’autres pays. L’accord mettait un terme à la deuxième guerre civile du Sud-Soudan, qui a duré 22 ans. Il est à prévoir que le Sud-Soudan proclamera ensuite son indépendance à l’égard du Nord et deviendra ainsi le 193e Etat au monde. La grande majorité des électeurs sud-soudanais se sont prononcés en faveur de la partition du Nord lors du référendum d’indépendance de janvier 2011. La Suisse a également pris part à la mission d’observation du référendum pour l’UE en détachant trois experts à cette fin, dont deux pour une mission de courte durée et un pour une mission de longue durée. Le résultat du référendum d’indépendance a été annoncé aujourd’hui officiellement à Khartoum. 


Informations complémentaires

Situation politique
L’engagement de la Suisse


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: (+41) 031 322 31 53
Fax: (+41) 031 324 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères