La conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey à Moscou pour des entretiens

Berne, Communiqué de presse, 17.01.2010

La conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey, cheffe du Département fédéral des affaires étrangères, s'est entretenue dimanche à Moscou avec le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov. Cette discussion de travail a porté sur des sujets bilatéraux et internationaux, comme la représentation des intérêts russes et géorgiens en vertu des mandats de puissance protectrice, ainsi que sur des questions liées à la présidence suisse du Conseil de l'Europe.

Mme Calmy-Rey et M. Lavrov se sont montrés satisfaits de l'intensité des relations entre leurs deux pays, dont témoignent par exemple le nombre élevé des réunions de travail et des rencontres de négociation de l'année dernière ; ils ont déclaré vouloir entretenir cette dynamique. La coopération est fructueuse, ont-ils estimé au vu des nombreux accords signés ces derniers mois ou sur le point d'être conclus, notamment dans les domaines de la migration, de la double imposition et de la recherche. Du côté suisse, la procédure nécessaire à l’entrée en vigueur des accords sur la facilitation des visas et sur la réadmission est achevée. Micheline Calmy-Rey a exprimé le souhait que ces accords avantageux pour les deux parties entrent en vigueur dès que possible. 

Il a aussi été question de la représentation des intérêts russes et géorgiens qu’assure la Suisse en vertu de ses mandats de puissance protectrice. Depuis près d'un an, les ambassades de Suisse à Tbilissi et à Moscou représentent respectivement les intérêts des ressortissants russes et géorgiens dans le cadre du droit international. Les deux parties ont jugé la coopération efficace et féconde entre les autorités ; de nombreuses personnes en difficulté ont ainsi bénéficié de l'assistance consulaire. 

En ce qui concerne la présidence suisse du Conseil de l'Europe, la conseillère fédérale a souligné la priorité élevée accordée à la protection des droits humains et à la primauté du droit; le plus grand défi à relever est de garantir le bon fonctionnement à venir de la Cour européenne des droits de l'homme, actuellement surchargée, a-t-elle précisé. 

Micheline Calmy-Rey s'est aussi déclarée satisfaite des progrès accomplis par la Russie dans la ratification du Protocole no 14 à la Convention européenne des droits de l'homme, qui doit accroître l'efficacité de la Cour dans l'examen des affaires et réduire le nombre des requêtes en suspens. La Suisse organise les 18 et 19 février 2010 à Interlaken une conférence consacrée à une réflexion sur d'autres façons de résorber l'engorgement de la Cour. 

Cette visite à Moscou conclut le voyage de trois jours de la conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey en Europe de l'Est. Elle avait rencontré vendredi à Ljubljana Samuel Žbogar, ministre slovène des Affaires étrangères. Samedi et dimanche, la cheffe du Département fédéral des affaires étrangères avait eu des entretiens à Tbilissi en sa qualité de présidente du Comité des ministres du Conseil de l'Europe.


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: (+41) 031 322 31 53
Fax: (+41) 031 324 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères