Relations bilatérales Suisse–Serbie

Dynamiques et diverses, les relations bilatérales entre la Suisse et la Serbie sont marquées à la fois par des liens humains et culturels profonds, une palette d’accords bilatéraux couvrant de nombreux domaines et une bonne coopération au sein d’organisations multilatérales.

Points clés des relations diplomatiques

Les ministères des affaires étrangères des deux pays entretiennent des contacts fréquents et réguliers. De nombreux accords, notamment dans les domaines économique, migratoire et des assurances sociales, encadrent des relations marquées par la présence d’une communauté serbe importante en Suisse.

La coopération dans les domaines multilatéraux est également intense. Les deux pays ont assumé successivement la présidence de l’OSCE (la Suisse en 2014 et la Serbie en 2015) et ont coopéré au sein des groupes de vote dirigés par la Suisse à la Banque mondiale, au Fonds monétaire international et à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement.

Banque de données des traités internationaux

Coopération économique

Au niveau institutionnel, la coopération économique est encadrée par des réunions gouvernementales annuelles, sous la forme de commissions économiques mixtes et de forums économiques, permettant de fixer les priorités, de discuter d’éventuelles difficultés et de promouvoir les opportunités en matière d’investissement.

Les relations commerciales ont un potentiel de développement. La Serbie est un marché attractif pour les entreprises suisses présentes dans le pays.

Soutien commercial, Switzerland Global Enterprise

Informations par pays, Secrétariat d’Etat à l’économie SECO

Coopération en matière d’éducation, de recherche et d’innovation

Les chercheurs et les artistes de Serbie peuvent déposer leur dossier de candidature auprès du Secrétariat d'État à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI) pour obtenir des bourses d'excellence de la Confédération suisse.

Plusieurs coopérations interuniversitaires, entre l’Université de Zurich et l’Université de Belgrade notamment, ont permis de renforcer la collaboration scientifique entre les deux pays. La Serbie est un membre à part entière du CERN depuis mars 2019.

Bourses d’excellence de la Confédération suisse pour chercheurs et artistes étrangers, SEFRI

Coopération au développement et aide humanitaire

Depuis 1991, la Suisse soutient la transition en Serbie. La stratégie de coopération actuelle prévoit un budget annuel d’environ 26 millions de francs à cet effet. 

La stratégie de coopération 2018-2021 de la DDC et du SECO permet de soutenir les efforts déployés par la Serbie en matière de réforme et d’intégration européenne.

Trois domaines d’action sont privilégiés:

  1. la gouvernance;
  2. le développement économique et l’emploi;
  3. la gestion durable de l’énergie et le développement urbain.

Coopération au développement et aide humanitaire

Echanges culturels

Les relations culturelles entre la Suisse et la Serbie sont particulièrement diverses, notamment dans les domaines de la danse, du théâtre, de la musique, du cinéma et de la littérature. En particulier, le soutien suisse à de nombreux festivals belgradois permet à des artistes suisses de s’illustrer lors de manifestations culturelles. Il en va de même en Suisse où la communauté serbe contribue à la diversité des échanges culturels entre les deux pays.

Les Suissesses et les Suisses en Serbie

Selon la statistique des Suisses de l’étranger, 2544 ressortissants suisses vivaient en Serbie fin 2019. Un grand nombre d’entre eux possèdent la double nationalité.

Historique des relations bilatérales

La Suisse a reconnu en 1919 le Royaume des Serbes, Croates et Slovènes (qui prendra le nom de Yougoslavie en 1929). Elle a ouvert une légation à Belgrade en 1940 (cette représentation deviendra une ambassade en 1957). La République fédérative socialiste de Yougoslavie est née au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

En 1991 et 1992, les républiques fédérées ont fait sécession. Il n’est resté que la République fédérale de Yougoslavie, rebaptisée en 2003 «Union de Serbie-et-Monténégro».

En 2006, le Monténégro a quitté cette communauté étatique. En tant qu’État succédant à l’union dissoute, la Serbie a repris l’ensemble des traités bilatéraux conclus avec la Suisse.

Dictionnaire historique de la Suisse: Serbie