Egypte: de la musique pour le développement durable le long du Nil

Bastian Baker s’investit en Egypte en tant qu’ambassadeur de l’initiative Démocratie sans frontière. Il coopère de manière bénévole à un projet innovant, intitulé Nile Project, qui vise à promouvoir le développement durable de l’écosystème du fleuve. Le musicien  visite aussi des projets réalisés par la DDC dans les domaines de la gestion de l’eau et de l’emploi des jeunes.

Fin 2014, le conseiller fédéral Didier Burkhalter avait annoncé que le musicien suisse Bastian Baker s’engagerait en tant qu’ambassadeur de projet en faveur de l’initiative «Démocratie sans frontières». Bastian Baker a effectué un séjour au Caire et à Assouan du 7 au 12 février 2016. Au Caire, il a donné un concert avec le musicien égyptien renommé Hany Adel, avant de partir pour Assouan, où il a soutenu le Nile Project, un projet cofinancé par la DDC qui mise sur la musique et l’éducation pour améliorer la durabilité de l’écosystème du Nil. Bastian Baker a par ailleurs multiplié les échanges musicaux avec des artistes rencontrés sur place.

«Lorsque le conseiller fédéral Didier Burkhalter m’a parlé du «Nile Project», j’ai tout de suite été enthousiasmé. Je trouve exaltant que la musique puisse jouer un rôle dans le développement des populations et des régions du monde. Je suis heureux et fier de coopérer au Nile Project, a dit Bastian Baker.

Le musicien suisse s’est également rendu sur le site d’autres projets soutenus par la DDC dans les domaines de l’emploi des jeunes et de la gestion de l’eau. Il a pu dialoguer avec des jeunes impliqués dans ces projets.

Communiqué de presse, 11.02.2016

Agir ensemble le long du Nil à travers la musique et l’éducation

Onze pays dépendent de l’eau du Nil pour leur développement. Bien que 437 millions de personnes vivent au bord du fleuve, il n’existe encore aucune vision collective pour le développement de cet écosystème commun. Le Nile Project a été lancé en 2011 afin d’offrir aux citoyens du bassin du Nil – communautés locales, artistes et étudiants – des canaux de dialogue et d’échange. Ce projet à vocation essentiellement musicale et éducative bénéficie du soutien de la DDC depuis 2013.

Projet: Agir ensemble à travers la musique et l'éducation

Gestion de l’eau et emploi des jeunes à Assouan

Dans le gouvernorat d’Assouan, en Haute-Egypte, la DDC s’emploie à améliorer les canaux d’irrigation et à sensibiliser les paysans à la nécessité d’économiser l’eau. Elle contribue aussi à améliorer les infrastructures hydrauliques et à favoriser une utilisation économe de l’eau dans un quartier marginalisé d’Assouan. Un troisième projet de la DDC aide les jeunes hommes et femmes du district rural d’Assouan à trouver un emploi durable qui puisse leur assurer un revenu suffisant et leur éviter de devoir migrer vers les centres urbains.

Projet: De l’or bleu pour tous à Assouan
Projet: L’eau du Nil, un trésor à ménager