Ukraine Mine Action Conference: Road to Lausanne

L’Ukraine est devenue l’un des pays les plus minés au monde depuis l’agression militaire russe. La Suisse met à profit son expertise pour l’aider à faire face à cette situation et fournit une contribution à hauteur de 100 millions de francs sur quatre ans pour soutenir les efforts de déminage des zones civiles. En 2024, la Suisse co-organise une série d’événements qui mèneront à la conférence sur le déminage en Ukraine (17-18 octobre) à Lausanne.

Logo Ukraine Mine Action Conference
En 2024, la Suisse co-organise une série d’événements avec en point d’orgue la conférence sur le déminage en Ukraine qui se tiendra les 17 et 18 octobre 2024 à Lausanne. © DFAE

Depuis février 2022, l’Ukraine est l’un des pays les plus minés au monde. D’après les estimations, jusqu’à un tiers du territoire ukrainien, soit quatre fois la taille de la Suisse, serait contaminé par les mines et autres engins explosifs. Du fait de cette situation, l’Ukraine, considérée de longue date comme le grenier de l’Europe, ne peut retrouver sa pleine production agricole. Les agriculteurs, lorsqu’ils labourent leurs terres, ou les enfants, lorsqu’ils jouent à l’extérieur, risquent d’être tués ou mutilés. Les accidents tragiques sont trop fréquents. La dépollution des terres contaminées par les mines, qui relève de la plus haute urgence, est une condition préalable au redressement du pays.

Forte d’une longue tradition humanitaire, la Suisse dispose d’une expertise de pointe en matière de lutte contre les mines. Elle soutient l’action contre les mines au sein de la communauté internationale depuis 25 ans. 

 

Projets en cours dans le domaine du déminage humanitaire en Ukraine

La Suisse maintient son soutien de longue date au déminage humanitaire dans le monde entier. Conformément au plan d’action de la lutte antimines 2023-2026, elle se concentre sur la mise en œuvre des conventions pertinentes et sur le soutien à la dépollution des zones contaminées mais aussi sur des approches innovantes.

  • En 2022 et 2023, le DFAE a contribué à hauteur de 10 millions de francs à un programme de déminage lancé par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM). Dans le cadre de ce programme, la Fondation suisse de déminage (FSD) intervient dans les opérations de dépollution et la sensibilisation aux risques, et les agriculteurs et les agricultrices bénéficient d’un soutien technique et économique jusqu’à ce qu’ils soient en mesure de cultiver à nouveau leurs terres. Les autorités ukrainiennes considèrent ce projet comme un modèle d’action intégré contre les mines, et la Suisse contribuera à l’initiative en 2024 et 2025 à hauteur de 5 millions de francs.
  • En 2023, le DFAE a fourni un soutien direct à hauteur de 2,5 millions de francs sur douze mois aux activités de la FSD en Ukraine, principalement dans la région de Kharkiv. En 2024, sur l’enveloppe de 100 millions de francs, un montant de 10 millions sera consacré à ce projet, qui sera étendu à la région de Kherson. 
  • En juin 2023, le DDPS a présenté au ministère ukrainien des situations d’urgence (State Emergency Service of Ukraine, SESU) un engin de déminage de la fondation suisse Digger.
  • Au cours de la période 2023-2025, le DFAE et le DDPS fourniront au programme pour l’Ukraine du Centre international de déminage humanitaire de Genève (CIDHG) un soutien de 3,2 millions de francs. Le CIDHG aide l’Ukraine à développer son programme national d’action contre les mines et fournit des conseils aux autorités compétentes pour la mise en œuvre de celui-ci.
  • En 2023-2024, la Suisse cofinance une étude du PNUD qui explore des modes de financement innovants et des approches permettant d’impliquer des investisseurs privés.

Expertise suisse

La Confédération suisse tire parti de son savoir-faire pour aider l’Ukraine à sécuriser son territoire de manière tout aussi efficiente qu’efficace. La Suisse travaille par exemple avec le CIDHG et la FSD. Ces deux organisations, basées à Genève, sont actives en Ukraine depuis de nombreuses années. Le CIDHG effectue des missions de formation en Ukraine et fournit au pays un soutien stratégique ainsi que des conseils techniques en vue de renforcer la capacité des institutions de l’État. La FSD a intensifié son engagement, qui a débuté en 2015 dans la région du Donbass. Elle réalise des enquêtes, effectue des opérations de dépollution, met en œuvre des programmes de sensibilisation aux risques des engins explosifs dans l’est de l’Ukraine et étend son action au sud du pays. Le travail réalisé par le CIDHG et la FSD au cours des 25 dernières années a contribué à conférer à la Genève internationale le statut de pôle d’excellence en matière de déminage humanitaire. Ces deux entités sont des illustrations importantes de l’expertise reconnue de la Suisse en matière de déminage humanitaire.

Road to Lausanne 2024

La Suisse est également active sur les plans technique et diplomatique. Après avoir accueilli un premier séminaire de coordination des donateurs en novembre 2022 à Genève, conjointement avec le CIDHG, elle organisera une série d’évènements , parmi lesquelles la Ukraine Mine Action Conference UMAC2024, événement phare, qui se tiendra les 17 et 18 octobre 2024 à Lausanne.
  

La Suisse, pays donateur, finance la FSD et le CIDHG dans le cadre de l’action contre les mines en Ukraine.

12 octobre 2023 : le conseiller fédéral Ignazio Cassis annonce la mise à disposition d’une enveloppe de 100 millions de francs sur quatre ans

Le 29 septembre 2023, le Conseil fédéral suisse a approuvé un budget de 100 millions de francs en contribution au déminage des zones civiles et au redressement du pays. Le financement est assuré à parts égales par le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) et le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Ce montant contribuera de manière ciblée à la mise en œuvre par l’Ukraine de son programme national d’action contre les mines. Le déblocage de ces fonds a été annoncé par le conseiller fédéral Ignazio Cassis lors de la conférence internationale des donateurs sur le déminage humanitaire en Ukraine qui s’est tenue les 11 et 12 octobre 2023 à Zagreb, en Croatie.

16 janvier 2024 : la présidente de la Confédération Viola Amherd et le conseiller fédéral Ignazio Cassis, hôtes d’une table ronde sur le déminage humanitaire en Ukraine

À l’occasion de la Journée de Genève, le 16 janvier 2024, dans le cadre du Forum économique mondial, la Mission permanente de la Suisse auprès des Nations Unies et la division Paix et droits de l’homme (DPDH) du DFAE organisent un événement sur le thème du déminage humanitaire. Cet événement a eu lieu en présence de la présidente de la Confédération Viola Amherd et du conseiller fédéral Ignazio Cassis, ainsi que la première vice-Première ministre de l’Ukraine Yuliia Svyrydenko, le vice-président de BlackRock Philipp Hildebrand et Ramin Toloui, Secrétaire adjoint de l’US State Department.

La situation en Ukraine au cœur des échanges à Davos

Impressions de la table ronde du 16 janvier 2024 à Davos

17-18 avril 2024: réunion technique à Kiev

La Suisse apporte son soutien à une réunion technique co-organisée par l’Ukraine et le CIDHG.

17-18 octobre 2024 : conférence sur le déminage en Ukraine à Lausanne

Dernière mise à jour 26.04.2024

Contact

Communication DFAE

Palais fédéral Ouest
3003 Berne

Téléphone (pour les journalistes uniquement):
+41 58 460 55 55

Téléphone (pour toute autre demande):
+41 58 462 31 53

Début de la page