Début de la page

Article, 14.04.2015

Portrait d’Abraham Lincoln
Keystone

Il y a cent cinquante ans, un père de la liberté s’éteignait. Le président Lincoln, convaincu que tous les hommes sont créés égaux, s’était battu avec coeur pour les valeurs des Etats-Unis.

En Suisse, l’émotion fut immense. Les deux pays ne sont-ils pas des Républiques soeurs, démocraties parmi les monarchies du XIXe siècle? L’influence mutuelle fut grande en amont de la Révolution américaine. La Constitution de 1787 inspira largement la jeune Suisse fédérale de 1848. Deux soeurs vouées au même idéal, engagées dans une guerre civile, heureusement brève en Suisse, longue et terrible en Amérique, deux soeurs dont l’histoire vérifia qu’elles pouvaient résister au temps. Deux soeurs dont les dirigeants eurent la sagesse de préparer un avenir de paix par la réconciliation, le partage du pouvoir.

L’émotion provoquée par l’assassinat du 14 avril 1865 résonne dans les mots du Gouvernement suisse d’alors (i), du Consul général (ii) ou encore des cantons (iii). Abraham Lincoln incarnait le sens du devoir, l'attention sincère à ses concitoyens, le courage de l'engagement politique pour des valeurs. Par son combat pour construire une Nation, pour libérer les hommes de leurs chaînes, il est encore aujourd'hui source d'inspiration, celle d'un homme d'Etat.

Contrairement à ce qu’il dit à Gettysburg, le monde se souviendra longtemps encore de ses paroles comme de ce qu’il fit. Il sut magnifier le sacrifice pour la liberté. A nous, puis à ceux qui suivront, il revient de poursuivre l’oeuvre si noblement entreprise par nos deux Nations. A nous et aux générations futures de continuer à décider que le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple, ne disparaîtra jamais de la surface de la terre.

Didier Burkhalter
Conseiller fédéral

i «A thrill of horror and deep indignation (…) pervades the entire civilized world, and more particularly Switzerland, considering herself united by the most cordial and nearest ties to her great sister republic.»

«You will not fail to express (…) our sincere hope that the American Union reunited in love and conciliation, now mightier than ever, will, with renewed energy, strive to accomplish the great destiny which Providence has assigned her, and thus present to the world herself as the greatest monument reared in commemoration of the great dead»

Extraits, traduits en anglais, de la lettre du Conseil fédéral (Gouvernement suisse), signé par le président de la Confédération, Karl Schenk, et le Chancelier de la Confédération, Johann Ulrich Schiess, au Consulat général de Suisse à Washington (avril 1865).

ii «When (…) the representative of the time-honored republic of Switzerland expresses, in her behalf, sincere sympathy for the irreparable loss sustained, just in an hour of triumph, by her great sister republic the United Stated, I pray it may be accepted as the heartfelt emotion of a national heart which has ever beat in unison with that of the United States, and with those great principles of free government whereof his excellency, your late esteemed president, Abraham Lincoln, appeared to be the embodiment.»

Extrait de la lettre du Consul général de Suisse, John Hitz, adressée à S.E. M. William Seward, Secrétaire d’Etat des Etats-Unis, du 15 avril 1865.

iii «Willingly following the example of other cantons, (…) we have unanimously resolved to ascent to the general address of sympathy and condolence of the Swiss Confederation to the North American Union, on account of the assassination of its excellent President Abraham Lincoln. We have no doubt but this sympathy is universal (…)»

Extrait, traduit en anglais, de la lettre du Conseil du Canton d’Uri au Conseil fédéral suisse (pour transmission au gouvernement des Etats-Unis), du 8 mai 1865.

Dernière mise à jour 28.01.2022

  • Information DFAE se tient à la disposition des journalistes en semaine pendant les heures de bureau et le week-end sur appel au service de piquet.

Contact

Communication DFAE

Palais fédéral Ouest
3003 Berne

Téléphone (pour les journalistes uniquement):
+41 (0) 58 460 55 55

Téléphone (pour toute autre demande):
+41 (0) 58 462 31 53