Début de la page

Agenda 2030: le président de la Confédération Ignazio Cassis appelle à faire preuve d’innovation, de détermination et de diversité dans la mise en œuvre des objectifs de développement durable

Communiqué de presse, 12.07.2022

La Suisse a bien avancé dans la réalisation des objectifs de l’Agenda 2030 pour le développement durable. Mais si elle veut les atteindre d’ici 2030, elle doit passer à la vitesse supérieure, a souligné Jacques Ducrest, délégué du Conseil fédéral pour l’Agenda 2030, devant les États membres de l’ONU à New York, lors de la présentation officielle du deuxième rapport national. M. Ducrest, secrétaire d’État représentant la Suisse au forum politique de haut niveau sur le développement durable, a mis l’accent sur trois thèmes prioritaires : la consommation et la production durables; le climat, l’énergie et la biodiversité; l’égalité des chances et la cohésion sociale. Le Conseil fédéral a adopté le rapport national de la Suisse le 4 mai 2022.

Dans un message vidéo de bienvenue, le président de la Confédération Ignazio Cassis a précisé au début de la présentation que la mise en œuvre des objectifs de développement durable de l’Agenda 2030 nécessitait des approches innovantes et diversifiées, et que les objectifs devaient être abordés avec détermination. Il ne pourrait en outre y avoir de développement durable sans l’implication de la société dans son ensemble, a-t-il ajouté. Dans le message de bienvenue de la Suisse, des acteurs du développement durable issus de l’économie, de la science et de la société civile ainsi que des représentants des cantons et des communes présentent leur contribution à la mise en œuvre de l’Agenda 2030. Outre la Confédération, les milieux économiques, la société civile et les communes sont également représentés au sein de la délégation suisse au forum politique de haut niveau sur le développement durable.

On va dans la bonne direction, mais il faut passer à la vitesse supérieure

Globalement, la Suisse était en bonne position lors de l’adoption de l’Agenda en 2015. La réalisation de certains objectifs de développement durable est déjà en bonne voie, par exemple dans le domaine de l’éducation, des soins de santé et de la garantie des institutions de l’État de droit. Toutefois, malgré les progrès réalisés, la Suisse a encore beaucoup à faire dans de nombreux domaines de sa politique intérieure et extérieure. En effet, les données quantitatives collectées par l'Office fédéral de la statistique et présentées en annexe du rapport national le prouvent également.

-    Consommation et production durables : malgré les gains d’efficacité, les modèles de consommation et de production de la Suisse reposent sur une consommation de ressources importante. En 2020, la Suisse a généré environ 6,1 millions de tonnes de déchets urbains, soit près de 703 kg par personne, ce qui en fait l’une des premières productrices de déchets en Europe.

-    Climat, énergie et biodiversité : dans le domaine des énergies renouvelables, l’évolution va dans le bon sens. De même, la consommation individuelle d’énergie en Suisse diminue dans l’ensemble. Malgré cela, il est urgent d’agir et de parvenir à un approvisionnement énergétique sûr et climatiquement neutre d’ici 2050. La situation géopolitique actuelle met par ailleurs en évidence la dépendance énergétique de la Suisse vis-à-vis de l’étranger.

-    Égalité des chances et cohésion sociale : l’égalité entre les femmes et les hommes n’est pas encore une réalité en Suisse. En 2020, les femmes gagnaient environ 14 % de moins que leurs collègues masculins. En revanche, le soutien clair de la population suisse au mariage pour tous est un pas important vers l’égalité des droits et la non-discrimination.

Malgré les progrès réalisés, la Suisse doit donc passer à la vitesse supérieure si elle espère atteindre les objectifs fixés pour 2030.

La Suisse, pays pionnier

La Suisse a numérisé l’intégralité du processus national d’accompagnement de l’Agenda 2030. Avec cette innovation, la Suisse fait œuvre de pionnier en regroupant dans un processus unique les différentes étapes de l’état des lieux de la réalisation des objectifs, de la collecte des informations à leur publication. La collecte de données alimente à la fois le rapport national – un bref document stratégique présentant les principaux aspects de la mise en œuvre de l’Agenda 2030 – et le site web www.SDGital2030.ch qui recense l’ensemble des 17 objectifs et 169 cibles. Actuellement, la Suisse étudie avec l’ONU la possibilité que cette innovation numérique puisse être mise à la disposition d’autres États membres.

La numérisation apporte une contribution importante à la démocratisation du processus et a pour but de refléter la diversité de la Suisse, diversité qui, aux yeux du président de la Confédération Ignazio Cassis, constitue une des forces du pays. Le chef de la diplomatie suisse a d’ailleurs rappelé que c’est dans l’action collective que réside la capacité du pays à concrétiser ses idées : des projets locaux à la coopération internationale en passant par les initiatives d’envergure nationale.

L’Agenda 2030 pour le développement durable

L’Agenda 2030 formule 17 objectifs de développement durable et 169 cibles dans des domaines aussi variés que la lutte contre la pauvreté, l’éducation, la sécurité alimentaire, l’égalité entre femmes et hommes, la protection des ressources marines, la préservation des écosystèmes terrestres et l’accès à une énergie propre. Pour le Conseil fédéral, l’Agenda 2030 constitue le cadre de référence approprié pour relever les défis communs auxquels est confrontée l’humanité. Les États membres de l’ONU ont adopté l’Agenda 2030 en 2015 et sont désormais invités à mettre en œuvre les objectifs de développement durable et à rendre compte régulièrement de leur avancement dans cette entreprise, sous la forme d’un rapport national.


Informations complémentaires

sdgital2030.ch
Agenda2030 pour le développement durable
Communiqué Conseil Fédéral (04.05.2022)
Objectifs de développement durable de l'Agenda 2030
Agenda 2030: une solution numérique sur mesure pour le rapport national
Rapport national à l'attention de l'ONU


Contact

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de communication: +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères
Département fédéral de l

Dernière mise à jour 28.01.2022

  • La Communication du DFAE se tient à la disposition des journalistes en semaine pendant les heures de bureau et le week-end sur appel au service de piquet.

Contact

Communication DFAE

Palais fédéral Ouest
3003 Berne

Téléphone (pour les journalistes uniquement):
+41 58 460 55 55

Téléphone (pour toute autre demande):
+41 58 462 31 53