La Suisse salue l’adoption d’un programme de travail par la Conférence du désarmement à Genève (dernière modification, le 04.06.2009)

Berne, Communiqué de presse, 04.06.2009

Les 65 membres de la Conférence du désarmement (CD) se sont accordés aujourd’hui sur un programme de travail. La Suisse se félicite de ce consensus, qui permet d’asseoir le rôle de Genève dans les négociations internationales sur le désarmement.

La CD, unique forum multilatéral de négociation sur le désarmement, était bloquée depuis 1998, parce que les priorités et les intérêts géopolitiques divergents de ses membres s’opposaient jusque-là à tout accord sur un programme de travail. Le document adopté constitue un compromis à la fois ambitieux et équilibré.

Cette percée a été réalisée sous la présidence de l’Algérie, grâce à une amélioration du cadre dans lequel s’inscrivent les négociations multilatérales sur le désarmement depuis l’entrée en fonction de la nouvelle administration américaine.

Dans l’allocution qu’elle a prononcée devant la CD le 19 mai dernier, la conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey s’est félicitée du climat constructif qui règne dans le domaine du désarmement  depuis le début de l’année et a invité les membres de la CD à adopter rapidement un programme de travail complet et équilibré.

Le mandat ancré dans le programme de travail concernant l’ouverture de négociations en vue de la conclusion d’un traité vérifiable sur l’interdiction de la production des matières fissiles (FMCT) revêt une importance centrale pour la Suisse. Les discussions prévues sur le désarmement nucléaire, les garanties négatives de sécurité en faveur des Etats non dotés d’armes nucléaires et la prévention de la course aux armements dans l’espace ont, elles aussi, joué un rôle de taille dans l’adoption du programme.  

La Suisse est particulièrement satisfaite que l’acceptation du programme de travail de la CD intervient au moment même où les négociations entre Russes et Américains reprennent à Genève en vue d’aboutir à un nouveau traité de désarmement nucléaire succédant à START I qui arrive à terme en décembre de cette année. Ces développements soulignent le rôle de Genève comme lieu traditionnel des négociations de désarmement. 

Plus d’informations : 
Ambassadeur Jürg Streuli, Représentant permanent de la Suisse auprès de la Conférence du désarmement de l’ONU à Genève
Tél. 022 749 24 31


Contact

Service de presse et d'information
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: (+41) 031 322 31 53
Fax: (+41) 031 324 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères