La Suisse et la Chine renforcent leur coopération dans le domaine du changement climatique et de la formation

Article, 24.05.2013

La DDC et la Chine signent deux Mémorandums d’entente qui vont permettre de renforcer leur coopération au niveau global et régional.

Depuis 2009, la Suisse travaille avec la République populaire de Chine sur la gestion des risques environnementaux et sur des stratégies d’adaptation au changement climatique, et lui fournit des conseils en matière de législation sur la protection du climat.

Le 24mai 2013, la DDC et la Commission nationale pour le développement et la réforme en Chine ont signé un protocole d’accord sur la coopération dans le domaine du changement climatique. Par ce texte, la Suisse exprime son soutien en faveur de la protection de l’air et d’un développement durable ménageant les ressources, d’une part, ainsi que d’une meilleure compréhension des effets du changement climatique et des mesures d’adaptation à celui-ci, d’autre part.

La coopération et le dialogue politique avec la Chine sur le changement climatique et les questions environnementales s’inscriront ainsi dans un cadre renforcé, négocié entre les deux parties. En atténuation les risques liés au changement climatique, la DDC contribue à la réduction de la pauvreté en Chine.

Prochaine phase de collaboration entre la DDC et le «China Training Centre for Senior Personnel Management Officials» (CTCSPMO)
La prochaine phase de collaboration entre la DDC et le CTCSPMO, un centre de formation pour les hauts fonctionnaires dans le domaine de la gestion du personnel, prévoit de mettre l’accent sur le développement durable. La DDC collabore depuis 1994 avec le CTCSPMO dans le but de soutenir les autorités chinoises à mieux cerner les problèmes de disparités régionales et à atteindre un meilleur équilibre entre les aspects sociaux et économiques du développement.

Avec la signature du Mémorandum d’entente du 24 mai 2013, les deux parties s’engagent à poursuivre et finaliser les négociations actuellement en cours afin que la prochaine phase de cette collaboration se concentre plus spécifiquement sur les grands défis environnementaux tout en maintenant l’accent sur les provinces pauvres du pays. La conclusion du nouvel accord est pressentie pour l’automne 2013.