Réfugiés et migration: l'engagement du DFAE

Une femme marche devant une tente de réfugiés
La Suisse a lancé des projets de protection au Proche-Orient, au Yémen, en Turquie et dans la Corne de l’Afrique. © DFAE

Jamais, depuis la Seconde Guerre mondiale, il n’y avait eu autant de personnes en fuite. La Suisse s’investit à différents niveaux en faveur de la protection des réfugiés, des déplacés internes et des migrants. Au DFAE, la Division Sécurité humaine (DSH) et la DDC sont responsables de cette thématique. Elles travaillent en étroite coopération avec d’autres services de la Confédération.

Le DFAE joue un rôle central dans les domaines de la migration et des déplacements forcés, pour lesquels Suisse s’est fixé trois objectifs:

  • Protection sur place: La Suisse s’engage pour la protection des réfugiés, des déplacés internes et des migrants dans leur région d’origine («Protection dans la région»). Elle soutient les pays de premier accueil pour permettre aux personnes concernées de recevoir de l’aide le plus rapidement efficace possible. Elle a notamment déployé à cette fin des programmes au Proche-Orient, en Turquie, dans la Corne de l’Afrique et au Yémen. Elle détache des experts sur le terrain, fournit une aide alimentaire et soutient financièrement les activités du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), des agences de l’ONU et des ONG locales. 

  • Prévention: La Suisse lutte contre les causes de la migration et des déplacements forcés. Elle s’engage en faveur de la promotion civile de la paix, afin de trouver le plus rapidement possible des solutions politiques aux conflits et d’éviter des conflits ultérieurs. Elle promeut les droits de l’homme et se bat contre leur violation systématique. Elle crée des perspectives sur le terrain par le biais de la coopération au développement, contribue à renforcer les États fragiles et soutient les mesures destinées à réduire le risque de catastrophes naturelles.

     

  • Autonomie sociale et économique: La Suisse s’emploie à trouver des solutions durables pour les réfugiés et les personnes déplacées de force. Elle promeut leur accès à la formation – également en réhabilitant des écoles –, la reconstruction de logements, le lancement de projets de formation professionnelle dans les camps de réfugiés ainsi que la création d’emplois. En effet, sans perspectives ni espoir d’un retour prochain, nombre de personnes se voient contraintes de poursuivre leur exode.

Coordination interdépartementale

Ces engagements du DFAE, de même que les autres activités déployées dans le domaine de la migration et du développement, peuvent aussi contribuer à la mise en œuvre stratégique des intérêts de politique migratoire de la Suisse. Pour coordonner les différentes initiatives portant sur la migration internationale et garantir une politique cohérente, le Conseil fédéral a mis sur pied, en février 2011, un groupe de coordination interdépartemental. Le DFAE coordonne la politique migratoire extérieure conjointement avec le Département fédéral de justice et police (DFJP) et le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR), ainsi qu’avec d’autres acteurs de l’administration fédérale. Il participe notamment à la planification et à la mise en œuvre de partenariats migratoires avec les pays d’origine des migrants en Suisse et s’engage activement dans le dialogue international sur la migration.

Droits de l’homme et Sécurité humaine

La protection des individus contre les guerres, la violence et l’arbitraire ainsi que la promotion de la paix, de la démocratie et des droits de l’homme comptent parmi les priorités de la politique extérieure de la Suisse.

Engagement de la Suisse auprès des victimes de la crise syrienne

La Suisse apporte une aide pleine et entière aux populations touchées, en Syrie comme dans les pays voisins.

Politique migratoire extérieure

La DSH s’engage en faveur de la protection efficace des personnes déplacées ainsi que pour celle des migrantes et des migrants. Elle encourage l’adoption d’une politique en matière de migration fondée sur le respect de la dignité humaine et lutte contre la traite des êtres humains.

Protection des réfugiés dans la région d’origine

Protection pour les réfugiés et les migrants dans les pays de premier accueil.

Plateforme sur les déplacements liés aux catastrophes

Le programme de protection des personnes contraintes de fuir à l’étranger en raison de catastrophes naturelles, issu de l’Initiative Nansen, est mis en œuvre au moyen de la Plateforme sur les déplacements liés aux catastrophes.

Aide humanitaire: sauver des vies et réduire les souffrances

Une aide directe et efficace pour les personnes dans le besoin.