Développement du système de formation professionnelle et transmission de compétences adaptées au marché du travail

Projet terminé
Un cuisinier donne un cours pratique à des élèves d'une école professionnelle. ©DDC

Les activités menées par la DDC en Bosnie et Herzégovine visent à permettre aux demandeurs d'emploi et aux travailleurs peu qualifiés d'acquérir, dans le cadre du système formel et informel de formation professionnelle, des compétences pratiques. Pour que les travailleurs soient dotés de qualifications qui leur permettent de trouver un emploi, la formation doit être axée sur les divers besoins des secteurs économiques.

Pays/région Thème Période Budget
Bosnie et Herzégovine
Formation professionelle
Education
Formation professionnelle
Politique d'éducation
Formation technique supérieure de gestion
01.11.2014 - 30.06.2019
CHF 7'192'400

Réduire le chômage, notamment des jeunes, constitue l'un des principaux défis pour le développement durable en Bosnie et Herzégovine. Le pays affiche l'un des taux de chômage les plus élevés de la région (28%, soit 300'000 personnes). Chez les jeunes, il atteint même 59%. Chaque année, près de 25'000 jeunes terminent leur scolarité et entrent sur le marché du travail. Il apparaît alors, au plus tard à ce moment-là, que cette main d'œuvre n’est pas assez qualifiée pour satisfaire les exigences des postes vacants. En effet, ces jeunes diplômés, qui sortent d'un système de formation peu axé sur la pratique, n’acquièrent pas toutes les compétences nécessaires pour répondre aux besoins du marché du travail. D'où le paradoxe: beaucoup de jeunes pointent au chômage alors que de nombreux postes restent vacants. 

Améliorer les chances de trouver un emploi et réduire le chômage: les objectifs premiers du projet «Skills for Jobs»  

Le projet «Skills for Jobs» vise à développer les qualifications des élèves fréquentant les écoles professionnelles et à améliorer les perspectives des demandeurs d'emploi. Les activités du projet sont menées dans cinq cantons, dans le district de Brčko et dans deux régions de la République serbe de Bosnie. Le principal objectif du projet est double:

  • Soutien au système formel et informel de formation professionnelle et adaptation de la formation aux besoins du marché du travail:

    D'ici fin 2018, au moins 3000 chômeurs et diplômés décrocheront un poste fixe après avoir achevé l'école professionnelle et suivi une formation continue axée sur la pratique. Pour atteindre cet objectif, les cours dispensés dans les centres de formation sont adaptés au marché du travail et déterminés par les besoins des secteurs économiques. La mise en œuvre du projet requiert une collaboration étroite avec les représentants des branches les plus prometteuses en termes d'emploi et de croissance, soit l'industrie du bois et des métaux légers, l'industrie de la chaussure, l'agroalimentaire, la restauration et le tourisme. Le projet vise également à développer l'offre de cours pratiques dans pas moins de 20 écoles professionnelles publiques («VET Schools»).

  • Développement de normes professionnelles et de cursus adaptés aux besoins du marché du travail:

    L'élaboration de normes professionnelles et de cursus adaptés aux besoins du marché du travail se fait en étroite collaboration avec divers représentants des secteurs de l'offre et de la demande. Le secteur de l'offre est représenté par les écoles professionnelles et les centres de formation de l'économie privée, et le secteur de la demande par des entreprises et de potentiels employeurs. Le projet permet de mettre sur pied des programmes de formation modernes adaptés aux besoins et conduisant à des qualifications professionnelles qui sont effectivement recherchées sur le marché du travail. 

Les résultats de la première phase du projet sont positifs 

Jusqu'à ce jour, huit centres de formation issus de six branches différentes ont bénéficié d'un soutien. Les élèves fréquentant ces instituts suivent des cours axés sur la pratique et reçoivent ainsi une préparation optimale au marché du travail. Plus de 500 personnes, dont 312 jeunes chômeurs, ont déjà été formés et 102 diplômés ont obtenu un emploi fixe ou temporaire à l'issue de la formation. 

Au total, 38 cursus et tests standardisés ont été introduits. De nombreux enseignants ont suivi des programmes de développement des compétences. Le pool d'experts compte désormais 80 spécialistes. 

La collaboration de tous les acteurs concernés est indispensable pour garantir la réussite du projet dans son ensemble. Les services publics de l'emploi (Public Employment Services, PES), soutenus par la DDC, font partie de ces acteurs.

Informations complémentaires