Afrique australe

Le programme régional de la Suisse en Afrique australe contribue à la réduction de la pauvreté et de la vulnérabilité. Par son engagement, la Suisse contribue à une meilleure sécurité alimentaire des petits exploitants agricoles et à une réduction des risques de nouvelles infections par le VIH.

Carte de la région de l'Afrique australe (Afrique du Sud, Zimbabwe, Malawi, Swaziland, Zambie et Lesotho)
© DFAE

L’Afrique australe est une région qui présente des contrastes marqués, et qui est aussi la plus stable de tout le continent. Modèles de croissance économique divergents, forts taux de chômage, faibles cours des produits de base, tensions budgétaires, endettement croissant et inflation élevée sont autant de facteurs qui imposent la prudence dans les pronostics sur l’évolution économique de la région. Les structures politiques y sont fragilisées par une crise de la gouvernance et des pratiques de corruption qui, associées à des inégalités à grande échelle, ont conduit à l’instauration d’un climat de violence et d’insécurité.

Les programmes de soutien de la Suisse sont conçus pour répondre à deux grandes priorités:  réduire les risques de nouvelles infections par le VIH chez les jeunes et renforcer la sécurité alimentaire des petits exploitants agricoles en veillant à améliorer leur capacité d’adaptation et à assurer une plus grande disponibilité et une plus grande diversité des semences. L’aide humanitaire intervient de manière ponctuelle, en cas de crise ou de catastrophe naturelle.

L’appui de la Suisse vise à renforcer les politiques nationales de sept des pays membres de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) et à promouvoir l’élaboration ainsi que la mise en œuvre de normes régionales dans les différents domaines d’intervention concernés.

La SADC est composée de seize États membres (Afrique du Sud, Angola, Botswana, Comores, Eswatini, Lesotho, Madagascar, Malawi, Île Maurice, Mozambique, Namibie, République démocratique du Congo (RDC), Seychelles, Tanzanie, Zambie et Zimbabwe). Son secrétariat est établi au Botswana. Dans le cadre du programme régional de la Suisse en Afrique australe, les interventions nationales se concentrent sur le Zimbabwe, la Zambie, le Malawi, le Lesotho et l’Eswatini, le bureau de coopération étant basé à Harare. D’autres programmes nationaux spécifiques sont déployés au Mozambique et en Tanzanie, à partir des bureaux de coopération basés à Maputo et à Dar es-Salaam. Bien que membre de la SADC, la RDC est rattachée au programme régional pour la région des Grands Lacs.

Sécurité alimentaire

Mieux résister aux aléas climatiques grâce à une sécurité alimentaire et à une capacité d’adaptation accrues

L’un des objectifs de la Direction du développement et de la coopération de la Suisse (DDC) est d’accroître l’autosuffisance alimentaire des familles de petits exploitants agricoles. Il s’agit de promouvoir l’accès de ces cultivateurs à des plants et semences variés et de qualité en intensifiant les activités de production et de multiplication des semences ainsi que les systèmes communautaires de production de semences. Associée à des pratiques de gestion durable des cultures, l’amélioration de la disponibilité, de la diversité et de l’emploi de semences bien adaptées aux conditions locales permet de renforcer la résilience des ménages agricoles et l’approvisionnement de la région en aliments nutritifs.

L’Afrique australe est fréquemment exposée aux risques induits par le changement climatique. Pour qu’il soit possible de réagir en cas de crise (p. ex. une sécheresse) et d’assurer la sécurité des populations sur les plans de l’alimentation, de l’approvisionnement en eau et de la nutrition, la DDC contribue à renforcer les capacités des pays (échelon national) et de la SADC (échelon régional) en matière d’évaluation de la vulnérabilité. La diffusion d’un ensemble complet d’instruments de réduction des risques de catastrophe adaptés aux besoins locaux (p. ex. des micro-assurances) permet aux petits producteurs d’être mieux armés pour affronter les aléas climatiques (pluie erratique, invasion de parasites, inondation, etc.).

Le secteur agricole est le principal pourvoyeur d’emplois et de revenus pour plus de 60% de la population. Chaque année, six millions de jeunes arrivent sur le marché du travail. Pour faciliter leur accès à des activités agricoles rémunératrices, la DDC appuie les initiatives de développement des compétences les plus demandées dans l’agriculture et les filières connexes.

Agriculture et sécurité alimentaire

VIH/SRHR

Prévention des nouveaux cas d’infection chez les jeunes (10-24 ans)

En Afrique australe, environ 1,1 million de jeunes (10-19 ans) sont touchés par le VIH ou le SIDA. Exposés aux risques de nouvelles infections par le VIH, ces jeunes doivent surmonter les difficultés liées à leur séropositivité (révélation, pratiques sexuelles sans risques, stigmatisation, contraception sûre et observance du traitement). La mise en place de services de qualité pour la prévention et le traitement du VIH reste le moyen le plus efficace et le moins coûteux de stopper l’épidémie et de la faire reculer. En s’attachant à promouvoir des environnements scolaires sûrs, des services de santé adaptés à la jeunesse et des systèmes de protection sociale, la DDC encourage les jeunes à se protéger et à observer leur traitement pour rester en vie et éviter de nouvelles infections. Elle s’investit également dans les politiques sur la santé et les droits génésiques et sexuels.

Grâce aux programmes d’information et de sensibilisation de la DDC, près de 500’000 jeunes se sont soumis à des tests en 2018 et plus de deux millions ont eu accès à des services de santé à leur écoute. En outre, le soutien qu’apporte la DDC à la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) favorise l’adoption de nouvelles politiques à son échelle (telles que la loi type de la SADC sur l’éradication du mariage d’enfants et la protection des enfants déjà mariés).

La santé – Facteur essentiel de développement

Égalité des genres, gouvernance et changement climatique

Outre son engagement dans le domaine de la sécurité alimentaire et ses efforts pour contribuer à la réduction du VIH, la Suisse se concentre sur des thématiques importantes telles que le changement climatique, la bonne gouvernance et l’égalité entre hommes et femmes. Le programme soutient les processus de gouvernance de sorte que les femmes et les hommes prennent part davantage aux décisions et que la population bénéficie d’un meilleur accès aux services. En matière de santé et de sécurité alimentaire, la DDC encourage des approches tenant compte des besoins spécifiques des femmes et des hommes. Les jeunes sont un groupe cible des activités SRHR et de celles liées au VIH ou visant à créer des emplois dans l’agriculture. L’eau et les aspects liés à la nutrition sont intégrés dans tous les programmes.

Gouvernance

Égalité des genres

Changement climatique

Aide humanitaire

Réponse aux situations d’urgence

En Afrique australe, la DDC est prête à parer à de nombreuses situations d’urgence, qu’elles soient d’origine naturelle ou humaine, en faisant intervenir l’aide humanitaire.

Aide humanitaire

Historique de la coopération

De la fin de l’apartheid au développement d’une vision régionale

Après la chute du régime de l’apartheid, la DDC a mis sur pied dès 1995 un programme spécial pour l’Afrique du Sud mettant l’accent sur la prévention des conflits et la réduction de la pauvreté. Ayant accédé au statut de pays à revenu intermédiaire en 2005, l’Afrique du Sud est devenue un pays prioritaire pour le Secrétariat d’État à l’économie (SECO). En parallèle, la DDC a fait évoluer sa stratégie pour l’inscrire davantage dans une approche régionale en élargissant ses activités à d’autres pays de la SADC.

En 2008, face à une grave crise humanitaire au Zimbabwe, la DDC a ouvert un bureau à Harare. Elle a élaboré un plan d’urgence tout en poursuivant le déploiement de son programme de coopération dans d’autres pays de la région, en l’articulant autour de trois thématiques : VIH/SIDA, développement rural et bonne gouvernance. Début 2016, elle a transféré son bureau régional de Pretoria à Harare.

Projets actuels

Objet 1 – 9 de 9

  • 1

Youth-Inclusive Rural Finance (YIRF)

15.09.2024 - 14.09.2028

Millions of Tanzanian young people living in rural areas, in particular young women, are affected by vulnerable employment. Building on successful Swiss experience in youth employment, this initiative aims at increasing gainful self-employment through enhanced financial inclusion. It will support the design, market entrance and upscaling of innovative digital financial products and services tailored to rural youth, including female youth. In order to ensure scale and sustainability, a partnership with the private sector will be developed.


Promoting Social Entrepreneurship in selected countries

01.08.2021 - 28.02.2026

This regional program with national implementation components supports Social Entrepreneurs (SEs) contributing to solving societal and environmental problems with a market-based approach. The contribution identifies and supports selected SEs and helps them to reach out to the poor. It serves the creation of employment and income for low-income households improving their livelihoods. SEs use innovative ideas and business models that are well-aligned with SDC’s objectives of poverty reduction.


Youth Engagement in Democratic Governance and Socio-economic Development in Africa

15.04.2019 - 30.04.2021

Africa has the youngest population globally. While this is an unparalleled opportunity for growth and innovation, it may also fuel instability and violence. Young people in Africa need more capacities to use their potential as drivers of peaceful changes. With African and COMESA, SDC seeks to contribute to current continental, regional and national efforts to create an enabling environment for youth engagement in democratic processes , in line with the CH interest of contributing to the prevention of violent extremisms and supporting economic partnerships in Africa


Projet planifié

Scaling-up youth employment in agriculture initiative

01.01.2019 - 31.07.2030

The contribution will support the scaling-up of a successful youth (self)-employment initiative across the Southern African Development Community (SADC) region. The use of a model combining well-targeted skills training, capacity building and support to enter formal and informal economies will enhance youth employment in agriculture. Building on Switzerland’s established relationship with SADC and its recognised technical and vocational training expertise, Switzerland plays a key role in facilitating this work at regional level.


Programmbeitrag Biovision 2019-2020

01.01.2019 - 31.12.2020

Biovision unterstützt Wandel in Richtung nachhaltiger Nahrungssysteme. Sie fokussiert auf die Förderung innovativer agrarökologischer Lösungen für Subsahara-Afrika (SSA) und schafft die Grundlage für einen Politikdialog auf nationaler/internationaler Ebene. Gemeinsam mit dem CDE hostet Biovision das Sustainable Development Solutions Network Switzerland und trägt damit zum Kernthema «Ernährungssicherheit und ökologische Landwirtschaft» zur Umsetzung der Agenda 2030 auf internationaler/nationaler Ebene bei.


Scaling Up Youth Employment in Agriculture Initiative

01.08.2018 - 30.06.2023

Education systems in Southern Africa do not prepare youth for work; they cannot access or create economic opportunities and ignore the available options. The project will scale up in Southern Africa a model already tested by Switzerland in Tanzania. It will improve (self)-employment of 20’000 young women and men in Zimbabwe and Zambia by strengthening their skills and matching them with existing job opportunities, thereby contributing to the implementation of youth policies in-country and regionally.


Promoting Social Entrepreneurship in selected countries

01.07.2017 - 31.07.2021

This regional program with national implementation components is a private-public-development-partnership (PPDP) supporting Social Entrepreneurs (SEs) contributing to solving societal and environmental problems with a market-based approach. The contribution identifies and supports selected SEs and helps them to reach out to the poor. It serves the creation of employment and income for low-income households improving their livelihoods. SEs use innovative ideas and business models that are well-aligned with SDC’s objectives of poverty reduction.


Strengthening the legislative in Africa through an institutional partnership with AWEPA

15.04.2016 - 15.04.2020

A travers un partenariat institutionnel avec AWEPA, la DDC contribue à promouvoir la paix et la stabilité dans les Grands Lacs en renforçant les capacités des institutions législatives et en soutenant les échanges entre parlementaires de la région, européens et suisses. Le Forum des parlementaires de la CIRGL[1], qui sert de pont avec les parlements nationaux dans la mise en œuvre, manque encore de capacités. Ce projet contribue au renforcement du Forum et à la mise en œuvre du Pacte[2] et permet une promotion de la bonne gouvernance au plus haut niveau.  

[1] Conférence Internationale pour la région des Grands Lacs, mis en place en 2000 par 11 pays de la région pour la médiation, la prévention et le règlement des conflits. 

[2] Pacte pour la paix, la sécurité, la stabilité et le développement signé par les 11 pays membres de la CIRGL.

 

 


Objet 1 – 9 de 9

  • 1