Mali

Au Mali, la Suisse s’engage dans la lutte contre la pauvreté, le respect des droits de l’homme et en faveur d’une paix durable. Elle soutient un développement économique local, la gouvernance et la paix, de même qu’un développement humain, avec un accent porté sur une éducation de base de qualité. La coopération suisse concentre ses activités dans les régions de Sikasso au Sud, Mopti au Centre et Tombouctou au Nord.

Carte du Mali
© DFAE

L’histoire récente du Mali est marquée par des crises politiques et des conflits qui ont conduit à un niveau élevé d’insécurité et de violence. Après les affrontements dans le nord du pays en 2012, les élections démocratiques de 2013 ont ouvert la voie à la signature d’un accord de paix en juin 2015. La lenteur de sa mise en œuvre et le manque d’inclusion politique ont conduit à une nouvelle crise sociopolitique suivie d’un second coup de force en mai 2021. Le Mali se trouve depuis dans une phase de transition politiqu

Le pays reste confronté à de nombreux défis: le niveau d’insécurité a un impact négatif pour le développement du pays. L’état n’a pas la capacité suffisante pour assurer la sécurité de sa population et répondre à leurs besoins fondamentaux. L’avenir de la jeune génération est incertain. La détérioration de la situation sécuritaire a entraîné le déplacement forcé de plus de 350’000 personnes et le nombre de personnes nécessitant une aide humanitaire d’urgence est en augmentation: 7.5 millions (dont 5 millions d’enfants) en 2022.

Néanmoins, le Mali possède une remarquable capacité de résilience, un fort potentiel agropastoral et un immense capital humain. La Suisse soutient ce potentiel avec ses instruments de politique étrangère, que sont la coopération au développement, la politique de paix et l’aide humanitaire. Cet engagement est complété par l’envoi de personnel spécialisé à la Mission intégrée des Nations Unies au Mali (MINUSMA) et un soutien à l’Ecole de maintien de la paix à Bamako du DDPS et du DFJP.

Développement humain

Des offres adaptées aux défis sociaux et humanitaires

La Suisse soutient les autorités, les collectivités territoriales et les acteurs de développement et humanitaires spécialisés afin d’améliorer leurs réponses aux situations d'urgence, de permettre l'accès à une éducation de base de qualité et de protéger la population civile. Elle accompagne le gouvernement malien dans la définition et la mise en œuvre de la politique nationale de sécurité alimentaire et nutritionnelle en faveur des plus vulnérables. Au Mali, environ un million d’enfants âgés de 7 à 12 ans ne vont pas à l’école. La moitié des enfants inscrits abandonnent l’école avant la fin du cycle. La Suisse se concentre sur l’amélioration de la qualité de l’enseignement et la gestion décentralisée de l’éducation. Elle promeut des alternatives éducatives inclusives (écoles mobiles p.ex.) comme réponse aux crises sanitaires et sécuritaires.

Développement économique local durable

Une plus grande productivité et des revenus accrus

Au Mali, plus des deux tiers de la population vivent en milieu rural et leurs activités représentent environ un tiers du PIB. La Suisse appuie la réalisation d’initiatives permettant une hausse de la productivité agricole et des revenus. Elle soutient le développement d’un secteur privé inclusif et s’engage pour une formation professionnelle adaptée aux besoins du marché qui permette une meilleure intégration des jeunes dans le marché du travail. Ce type d’initiatives vise à dynamiser les économies, en particulier au niveau local.

Gouvernance et paix

Décentralisation et responsabilisation des institutions locales

La Suisse soutient les acteurs étatiques, au niveau central et décentralisé, dans l’amélioration de leur performance et dans la gestion transparente, redevable et inclusive des affaires publiques. Elle participe au renforcement des compétences des élus locaux en matière de gestion administrative et financière. Elle soutient également la mobilisation des ressources gérées par les collectivités ainsi que leur transfert vers les régions. Des programmes spécifiques sont dédiés à la lutte contre la corruption et l’impunité. La Suisse promeut également le renforcement des capacités des autorités décentralisées dans la mise en place de mécanismes de protection des populations civiles.

Par le biais de la Division Paix et droits de l’homme du DFAE, la Suisse s’investit pour la mise en œuvre de l’accord de paix d’Alger de 2015 ainsi que pour la promotion de l’inclusion et l’appui à la réconciliation nationale. 

Partenaires

La Suisse met en œuvre son programme par le biais de partenariats multiples avec des institutions gouvernementales, des organisations non gouvernementales locales et internationales, ainsi que d’autres partenaires bilatéraux et multilatéraux.

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 14

UNHAS - Accès aux bénéficiaires en Afrique de l’Ouest

01.03.2024 - 31.12.2027

Dans un contexte d’insécurité alimentaire croissante et d’accès humanitaire précaire au Sahel, le service aérien humanitaire des Nations Unies (UNHAS) permet d’accéder aux populations dans le besoin grâce à un transport sûr et rapide de personnes et de biens. La contribution à UNHAS permettra d’atteindre les populations vulnérables dans les régions reculées ou enclavées et d’assurer le suivi des programmes suisses.


PASEM 2 - Programme d’Appui au Secteur de l’Elevage au Mali

15.04.2023 - 15.04.2027

L’élevage, adapté à l’écosystème du Sahel, est crucial pour le développement des régions de Mopti, Tombouctou et Gao et ce en dépit des effets du changement climatique, de l’insécurité, de la faible productivité et de l’insuffisance des infrastructures. De par son expérience, la Suisse va renforcer la résilience de 85’000 éleveurs et pasteurs, concourir à l’apaisement des conflits et à la relance économique, et offrir des opportunités aux jeunes et aux femmes dans les filières bétail-viande et lait.


Programme d’Appui aux Filières Agropastorales de Sikasso - PAFA 2

01.01.2021 - 31.12.2024

En partenariat avec le Luxembourg, la Suisse soutient les exploitations familiales, le secteur privé et les collectivités, chacun dans leur rôle, dans le développement des filières pomme de terre et lait dans le Sud du Mali, générant ainsi des opportunités d’emplois et de revenus durables, en particulier pour les femmes et les jeunes. Le programme soutient ainsi le développement économique et la stabilité politique d’une zone peu touchée par le conflit, mais où ses précurseurs sont présents.


Resil - Projet de renforcement de la résilience et de la cohésion sociale au plateau dogon

01.12.2020 - 30.09.2026

Au Centre du Mali, les groupes armés exploitent la concurrence pour l’accès aux terres afin d’envenimer les relations entre communautés et de créer un climat d’extrême violence. En visant une meilleure productivité des terres et le renforcement des mécanismes de gestion des différends fonciers, le projet contribue à apaiser les relations et accroît la résilience. La Suisse contribue à la cohésion sociale, au développement rural et à la résilience des victimes du conflit. 


PACUM – Programme d’Appui aux Communes Urbaines du Mali

01.08.2020 - 31.12.2024

Au Mali, la faiblesse des ressources financières et humaines des communes limite leurs capacités à fournir des services de qualité aux populations. La Suisse cofinance une 2ème phase du Programme visant l’amélioration de l’accès aux services de base par le biais de l’augmentation des transferts de ressources de l’Etat  central vers les communes. Le programme contribue au développement économique local, à une urbanisation durable, à une fiscalité locale améliorée et, par conséquent, à plus de stabilité.


PartICIP - Partenariat pour l’insertion via les compétences impulsées par le secteur privé

01.08.2020 - 31.05.2027

Au Mali, l'offre de formation professionnelle est insuffisante et correspond mal au marché de l'emploi. PartICIP soutiendra la co-construction des dispositifs régionaux de formation duale par les collectivités régionales et le secteur privé local afin qu’elle coïncide avec les attentes des jeunes et les demandes du marché. Au milieu d’une crise politique et économique profonde, la formation d’un nombre croissant de jeunes créera des perspectives et ouvrira la porte à l’essor du secteur privé.


AREN - Programme d’appui au renforcement de l’enseignement normal au Mali

01.07.2020 - 31.05.2028

Au Mali, environ deux tiers des élèves terminent le cycle primaire sans avoir acquis les compétences de base. Ce constat est dû, en partie, à l’inadéquation des programmes de formation des enseignants avec ceux de l’école fondamentale. Au regard du contexte, le système scolaire doit développer des alternatives éducatives. Le programme AREN cible la formation et la gestion des enseignants pour contribuer à renforcer la qualité et la performance du système d’éducation du Mali et prépare les futurs enseignants pour faire face à la crise.


Participation des femmes dans le processus de paix, de sécurité et de relèvement au Mali

15.04.2020 - 31.12.2024

Au Mali, les crises ont fortement impacté les femmes, mais celles-ci n’ont pas été incluses dans les efforts vers une réconciliation nationale. Le Plan d’Action National sur les femmes, la paix et la sécurité vise à renverser cette tendance. Un soutien à sa mise en œuvre par l’intermédiaire d’ONU Femmes et de Women in Law & Development Africa (WILDAF) favorisera une participation réelle des femmes dans les négociations de paix et la reconstruction post-conflit, le respect de leurs droits, et contribuera à la stabilisation du pays et de la sous-région.


Programme d’appui à l’Education Non Formelle (PENF)

01.01.2020 - 31.12.2024

Dans un contexte de crise multiforme ce programme offre des alternatives d’éducation et de formation professionnelle aux enfants et aux adultes sortie du système éducatif national. Avec la participation des acteurs locaux et des services techniques des régions de Mopti, Tombouctou et Sikasso, cette phase finale du programme permettra à 6’000 enfants de retourner à l’école et à 4’000 jeunes d’apprendre un métier. La Suisse contribue ainsi au développement et à la stabilité du pays en offrant des perspectives.


Partenariats pour l’exercice d’une gouvernance appropriée (PEGA)

01.03.2019 - 30.09.2024

La région comme unité administrative décentralisée assure la cohérence et coordination des politiques publiques et initie des cadres de dialogue avec les acteurs du développement économique local. La dernière phase du PEGA couvre Sikasso, Mopti et Tombouctou. Elle permet à la Suisse de soutenir la consolidation des compétences des régions en faveur d’une bonne gestion des affaires publiques et contribue ainsi à la création de perspectives économiques durables et à la stabilité du Mali.


Appui à la citoyenneté dans le cycle électoral Malien

01.07.2018 - 31.12.2024

Les élections présidentielle, législatives, régionales et locales organisées en 2018 puis en 2019 au Mali sont décisives pour la stabilité du pays et de la région. A travers le programme EMERGE de l’USAID, la Suisse contribue à la tenue d’élections crédibles, inclusives et apaisées. Elle participe à la consolidation du processus démocratique et à la prévention des conflits, avec un accent sur la participation des femmes et des jeunes aux élections. Elle contribue à la sécurité globale, dans l’intérêt direct de la Suisse.


Programme d’appui à la décentralisation de l’éducation, PADE

01.02.2018 - 31.12.2024

Dans un contexte d’insécurité, où plusieurs écoles sont fermées au centre et au nord du Mali, offrir une éducation de base de qualité, équitable et inclusive pour tous, est l’objectif du programme d’appui à la décentralisation de l’éducation. Avec les collectivités, les services techniques et les communautés des régions de Mopti, Tombouctou et Sikasso, cette dernière phase du programme vise à consolider les acquis des phases précédentes et permettre à plus de 700'000 enfants d’accéder à l’école.

Objet 1 – 12 de 14