Mongolie

La Suisse contribue au renforcement de la participation citoyenne, à l’implication de la société civile dans l’élaboration des politiques  et à un meilleur accès aux services publics. Elle soutient également les populations rurales et périurbaines vulnérables par des programmes liés à l’agriculture et à la sécurité alimentaire, ainsi qu’aux marchés de l’emploi à travers la formation professionnelle.

Carte de la Mongolie
© DFAE

Après l’effondrement du communisme fin 1989, la Mongolie a connu des changements économiques et sociaux et effectué avec succès la transition vers un système démocratique multipartite et une économie de marché. Les progrès que le pays a accomplis depuis 2013 en matière de réduction de la pauvreté grâce à un boom minier sans précédent ont connu un recul. La pauvreté est ainsi passée de 21,6 % en 2014 à 29,6 % en 2016. La richesse en ressources minières offre toutefois à la Mongolie une occasion historique de se hisser au rang de pays industrialisé en l’espace d’une génération, mais un développement aussi rapide comporte aussi des risques socio-économiques car il pourrait bousculer et remettre en question des modes de vie traditionnels, des hiérarchies et l’accès aux ressources.

Agriculture et sécurité alimentaire

Amélioration des conditions de vie des petits agriculteurs et éleveurs

Par l’intermédiaire de la Direction du développement et de la coopération (DDC), la Suisse contribue à améliorer les conditions de vie des populations rurales et périurbaines vulnérables en s’attaquant à des questions comme l’augmentation de la productivité dans l’agriculture et l’élevage, l’amélioration de l’accès aux marchés et la réduction des risques, en particulier en ce qui concerne les catastrophes naturelles récurrentes. Pour protéger les pâturages et accroître les moyens de subsistance des éleveurs, la DDC a soutenu la mise en place de 1300 groupes d’utilisateurs de pâturages (pasture-user groups, PUG), représentant plus de 42 000 foyers. Les PUG introduisent des pratiques de gestion durable des pâturages, établissent des systèmes de micro-crédit, créent des liens avec des transformateurs de matières premières et améliorent la préparation à l’hiver.

Agriculture et sécurité alimentaire

Formation professionnelle

Améliorer l’accès à l’emploi par la formation professionnelle

La Suisse cherche à améliorer l’employabilité des populations rurales (hommes et femmes) par la formation professionnelle. Les interventions de la DDC contribuent à faire progresser la qualité et l’image de la formation professionnelle dans le pays grâce à la formation des enseignants et du personnel de direction des écoles, à la mise à jour des programmes dispensés pour certaines professions et à la mise à disposition d’équipements et d’outils modernes. Plus de 10 établissements d’enseignement supérieur et près de 11 000 étudiants ont bénéficié de cette collaboration. Les partenariats établis avec les autorités gouvernementales et le secteur privé permettent d’axer la formation professionnelle sur les besoins du marché du travail. Les formations proposées s’adressent principalement aux éleveurs d’âge moyen et aux anciens éleveurs qui ne peuvent pas être inscrits dans l’enseignement formel. Dans l’enseignement secondaire, le programme de base a été révisé conformément au concept d’éducation au développement durable et appliqué aux 628 écoles de Mongolie par arrêté ministériel.

Education de base et formation professionnelle 

Réforme de l’État, gouvernance locale et participation des citoyens

Soutien aux efforts de décentralisation et à la participation citoyenne

La DDC contribue à améliorer l’accès aux services publics et la qualité de ces derniers au niveau local, à renforcer la participation des citoyens à la prise de décision et à perfectionner le cadre juridique de la gouvernance locale. Les projets de la DDC permettent à des membres des gouvernements provinciaux et municipaux d’acquérir les compétences nécessaires pour assumer de nouvelles responsabilités fiscales, politiques et administratives. La DDC a apporté son concours à la mise en place de 45 centres locaux qui offrent aux citoyens divers services publics administratifs. Le gouvernement a créé plus de 150 centres de ce type disposant de leurs propres ressources financières. Les projets menés par la DDC sur des sites miniers pilotes ont amélioré les conditions de vie et de travail des mineurs artisanaux par une formalisation progressive du secteur. L’exploitation minière artisanale est maintenant juridiquement reconnue. Les mineurs déclarés peuvent bénéficier de services publics et sociaux. Le revenu moyen a augmenté de 67 % entre 2014 et 2016.

Plaidoyer et bonne gouvernance 

Genre

Les projets de la DDC abordent systématiquement la dimension du genre dans les trois domaines d’activité. L’égalité d’accès aux biens et aux connaissances ainsi qu’une participation équilibrée aux processus des projets et à la prise de décision sont encouragées. De plus, une vaste campagne a été lancée en 2016 pour lutter contre la violence sexiste et domestique, un problème majeur en Mongolie.

Egalité entre femmes et hommes

Approche et partenaires

Le programme travaille avec des partenaires de mise en œuvre mongoles, suisses et internationaux, notamment des organisations gouvernementales aux niveaux national et local, des organisations de l’ONU et des institutions financières internationales, des organisations de la société civile et des entités du secteur privé. En matière d’élaboration de politiques et de dialogue, la Suisse s’attache à établir des alliances et à prôner des positions concertées entre les donateurs.

Histoire de la coopération

La Suisse a commencé sa coopération avec la Mongolie en 2001, lorsqu’elle a fourni une aide humanitaire aux éleveurs qui avaient perdu une grande partie de leur cheptel en raison de conditions météorologiques extrêmement rudes. En 2004, le programme humanitaire a fait place à un programme de développement. Conformément à la stratégie de coopération 2018-2021, la Suisse est active dans trois domaines : agriculture et sécurité alimentaire ; éducation de base et formation professionnelle ; bonne gouvernance.

 

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 39

Une exploitation durable des pâturages et du bétail sain: l’or vert de la Mongolie

Une femme portant un seau nourrit un troupeau de yaks au milieu d’une immense prairie.

01.01.2017 - 31.12.2020

Depuis l’effondrement de l’Union soviétique en 1991, le nombre d’animaux d’élevage a presque triplé en Mongolie, avec des conséquences dévastatrices sur les surfaces de pâturages. La DDC met en place un ensemble de mesures en faveur de l’exploitation durable des pâturages, de la santé du bétail et d’une commercialisation profitable des produits animaux. Elle contribue ainsi à garantir à long terme les moyens de subsistance des pasteurs nomades.

Pays/région Thème Période Budget
Mongolie
Agriculture et sécurité alimentaire
Ressources en terres cultivables
Coopératives agricoles & organisations d’agricultrices/eurs
Politique agricole

01.01.2017 - 31.12.2020


CHF 7'776'000



Dénoncer et combattre la violence basée sur le genre en Mongolie

Portrait de deux travailleuses sociales mongoles.

01.05.2016 - 31.07.2020

La violence domestique est en recrudescence en Mongolie depuis le début du siècle. Mais  en raison d’un cruel manque de données, le phénomène est difficile à évaluer et la culture de l’impunité prévaut toujours. La DDC veut remédier à cela par une enquête nationale. En parallèle, elle compte renforcer les institutions, mettre en place des services compétents et sensibiliser l’opinion publique.

Pays/région Thème Période Budget
Mongolie
Governance
Gender
Développement des systèmes légaux et judiciaires
Violence sexuelle & sexiste

01.05.2016 - 31.07.2020


CHF 4'090'000



Une exploitation minière responsable et durable

Mineur forant la roche.

01.01.2015 - 31.12.2019

Vu l’importance prise par le secteur minier informel au début des années 2000, le gouvernement mongol, soutenu par la DDC, a lancé en 2005 le projet d’exploitation minière artisanale durable. Le projet vise l’officialisation et la légalisation de ces activités ainsi que le développement des capacités des mineurs.  

Pays/région Thème Période Budget
Mongolie
Governance
Droits de la personne
Politique de l’industrie extractive
Droits de la personne (y compris droits des femmes)

01.01.2015 - 31.12.2019


CHF 6'342'889



Gestion durable des pâturages en Mongolie

Berger mongol sur sa monture menant son troupeau de moutons à travers les plaines enneigées.

01.01.2013 - 31.12.2016

Un tiers de la population mongole, qui vit de l’élevage, est confrontée au problème du surpâturage. La gestion collective des ressources pastorales par les éleveurs est l’un des objectifs principaux du projet «Green Gold», consacré à la préservation des zones de pâturage, l’or vert de la Mongolie. Le projet permet d’améliorer les revenus de 100'000 familles de bergers semi-nomades.

Pays/région Thème Période Budget
Mongolie
Agriculture et sécurité alimentaire
Autre
Développement agricole
Services agricoles & marché
Recherche agronomique
Développement de la chaîne de valeur agricole (til 2016)

01.01.2013 - 31.12.2016


CHF 10'580'000



Soutien au processus de décentralisation

Soutien au processus de décentralisation

01.04.2012 - 31.03.2015

«Nous voulons que notre peuple puisse prendre ses décisions par lui-même et non pas qu’elles lui soient imposées de l’extérieur». La déclaration du président mongol témoigne de la volonté du gouvernement de renforcer le pouvoir décisionnel des différentes communautés pour toute question les concernant. Le gouvernement de Mongolie a fait appel à la Suisse pour pouvoir profiter de son expertise en matière de décentralisation et de démocratisation.

Pays/région Thème Période Budget
Mongolie
Governance
Autre
Décentralisation
Gestion des finances publiques

01.04.2012 - 31.03.2015


CHF 7'564'000



Projet planifié

Municipal Waste Collection and Transportation Management in Ulaanbaatar

01.04.2023 - 31.12.2024

The project aims to improve Waste Management focusing on the development of an effective collection and transportation system for municipal waste in Ulaanbaatar, to make it financially sustainable and efficient. The intervention focuses on the underserved and least developed areas of the capital city of Mongolia (ger areas) where most poor people reside, and will increase service delivery to citizens, diminish inequalities, increase the economic efficiency of the system and support the implementation of the new law and regulations on waste management.


Governance and Decentralisation Programme Exit Phase (GDP Exit Phase)

01.01.2020 - 31.12.2022

The Exit Phase of the Governance and Decentralisation Programme will consolidate achievements of previous two phases to support decentralisation and democratisation reforms. It will focus on institutionalisation and ensuring sustainability of results to contribute to equitable and sustainable development through decentralized service delivery and enhanced citizen engagement in public affairs, including in the urban areas. Swiss expertise and Swiss decentralisation model will be used.  


Understanding and Managing internal migration in Mongolia

01.08.2019 - 31.07.2023

This project aims to contribute to improved management of internal migration in Mongolia - the main driving force behind rapid urbanization which poses increasing development challenges to the capital city Ulaanbaatar and rural areas of origin. Consistent integration of the migration perspective into planning and implementation of policies and actions will mitigate negative consequences of unmanaged migration and thus contribute to poverty reduction. Switzerland will add value to the project through its long-standing expertise in the migration field.


Waste Collection and Transportation Management in Ulaanbaatar (WCTM)

01.04.2019 - 31.03.2023

The project aims to contribute to an effective, efficient and financially sustainable collection and transportation system for solid waste in Ulaanbaatar, based on Swiss and international practices. The intervention will contribute to improve the services, introduce a transparent tariff system and support the implementation of the new law on waste management. It targets the underserved and least developed areas of the capital (ger areas) where most poor people reside, aiming at decreasing inequalities.


Vocational Education and Training Phase III (VET III) “Youth Employment Promotion”

01.01.2019 - 30.06.2021

The last phase of the project aims at consolidating best practices, streamlining them into the legislative framework and strengthening the capacities of national partners. The approaches and services tested by the project for youth employment, which are based on Swiss and international successful practices in employment promotion, will be integrated into the public systems to improve youth employment policies and their implementation, benefiting all young men and women.


Air Pollution Impact on Health

01.10.2018 - 31.12.2022

This project aims at reducing the risks of air pollution to maternal and child health in urban Mongolia targeting the most polluted areas of Ulaanbaatar and one province centre. This sector governance project establishes evidence linking air pollution and its health impact, pilots and improves risk reduction measures for children and pregnant women, and both will inform policy making. Swiss know-how will be applied, i.e. through involvement of the Swiss Tropical and Public Health Institute.


Public Investment in Energy Efficiency Phase 2 (PIE2)

01.12.2017 - 31.12.2021

PIE2 aims to increase effectiveness of Public Investment Management (PIM) and of Public Finance Management (PFM) replicating and upscaling the achievements of PIE1 in the two poorest districts of Ulaanbaatar city. Improved PIM and PFM capacities, practices, procedures and regulations will be applied to the thermoretrofitting of public buildings, i.e. 20 schools and kindergartens, aiming for demonstration effect for replication. The need to improve education facilities corresponds to a top priority for UB citizens.

Objet 1 – 12 de 39