Echange de connaissances et d’expériences sur la protection des écosystèmes des forêts de montagne dans les Andes


Section de forêt andine sous la brume.
Le projet ANFOR vise à rendre accessibles des stratégies éprouvées pour la protection des écosystèmes de montagne dans les Andes. © DDC ©

Les forêts des Andes sont précieuses à bien des égards : elles stockent l’eau et la purifient, protègent des dangers naturels et absorbent les gaz à effet de serre nocifs pour l’environnement. Grâce au projet ANFOR, la DDC contribue à protéger durablement les forêts de montagne dans les Andes.

Pays/région Thème Période Budget
Ande
Changement climatique & environnement
Politique de l’environnement
Politique de sylviculture
Protection de la biosphère
Biodiversité
01.11.2011 - 31.12.2019
CHF 8'072'000

La préservation à long terme des forêts de montagne des Andes est cruciale tant à l’échelle nationale que mondiale : elles stockent l’eau et la purifient, elles fournissent du bois de chauffage et des matériaux de construction, elles atténuent le risque d’évènements climatiques dévastateurs tels que les inondations et empêchent l’érosion. De plus, elles fixent le CO2 atmosphérique et contrebalancent ainsi le réchauffement climatique.

En décembre 2014, la DDC a lancé lors de la Conférence de l’ONU sur les changements climatiques à Lima (Pérou) le projet régional Andean Forest and Climate Change ANFOR (Bosques Andinos). Avec ce projet, elle entend contribuer à une protection à long terme des forêts de montagne. Les sept pays andins (Argentine, Bolivie, Chili, Equateur, Colombie, Pérou et Venezuela) y sont impliqués.

Améliorer les revenus et protéger l’environnement

Le projet a pour objectif la diffusion de stratégies atténuant les effets du changement climatique sur les forêts de montagne dans les Andes et l’amélioration des politiques afférentes. Ceci doit se faire notamment via des plateformes thématiques. De même, une base de données améliorée pour les décisions doit être mise en place.

Le projet s’articule autour de trois axes thématiques :

  1. Base de connaissances et suivi des changements améliorés

  2. Mise en œuvre concrète d’activités innovantes pour une gestion durable des forêts dans des sites choisis

  3. Influence politique et adaptations du cadre légal

Ce projet cible les décideurs aux niveaux local, régional et national, les organisations spécialisées et les chercheurs. Mais, en définitive, les bénéficiaires du projet seront les familles d’agriculteurs des Andes, auxquelles il faudra montrer comment améliorer leurs revenus en respectant l’environnement et en préservant le climat.

La DDC soutient d’autres plateformes régionales en Afrique et en Asie du Sud-Est qui ont fait leurs preuves dans le domaine du changement climatique et de la protection des forêts, notamment l’ASEAN Swiss Partnership on Social Forestry and Climate Change, active dans les dix pays de l’ASEAN, et le projet African Forests, People and Climate Change, mis en œuvre avec l’African Forest Forum.

Informations complémentaires