IPDLI - Initiative Pilote de Développement Local Intégré


Mise en œuvre par l’Organisation Internationale du Travail (OIT), l’intervention contribue à l’amélioration la qualité de vie des populations de 14 communes des régions défavorisées à travers un accompagnement au processus de décentralisation dans son axe transfert des compétences du pouvoir central vers le pouvoir local. Les communes seront appuyées dans leurs rôles d’acteur développement et de fournisseur de services de base dans les secteurs de la santé et de l’éducation.

Paese/Regione Tema Periodo Budget
Tunisia
Governance
Impiego & sviluppo economico

Decentralizzazione
Politica del settore pubblico
Creazione di occupazione
01.11.2021 - 31.10.2025
CHF  4’903’500
Contesto Face à une crise économique et sociale aigüe davantage impactée par la crise Covid-19 et à un Etat fragilisé, les élu(e)s locaux subissent des pressions de plus en plus grandes de la part des populations qui réclament une amélioration de leurs conditions de vie et un accès à des services de base décents. Cette pression se ressent davantage dans les communes des régions de l’intérieur à cause des inégalités régionales. Cela provoque la démission d’élu(e)s et le désenchantement des citoyen(ne)s quant aux bienfaits de la décentralisation comme processus faisant partie essentielle de la transformation démocratique. Un appui à deux niveaux est sensé atténuer ces effets ; un appui au ministère dans l’activation du transfert des compétences aux communes pour leur donner une plus grande marge d’action et un appui aux communes dans la dynamisation économique de leur territoire pour répondre aux besoins de services de base et d’emploi des populations.  D’autre part, les récentes évolutions politiques depuis juillet 2021 (état d’exception décrété le 25/07 et possibilité de revue de la Constitution) ont apporté une vague d’optimisme aux Tunisiens. Mais s’il est vrai que le chef de l’Etat est favorable à la décentralisation, les tentatives recentralisatrices ne sont pas à exclure. La Suisse restera engagée en appui à la réforme avec une approche adaptative si besoin.
Obiettivi Améliorer la qualité de vie des citoyen(ne)s grâce au rôle des communes en matière de fourniture des services et de développement de l'économie locale, dans le cadre du processus de décentralisation et de transfert des compétences.
Gruppi target

Les acteurs de changement directs sont le MALE, les élu(e)s locaux et les chef(fe)s des commissions des 14 communes, les 6 conseils régionaux, les responsables et les agents de l’administration communale, les responsables des services déconcentrés de l’Etat pour les secteurs de la santé, de l’éducation et de l’aménagement, les organisations professionnelles de base, les PME et les femmes et hommes tâcherons du secteur BTP ainsi les exploitant(e)s agricoles.

Les acteurs de changement indirects sont les femmes et les hommes des 14 communes d’intervention et qui bénéficieront des services et infrastructures sociales de proximité (dans les écoles primaires et dispensaires) réalisées par le projet.

Effetti a medio termine

1.    Permettre aux communes de devenir les locomotives du développement local

2.    Améliorer la qualité de vie des citoyens à travers des chantiers créateurs d’emploi et offrant de meilleurs services d’éducation et de santé

3.    Appuyer les communes et le ministère dans la maîtrise du transfert des compétences

Risultati

Risultati principali attesi:  

1.    Le développement local intégré au sein des territoires cibles est promu;

2.    Les ressources locales humaines et matérielles sont valorisées par les communes à travers la mise en œuvre d’activités économiques autour de la réhabilitation de dispensaires et écoles;

3.    Les capacités des communes et des institutions de l’Etat en mise en œuvre du transfert des compétences sont renforcées.


Risultati fasi precedenti:  

Le projet IPDLI (financé par l’Union Européenne depuis 2018 et mis en œuvre par l’Organisation Internationale du Travail) a permis l’amorçage d’une dynamique locale basée sur une complémentarité entre les différents dispositifs de l’Etat et d’atteinte de certains progrès dans le fonctionnement des communes. Cette dynamique s’est traduite par l’obtention des communes de cofinancements du budget de l’Etat et des appuis logistiques importants.

La méthodologie d’intervention de IPDLI a permis l'atteinte de résultats encourageants :  32 Petites et Moyennes Entreprises locales ont été contractées par les 12 communes impliquées et un nombre important d’infrastructures de base (désenclavements par voiries et ponts, éclairage, aménagements) a été réalisé au bénéfice des populations et 200 emplois ont été créés grâce à la dynamique développée et plus de 200 jeunes sans qualifications ont bénéficié d’un apprentissage dans le secteur du BTP.


Direzione/Ufficio responsabile DSC
Partner del progetto Partner contrattuale
Organizzazione delle Nazioni Unite (ONU)
  • Organizzazione Internazionle del Lavoro


Altri partner
Organisation Internationale du Travail (OIT)
Coordinamento con altri progetti e attori Principalement avec les projets Participation Active des Citoyens Tunisiens et Moussanada Mahaleya. Le projet œuvrera aussi à créer des complémentarités avec les autres projets de coopération qui interviennent dans les mêmes communes cibles comme le projet PNUD dans la commune de Tataouine et le projet PACT à Kasserine qui appuie les communes dans les mécanismes de participation citoyenne. Le projet fournira un appui institutionnel au ministère des affaires locales, en collaboration avec d’autres projets (PARDi de l’UE et les activités de la Swedish Association of Local Authorities).  Une coordination entre bailleurs sur la thématique Décentralisation est envisagée par Suisse et l’UE.
Budget Fase in corso Budget Svizzera CHF    4’903’500 Budget svizzero attualmente già speso CHF    1’525’230 Budget inclusi partner del progetto CHF    15’731’812