BIOREST - Appui au développement d’une agriculture biologique durable et résiliente dans un contexte de changement climatique en Tunisie


A travers cette l’intervention, la Suisse consolide les efforts du gouvernement tunisien pour la résilience au changement climatique en accompagnant le développement des systèmes d’agriculture biologiques appliquant les principes de l’agriculture intelligente face au climat. L’appui portera sur les axes de la production végétale et animale, l’encadrement des acteurs et le système de contrôle de l’agriculture biologique. L’approche territoriale adoptée consolide la résilience alimentaire et environnementale des régions ciblées et de la Tunisie.

Región/País Tema Período Presupuesto
Túnez
Cambio climático y medio ambiente
Agricultura y seguridad alimentaria
Empleo y desarrollo económico
Biodiversidad
Desarrollo agrícolo
Desarrollo rural
01.11.2021 - 31.10.2025
CHF  4’000’000
Contexto

Classé au 69 rang dans l’index ND Gain, les retombées du changement climatique sur la Tunisie sont indéniables. La sécurité hydrique, alimentaire et économique de la population est fragilisée. Les changements de températures et de précipitations, la dégradation des sols et l’augmentation de l’intensité des évènements naturels extrêmes mènent à une diminution de la diversité biologique en Tunisie. La banque mondiale (2021) estime que la Tunisie est hautement vulnérable au changement climatique et que l’agriculture est un des secteurs les plus touchés. L’agriculture biologique certifiée (AGRIBIO) appliquant les principes de l’agriculture intelligente face au climat a le potentiel d’améliorer cette situation.

La Tunisie est le seul pays africain sur la liste des pays tiers de l'Union Européenne (UE) pour les produits biologiques certifiés, reconnus comme équivalents aux produits biologiques de l'UE. Néanmoins, en dépit de son potentiel, le secteur AGRIBIO fait face à des contraintes majeures notamment en matière des techniques de production et de l’absence d’un laboratoire d’analyses accrédité selon les normes internationales.

Cet appui suisse, répond à la demande du Ministère de l’agriculture tunisien et élargit l’action d’un programme d’« Appui aux Services de Contrôle Officiels des Produits Animaux et Végétaux en Tunisie (ASCO) » conduit par le Ministère de l’Agriculture Tunisien. Il permet à la Suisse de renforcer la stabilité socio-économique des régions défavorisées en Tunisie tout en luttant contre le changement climatique.

A travers ce projet, la Suisse défend la transformation durable des systèmes alimentaires. Ce positionnement a été confirmé lors du Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires, durant laquelle la Suisse s’est positionnée en faveur de cette approche qui figure haut sur l’Agenda 2030. La Suisse est en fait un berceau de l'agriculture biologique. Elle dispose d’une expertise indéniable dans l’ AGRIBIO matérialisée entre autres à travers l’institut de recherche de l’agriculture biologique FiBL.

Objetivos En favorisant l’approche de l’agriculture intelligente face au climat l’agriculture biologique en Tunisie devient un moteur de développement territorial durable et inclusif, contribuant ainsi à  la résilience des systèmes agricoles au changement climatique, à la création d’emplois décents pour la population rurale et à la sécurité alimentaire en Tunisie.
Grupos destinarios

Bénéficiaires ultimes : les citoyen(ne)s tunisien(ne)s, particulièrement les habitants des zones les plus vulnérables en termes de climat et de pauvreté rurale ainsi que les consommateurs des produits biologiques.

Bénéficiaires directs : les structures gouvernementales en charge de l’agriculture biologique aux niveaux national et régional, les groupements interprofessionnels et les agriculteurs et éleveurs biologiques.

Bénéficiaires indirectes : l’intervention touche aussi les organismes de certification et les instituts de recherche en lien avec l’élevage et l’agronomie.

Efectos a medio plazo La production, l’encadrement et le contrôle de l’agriculture biologique durable en Tunisie sont améliorés par l’inclusion des critères d’agriculture intelligente face au climat.
Resultados

Resultados previstos:  

1.    La Direction Générale de l’agriculture biologique offre des services fiables aux opérateurs Bio en termes de de contrôle, traçabilité, supervision et promotion.

2.    Le laboratoire officiel de l’agriculture biologique offre des analyses accréditées aux opérateurs BIO.

3.    Les organisations de producteurs et productrices Bio et leurs services d’encadrement assurent la gestion des systèmes de production biologique avec une approche sensible au genre.

4.    Les producteurs – trices appliquent une gestion plus durable des ressources naturelles mettant un accent sur l’eau et le cycle carbonique, renforçant la résilience des systèmes de production agricole biologique, face au changement climatique.

5.    Le producteurs et productrices biologiques gèrent des organisations professionnelles performantes.

6.    La durabilité et la visibilité globale du projet sont promues.


Resultados de las fases anteriores:  

Résultats clés de ASCO (financé par l’UE) depuis 2019 :

-    Un diagnostic des procédures et du cadre règlementaire régissant le contrôle officiel de l’agriculture biologique a été fait;

-    Une maquette de cahier de charge d’un système d’information relatif à l’enregistrement des unités de production agricoles auprès des services vétérinaires et phytosanitaires a été élaborée;

-    Un diagnostic de l’état des laboratoires phytosanitaires et vétérinaires, et une note technique sur l’orientation et le choix de la portée d’accréditation ont été préparés;

-    Un renfoncement des capacités des laboratoires phytosanitaires et vétérinaires en matière d’équipements d’analyse et de contrôle;

-    Une cartographie et analyse des postes de contrôle frontaliers, des stations de quarantaine, des points d’inspection interne et des inspections des flux d’animaux et leurs produits;

-    Une assistance technique aux unités de production primaires pour s’enregistrer au système national d'enregistrement et de traçabilité.


Dirección / Officina Federal responsable COSUDE
Contrapartes del proyecto Contraparte del contrato
Organización de las Naciones Unidas (ONU)
  • Oraganización de las Naciones Unidas para la Alimentación y la Agricultura


Otras contrapartes
L’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO)
Coordinación con otros proyectos y actores L’appui suisse sera consolidé tout au long de la chaine de valeur à travers la coordination entre le présent projet (en amont) et les projets SECO (en aval) notamment PAMPAT, qui travaille sur le développement de chaines de valeur agricoles, et le projet SIPPO qui renforce l’exportation de ces produits. Un partenariat est prévu avec l’Institut de Recherche de l’Agriculture biologique suisse FIBL pour le renforcement des capacités des institutions tunisiennes. Des synergies avec d’autres projets mis en œuvre par la FAO, en lien avec l’agriculture Bio et le changement climatique, seront recherchées. La collaboration avec le programme de l’Union Africaine pour le soutien de l’agriculture écologique et biologique et avec le programme Africa Knowledge hub serait recherchée.
Presupuesto Fase en curso Presupuesto suizo CHF    4’000’000 Presupuesto actual suizo ya emitido CHF    909’382