Patrimoine mondial de l’UNESCO

La Suisse compte 11 sites appartenant au patrimoine mondial de l’UNESCO, dont la région Jungfrau-Aletsch (qui comprend un immense glacier), des restes de maisons préhistoriques sur pilotis et un chemin de fer vertigineux dans le canton des Grisons.

Vignobles de Lavaux sur les hauteurs du lac Léman
Les vignobles en terrasse de Lavaux, canton de Vaud. © www.diapo.ch / Régis Colombo

L’UNESCO, qui s’est donné pour mission de préserver les biens culturels et les sites naturels ayant une valeur universelle exceptionnelle, a dressé une liste de plus de 1000 sites dans le monde, dont 11 sont situés en Suisse. Parmi ceux-ci, 8 sont des biens culturels (soit des monuments architecturaux, des ensembles urbanistiques et des souvenirs de l’ère industrielle). Les 3 autres sont des sites naturels.

Les trois premiers sites suisses à avoir été inscrits sur la liste de l’UNESCO, en 1983, sont le domaine conventuel de St-Gall, la vieille ville de Berne et le Couvent bénédictin Saint-Jean-des-Sœurs à Müstair (canton des Grisons). En 2000, les trois châteaux, la muraille et et les remparts du bourg de Bellinzone (canton du Tessin) ont accédé à la liste. Ce site a été suivi en 2001 par la zone Jungfrau-Aletsch (cantons de Berne et Valais).

En 2003, c’est la montagne pyramidale du Monte San Giorgio (canton du Tessin), un témoin de la vie il y a 250 à 300 millions d’années, qui a été reconnue par l’UNESCO, suivie par les vignobles en terrasse de Lavaux (canton de Vaud) en 2007. Le Chemin de fer rhétique de l’Albula et de la Bernina (canton des Grisons), et le Haut lieu tectonique suisse Sardona (cantons des Grisons, St-Gall et Glaris), ont à leur tour été reconnus en 2008, un an avant l’urbanisme horloger de La Chaux-de-Fonds.

Le dernier site à avoir accédé à la liste de l’UNESCO, en 2011, est constitué de 56 lieux où l’on trouve des vestiges d’habitations préhistoriques palafittiques (sur pilotis), datant d’environ 5000 à environ 500 av. J.-C. Ils sont situés sur les bords de lacs, de rivières ou de terres marécageuses. La Suisse a en outre déposé une candidature au nom de l’oeuvre urbaine et architecturale de l’architecte Le Corbusier.

Informations supplémentaires