La Coopération suisse au Bénin lance la campagne d’Alphabétisation 2017-2018 dans les départements du Borgou et de l’Alibori

Actualités locales, 29.01.2018

5 langues, 14 communes, 140 centres et 3500 apprenants seront pris en compte dans le cadre de cette campagne d’alphabétisation à travers le Programme d'Appui à la Gestion Décentralisée de l'alphabétisation (PAGEDA), initié par la Coopération suisse au Bénin et mis en œuvre par son partenaire, Sia N’Son ONG qui œuvre depuis plusieurs années dans le domaine de l'alphabétisation.

Photo des participants au lancement
De gauche à droite, la chargée de programme éducation et genre, Blandine Agossou et la Directrice résidente de la Coopération suisse au Bénin, Valérie Liechti, le représentant du Ministre de l'Enseignement Secondaire Technique et Professionnel, Marcellin Houanou, à la cérémonie de lancement de la campagne alpha 2017-2018 à N’Dali. - © DDC Benin

La cérémonie de lancement officiel de la campagne d’alphabétisation 2017-2018 s’estdéroulée le jeudi 25 janvier 2018 dans le village de Bori dans la commune de N'Dali.

La cérémonie a connu la participation du représentant des maires du Borgou et de l'Alibori Oumarou Lafia, du représentant du Ministre de l'Enseignement Secondaire Technique et Professionnel, Marcellin Houanou et de la Directrice Résidente de la Coopération suisse au Bénin, Valérie Liechti, accompagnée de la chargée de programme éducation et genre, Blandine Agossou. Prenant la parole, les participants à la cérémonie ont tous reconnu l'importance de l'alphabétisation dans le développement d'une nation et encouragé les différents acteurs à œuvrer pour la réussite du PAGEDA qui en est à sa première phase.

Notons que le programme est destiné aux communautés des 14 communes des départements du Borgou et de l'Alibori. Sa vision est d’amener les populations analphabètes à acquérir des compétences et des aptitudes devant les aider à améliorer leurs conditions de vie et à lutter efficacement contre la pauvreté.

Egalement présent à la cérémonie de lancement, le Directeur de l'ONG Sia N'Son, Salomon Balogoun, a rappelé les trois objectifs du PAGEDA : «1. Satisfaire la demande plurielle d'éducation non formelle provenant des communautés par des offres d'alphabétisation bien gérées. 2. Amener les populations des zones d'intervention à utiliser les acquis pour améliorer leur quotidien et ce, grâce à une formation qualifiante, autonomisante de qualité et au développement de l'environnement lettré. 3. Amener les acteurs du secteur à piloter/ coordonner et mobiliser davantage de ressources pour l'accès équitable des populations aux programmes d'alphabétisation.»

Au total, 140 centres seront ouverts au niveau des 14 communes des départements du Borgou et de l’Alibori  pour une moyenne de 3500 apprenants, avec une attente de 50% de femmes. 5 langues seront enseignées : le Baatonum, le Peulh, le Dendi, Boo et le Yoruba.

La cérémonie de lancement officiel de la campagne d'alphabétisation pour le compte de l'année 2017-2018 marque ainsi le début de la concrétisation des rêves de plusieurs milliers de personnes n'ayant pas eu la chance d’aller à l’école ou ayant dû la quitter prématurément.