Niger, IRC: Protection des populations déplacées de Diffa en provenance du Nigéria

Projet terminé

La déclaration de l'Etat d'urgence en mai 2013 dans les Etats du Nord du Nigeria et l'offensive militaire en cours contre les militants du groupe islamiste Boko Haram ont causé des déplacements importants au Niger. A date le pays compte plus de 60'000 déplacés et l'UNHCR estime que ce nombre s'élèvera à 100'000 personnes avant la fin 2014. Ce projet contribue à réduire les souffrances des personnes déplacées et à appuyer les communautés hôtes en termes de protection contre les violences et de sécurité alimentaire. 

Pays/région Thème Période Budget
Niger
Autre
Secteur non spécifié
01.09.2014 - 30.04.2015
CHF 500'000
Contexte
  • A la suite de la déclaration de l'Etat d'urgence dans les Etats de Borno, Yobe et Adamawa du Nigeria en mai 2013, une offensive militaire a été déclenchée contre les militants du groupe islamiste Boko Haram. Ces mesures des forces de défense nigérianes et les attaques continues de Boko Haram ont causé des déplacements importants de personnes vers les pays voisins comme le Tchad, Le Cameroun et le Niger.
  • Le 4 décembre 2013, le Gouvernement du Niger a décidé d'accroder la protection aux Nigérians demandeurs d'asile des Etats du Nord du Nigéria qui sont entrés au Niger depuis le 14 mais 2013.
  • En juin 2014, la République du Niger abritait déjà 55'000 personnes ayant fui les hostilités au Nigeria, dont 38'000 sont des retournés Nigériens et 17'000 des refugiés Nigérians, principalement établis dans la Région de Diffa, accueillis par des familles hôtes qui elles-mêmes font déjà face à des ressources limitées (env. 10% de la population total de Diffa). Les NU estiment que 500 pers/jour traversent la frontière.
  • A la suite de l'enlèvement des 200+ lycéennes par Boko Haram, les 4 Etats de la région du Lac Tschad, appuyés par la communauté internationale, planifient des actions concertées pour lutter contre l'insécurité liée à la présence de ce groupe armé.
  • On s'attend aisni à des déplacements accrus de population durant les prochains mois. Selon le HCR le nombre de déplacés pourrait atteindre 100'000 avant la fin de l'année 2014. 
Objectifs

Contribuer à la protection et à la sécurité alimentaire des populations déplacées (refugiées et retournées), et des communautés hôtes en vue de développer leurs capacités de résilience face aux effets du conflit au Nigéria. 

Groupes cibles
  • 50'000 personnes issues des communautés refugiées, retournées et hôtes de la région de Diffa bénéficiant des activités de protection
  • 5'000 personnes bénéficiant d'un gite temporaire dans 3 centres de transit
  • 700 agriculteurs et 1000 éleveurs (communautés déplacées et hôtes) bénéficiant d'un appui dans le domaine de la sécurité alimentaire
  • 100 jeunes formés à la vaccination
  • 30 para-vétérinaires pourvus en kits vétérinaire
  • 10 institutions béféficiaires de plaidoyer pour l'amélioration des conditions d'acceuil 
Effets à moyen terme
  1. Assurer la protection des communautés et l'accueil des populations déplacées à Diffa dans les conditions dignes
  2. Améliorer la protection et la résilience des communautés les plus vulnérables et nécessitant une protection particulière à travers la sécurité alimentaire
  3. Assurer la prévention et la gestion de conflit au sein des communautés de Diffa (transversal) 
Résultats

Principaux résultats attendus:  

1.1 Les informations sur les mouvements de la population sont connues et disponibles

1.2 Les conditions d'accueil des populations déplacées sont améliorées (2 centres de transit)

1.3 Les risques d'atteinte à la protection des populations (déplacées et hôtes) sont connus, réduits et les réponses améliorées

2.1 Les communautés les plus vulnérables et celles présentant des cas spécifiques de protection améliorent leur productivité agricole

2.2 La protection du cheptel des communautés les plus vulnérables et celles présentant des cas spécifiques de protection est améliorée

3.1 Les risques de conflits entre communautés sont réduits 


Direction/office fédéral responsable DDC
Crédit Aide humanitaire
Partenaire de projet Partenaire contractuel
Autre organisation internationale
  • Other OI


Autres partenaires

UNHCR 

Coordination avec d'autres projets et acteurs
  • UNHCR: Renforcement du rôle de coordination de la réponse aux déplacements du Nigéria par les autorités locales à Diffa
  • Crois-Rouge Nationale, appuyée par la Croix-Rouge de Luxembourg : Provision d'abris pour les populations déplacées et les populations locales les plus vulnérables
  • Filet social du Gouvernement: Réintégration des Nigériens dans le pays à travers l'enrôlement des populations éligibles dans le programme national de filet social (financement de la BM) 
Budget Phase en cours Budget de la Suisse CHF   500'000 Budget suisse déjà attribué CHF   500'000 Projet total depuis la première phase Budget y compris partenaires de projet CHF  500'000
Phases du projet Phase 4 01.09.2017 - 28.02.2019   (Completed) Phase 3 01.07.2016 - 31.08.2017   (Completed) Phase 2 20.07.2015 - 15.07.2016   (Completed)

Phase 1 01.09.2014 - 30.04.2015   (Completed)