Relations bilatérales

Les relations bilatérales entre les deux pays se sont intensifiées depuis la chute du régime tunisien en 2011. La Tunisie est un partenaire du programme suisse pour l’Afrique du Nord, dans le cadre duquel la Suisse soutient le processus de transition démocratique en Tunisie.

Points clés des relations diplomatiques

Les deux pays sont liés par un accord de libre-échange avec l’Association européenne de libre-échange (AELE) et par un accord de protection des investissements. D’autres accords ont été signés dans le cadre de la transition démocratique de la Tunisie.

De nombreux projets culturels et les bourses de la Confédération renforcent les échanges entre la Tunisie et la Suisse et dynamisent leurs relations bilatérales.

Banque de données des traités internationaux

Promotion de la paix et sécurité humaine

Dans le cadre du programme suisse pour l'Afrique du Nord, la Suisse traite les thématiques suivantes dans le domaine de la transition démocratique et des droits de l'homme:

  • Soutien au Parlement et processus électoral

  • Indépendance et professionnalisme des médias

  • Prévention de la torture et traitement du passé

  • Réforme du secteur de la sécurité et prévention de l'extrémisme violent

Dans le domaine de la prévention de la torture, la Suisse encourage la mise en place de mécanismes nationaux de prévention ainsi que la supervision par la société civile des prisons et des centres de détention. Dans le domaine de la prévention de l’extrémisme violent, la Suisse soutient la mise à disposition d'un expert international auprès du Bureau du haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme afin d’aider les autorités tunisiennes compétentes à élaborer un plan d'action pour lutter contre le terrorisme. La Suisse a en outre lancé en Tunisie un projet visant à favoriser la participation politique et l’inclusion des jeunes.

Coopération au développement et aide humanitaire

Le programme interdépartemental suisse pour l’Afrique du Nord  comporte trois volets: 

  • Processus démocratiques et droits de l'homme

  • Développement économique et emploi

  • Migration et protection

Suite aux événements survenus en janvier 2011, la Suisse a renforcé son engagement en Tunisie. Un programme de soutien au processus de transition a été élaboré avec des partenaires locaux. Il sera réalisé sous la direction de l'unité Coopération internationale, créée spécialement à cet effet et rattachée à l'Ambassade de Suisse à Tunis. La Suisse focalise son engagement sur la promotion du développement et la lutte contre la pauvreté dans les régions défavorisées de Tunisie. Les jeunes représentent une priorité de son engagement dans le pays.

Les fonds engagés pour la coopération internationale avec la Tunisie ont atteint près de 96 millions de francs entre 2011 et 2016.

Coopération internationale

Coopération au développement et aide humanitaire

Coopération et développement économique, SECO

Les Suisses et les Suissesses en Tunisie

Fin 2016, près de 1548 ressortissants suisses résidaient en Tunisie.

Echanges culturels

Les échanges culturels entre la Suisse et la Tunisie sont intenses et sont notamment favorisés par la francophonie des deux pays.  La Suisse organise régulièrement des expositions et des événements en Tunisie et y soutient des projets culturels locaux. En outre, elle participe tous les ans aux journées de la Francophonie.

Historique des relations bilatérales

Les relations entre la Suisse et la Tunisie se sont développées au XIXe siècle, dans le sillage de l’expansion française en Afrique du Nord. En 1939, la Suisse a ouvert un consulat à Tunis. L’accession de la Tunisie à l’indépendance en 1956 peut être considérée comme marquant de manière générale le début des relations bilatérales entre la Suisse et la Tunisie.  Peu après, la Suisse a reconnu le nouvel État et y a ouvert une légation, qui a été érigée en ambassade en 1961.

Tunisie, Dictionnaire historique de la Suisse