Relations bilatérales Suisse–Moldavie

La Suisse et la République de Moldavie entretiennent de bonnes relations, lesquelles se concentrent sur la coopération technique et les questions migratoires.

Points clés des relations diplomatiques

La Direction du développement et de la coopération (DDC) dispose depuis 2000 d'un bureau de coopération dans la capitale. L'ambassadeur de Suisse à Kiev est accrédité à Chisinau. La République de Moldavie est représentée en Suisse par sa mission auprès des organisations internationales à Genève. Le chef de la mission moldave possède une double accréditation.

Traités bilatéraux

Coopération dans le domaine de l’éducation

Les chercheurs et artistes moldaves peuvent déposer leur dossier de candidature auprès du Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) pour obtenir des bourses d’excellence de la Confédération suisse.

Bourses d'études universitaires de la Confédération

Coopération au développement et aide humanitaire

En 2008, la DDC a mis fin à ses programmes d’aide humanitaire pour se consacrer entièrement à la coopération technique. La stratégie de coopération suisse en Moldavie pour la période 2014-2017 prévoit des investissements atteignant un montant total de 54 millions de francs pour financer les activités de coopération technique. Les priorités du programme 2014–17 sont la santé et l’eau.

Coopération au développement et aide humanitaire

Les Suissesses et les Suisses en République de Moldavie

Fin 2013, 28 ressortissants suisses vivaient en République de Moldavie.

Historique des relations bilatérales

Au 19e siècle, de nombreux Suisses, parmi lesquels des vignerons vaudois, ont émigré en Bessarabie (aujourd’hui République de Moldavie).

Après le démembrement de l’Union soviétique, la Suisse a, en 1992, établi des relations diplomatiques avec la République de Moldavie nouvellement créée. De 2000 à 2008, la DDC a tenu à Chisinau un bureau de coopération qui a apporté une aide humanitaire et, à partir de 2005, une coopération technique. La rénovation de foyers et de cliniques psychiatriques, l’aide en situation d'urgence et la fourniture de lait en poudre à des institutions sociales ont été les principaux pôles d’action de l’aide humanitaire de la Suisse au cours de ces neuf années.

Entrée dans le Dictionnaire historique de la Suisse