Relations bilatérales

La Suisse cultive de bonnes relations, de plus en plus étroites, avec la République de Corée. Partenaire commercial important, ce pays attire les investisseurs helvétiques, et la coopération dans les domaines des sciences et de la recherche gagne en importance.

Points clés des relations diplomatiques

La Suisse et la République de Corée entretiennent des relations diplomatiques depuis 1962. L’organisation régulière de visites au plus haut niveau contribue à renforcer les relations entre les deux pays. Des rencontres ont lieu régulièrement depuis 2014 dans le cadre d’un dialogue politique.

La Suisse est membre de la Commission de supervision des nations neutres en Corée (Neutral Nations Supervisory Commission, NNSC). Cette présence militaire institutionnelle, déployée sur la frontière entre les deux Corée, est chargée de surveiller le cessez-le-feu de 1953.

Commission de supervision des nations neutres en Corée NNSC, DDPS

Banque de données des traités internationaux

Site internet officiel de la République de Corée (en)

Coopération économique

Le volume des échanges commerciaux entre la Suisse et la République de Corée a plus que doublé depuis l’entrée en vigueur, en 2006, de l’accord entre la Corée du Sud et l’Association européenne de libre-échange (AELE). La balance commerciale suisse affiche un excédent d'exportation important, qui a augmenté de plus de 2 milliards de francs suisses en 2016. La Suisse exporte avant tout des montres, des produits pharmaceutiques, des machines et des appareils, et importe principalement des produits pharmaceutiques, des automobiles et des appareils électriques. La Corée du Sud constitue le cinquième débouché et le neuvième fournisseur de la Suisse en Asie. Des démarches sont en cours pour étendre l’accord de libre-échange.

Depuis novembre 2010, l’Ambassade de Suisse à Séoul est épaulée par un Swiss business hub, chargé de promouvoir le commerce et les investissements entre les deux pays. Aujourd’hui, plus de 100 entreprises helvétiques sont présentes sur le marché coréen. L’organisation à but non lucratif «Swiss-Korean Business Council» s’efforce elle aussi de promouvoir les relations économiques entre la Suisse et la Corée du Sud.

Accord de libre échange AELE-République de Corée (en)

Soutien commercial (Switzerland Global Enterprise)

Asie / Océanie (informations SECO)

Coopération en matière d’éducation, de recherche et d’innovation

La République de Corée est l’un des huit pays que la Suisse considère comme prioritaires dans la cadre de sa politique de coopération en matière de formation, de recherche et d’innovation.

Une section Science et technologie a été créée au sein de l’Ambassade de Suisse en 2012. Cette section soutient de nombreux projets en lien avec l’accord bilatéral «Korean-Swiss Science and Technology Program».

Plusieurs questions d’intérêt commun ont étés identifiées, notamment dans les domaines des technologies médicales et de la coopération entre universitaires et industriels. Une attention particulière a été dédiée au soutien des startups suisses dans ce secteur. L’objectif est de renforcer la collaboration en faveur de la recherche et du développement, en partenariat avec des institutions coréennes.

En matière de formation, des programmes d’échange pour doctorants ont été mis en place par ETH Global et la Korean National Research Foundation (NRF), et des bourses d’étude «Swiss Government Excellence» sont offertes chaque année à trois étudiants et artistes coréens.

Section Science et technologie de l’Ambassade de Suisse à Séoul (en)

Bourses d’excellence de la Confédération suisse pour chercheurs et artistes étrangers, SEFRI

Les Suissesses et les Suisses en Corée du Sud

Selon la statistique des Suisses de l’étranger, 275 ressortissants suisses vivaient en République de Corée début 2017.

Echanges culturels

Aux côtés d’initiatives privées, la fondation culturelle suisse Pro Helvetia, Swiss Films et Présence Suisse se mobilisent pour promouvoir les échanges culturels entre les deux pays. Le fonds «Swiss Fund Korea» a pour objectif d’améliorer la visibilité de la Suisse en République de Corée. L’Ambassade de Suisse à Séoul s’attache elle aussi à promouvoir les échanges culturels et participe régulièrement à la Fête de la Francophonie et à la Journée de la langue allemande (Tag der deutschen Sprache).

Présence Suisse

Swiss Fund Korea (en)

Pro Helvetia

Swiss Films

Historique des relations bilatérales

En 1953, à la fin de la guerre de Corée, la Commission de supervision des nations neutres (Neutral Nations Supervisory Commission, NNSC) a nommé la Suisse pour surveiller la ligne de démarcation entre la République populaire démocratique de Corée et la République de Corée. Ce fut la première mission à l'étranger assumée par des militaires suisses.

En décembre 1962, la Suisse a engagé des relations diplomatiques avec la République de Corée. Au cours des décennies qui ont suivi, ces contacts n’ont cessé de s’intensifier si bien que les deux pays entretiennent aujourd’hui des rapports étroits et amicaux.

La Suisse soutient le maintien du cessez-le-feu dans la péninsule coréenne et se tient prête à offrir ses bons offices, comme elle l’a fait lors des pourparlers quadripartites qui se sont tenus à Genève entre les deux Corée, la Chine et les États-Unis entre 1997 et 1999.

Dictionnaire historique de la Suisse Corée

Documents Diplomatiques Suisses, Dodis