Relations bilatérales Suisse–Ethiopie

La coopération au développement et l’aide humanitaire sont au cœur des relations entre la Suisse et l’Ethiopie. La Suisse a renforcé son engagement humanitaire suite aux sécheresses et aux crises alimentaires qui frappent régulièrement le pays. L’Ethiopie est l’un des pays prioritaires de la stratégie régionale 2013–2016 pour la Corne de l’Afrique, document sur la base duquel sont coordonnées toutes les activités de la Suisse dans la région.

Points clés des relations diplomatiques

Les deux pays cherchent à renforcer leurs relations bilatérales. La Suisse souhaite mettre en place un dialogue politique régulier et intensifier les relations commerciales avec l’Ethiopie.

La Suisse a élaboré une stratégie régionale 2013–2016 pour la Corne de l’Afrique pour regrouper et coordonner l’ensemble de ses activités dans la région. Cette stratégie permet de garantir la cohérence et l’efficacité de l’action suisse dans les différents pays de la région d’une part, et au sein des instances régionales et multilatérales d’autre part.

La mise en œuvre de la stratégie régionale, dont l’Ethiopie est l’un des pays prioritaires, est assurée conjointement par la DDC, la Direction politique du DFAE, l’Office fédéral des migrations (ODM), le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) ainsi que les ambassades suisses présentes dans la région.

Traités bilatéraux

Coopération économique

Les échanges commerciaux entre les deux pays sont limités. En 2012, les exportations suisses ont atteint près de 28 mio CHF. Elles portent avant tout sur des produits pharmaceutiques et chimiques, ainsi que des produits de l’industrie mécanique. La même année, la Suisse a importé pour environ 34 mio CHF de marchandises éthiopiennes, principalement du café.

Promotion du commerce (Switzerland Global Enterprise)

Coopération dans le domaine de l’éducation et de la formation

Les chercheurs et les artistes éthiopiens peuvent déposer leur dossier de candidature auprès du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) pour obtenir une bourse d’excellence de la Confédération suisse. Divers projets de la DDC offrent également un cadre de coopération dans le domaine de la formation.

Bourses de la Confédération suisse

Promotion de la paix et de la sécurité humaine

La stratégie régionale 2013–2016 pour la Corne de l’Afrique comprend en outre des mesures visant à promouvoir la paix et la sécurité humaine.

Coopération au développement et aide humanitaire

La Suisse apporte sa contribution au soulagement des populations dans le besoin et à la stabilisation des revenus et des conditions de vie en Ethiopie. Elle soutient la population locale dans ses efforts pour résister durablement aux catastrophes naturelles comme les sécheresses et les inondations, pour faire face aux changements politiques et économiques et pour trouver des solutions sur le long terme.

La stratégie régionale 2013–2016 pour la Corne de l’Afrique permet à la Suisse de coordonner ses activités dans la région et d’étendre son action, notamment en Ethiopie.

Une grande partie des moyens financiers que l’Aide humanitaire de la Suisse destine à l’Ethiopie est gérée par des organisations internationales. La Suisse soutient ainsi les activités du Bureau des Nations Unies chargé de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) et celles du Programme alimentaire mondial (PAM). Depuis 2009, l’Aide humanitaire de la Suisse a renforcé sensiblement son engagement suite aux sécheresses qui frappent régulièrement l’Ethiopie.

Les activités menées sur le court terme (aide d’urgence et appui à la reconstruction) permettent à la Suisse de contribuer, sur le long terme, à l’amélioration des conditions de vie de la population. Les programmes portent principalement sur la sécurité alimentaire, l’utilisation des ressources en eau, l’exploitation des sols et la fourniture de soins médicaux aux mères et aux enfants.

Coopération au développement et aide humanitaire

Les Suisses en Ethiopie

Fin 2015, 214 Suisses vivaient en Ethiopie. La plupart d’entre eux résident dans l’agglomération d’Addis Abeba et travaillent dans le domaine de la coopération au développement ou de l’aide humanitaire.

Echanges culturels

L’Ambassade de Suisse à Addis Abeba soutient régulièrement les activités culturelles organisées par des artistes suisses en Ethiopie et favorise les échanges culturels entre les deux pays.

Historique des relations bilatérales

Des missionnaires suisses travaillaient en Ethiopie dès le début du 19e siècle. En 1878, l’ingénieur thurgovien Alfred Ilg fut appelé en qualité de conseiller par l’empereur Ménélik II. Il exerça une influence considérable sur la politique étrangère du pays et contribua à l’avancement des travaux de construction de la ligne de chemin de fer entre Addis Abeba et Djibouti, favorisant ainsi le développement de la capitale éthiopienne.

En 1933, la Suisse et l’Ethiopie signèrent un traité d’amitié et de commerce. Après la guerre italo-éthiopienne et la Seconde Guerre mondiale, les relations entre les deux pays s’intensifièrent. En 1955, la Suisse ouvrit à Addis Abeba une mission diplomatique, qu’elle transforma en ambassade en 1962.

Lors des grandes famines des années 1970 et 1980, l’Ethiopie a reçu l’aide de la Suisse.

Entrée dans le Dictionnaire historique de la Suisse