Relations bilatérales Suisse–Ethiopie

Les relations entre l’Ethiopie et la Suisse sont excellentes. Elles sont renforcées par différents accords bilatéraux et des consultations politiques régulières. L’Ethiopie reste un pays prioritaire de la stratégie régionale de la Coopération internationale de la Suisse pour la Corne de l’Afrique 2018-2021.

Points clés des relations diplomatiques

En 2014, un protocole d’entente a été signé pour intensifier le dialogue bilatéral, qui a lieu désormais chaque année.

La Suisse a en outre élaboré une stratégie régionale 2018-2021 pour la Corne de l’Afrique pour regrouper et coordonner l’ensemble de ses activités dans la région. Cette stratégie permet de garantir la cohérence et l’efficacité de l’action suisse dans les différents pays de la région d’une part, et au sein des instances régionales et multilatérales d’autre part.

La mise en œuvre de la stratégie régionale, dont l’Ethiopie est l’un des pays prioritaires, est assurée conjointement par la DDC, la Direction politique du DFAE, l’Office fédéral des migrations (ODM), le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) ainsi que les ambassades suisses présentes dans la région.

Banque de données des traités internationaux

Coopération économique

L’Ethiopie est le premier partenaire commercial de la Suisse en Afrique de l’Est et le 11e en Afrique, avec un volume des échanges à hauteur de CHF 331 millions en 2017. Les exportations suisses vers l’Ethiopie se sont élevées à CHF 47.1 millions. Elles se composent essentiellement de produits pharmaceutiques et de machines. La Suisse a importé pour CHF 284 millions, principalement de l’or et du café. Une vingtaine d’entreprises suisses sont présentes en Ethiopie, dont plusieurs multinationales.

Soutien commercial, Switzerland Global Enterprise SGE

Coopération dans le domaine de l’éducation et de la formation

Les chercheurs et les artistes éthiopiens peuvent déposer leur dossier de candidature auprès du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) pour obtenir une bourse d’excellence de la Confédération suisse. Divers projets de la DDC offrent également un cadre de coopération dans le domaine de la formation.

Bourses d’excellence de la Confédération suisse pour chercheurs et artistes étrangers, SEFRI

Promotion de la paix et de la sécurité humaine

La stratégie 2018-2021 pour la Corne de l’Afrique comprend en outre des mesures visant à promouvoir la paix et la sécurité humaine.

Coopération au développement et aide humanitaire

La Corne de l'Afrique occupe le devant de la scène internationale depuis plusieurs décennies en raison de conflits armés prolongés, de graves crises alimentaires et de déplacements massifs de populations. Ce contexte difficile provoque une migration forcée et génère un grand nombre de réfugiés et de déplacés internes.

Pourtant, la Corne de l'Afrique dispose de nombreux atouts : une population très jeune, la présence de systèmes performants de télécommunication mobile et de transfert d’argent, une importante diaspora et un esprit d’entreprise largement répandu.

L'actuelle stratégie helvétique de coopération pour la Corne de l'Afrique s’inspire des résultats déjà obtenus dans cette région et met en exergue l'engagement de la Suisse dans des contextes fragiles.

La Suisse soutient la mise en place de services et aide à rétablir la confiance dans les institutions publiques. Elle s’emploie également à agir sur les causes profondes de conflit et de pauvreté, qui contribuent à fragiliser la région.  

Coopération au développement et aide humanitaire

Les Suisses en Ethiopie

Fin 2017, 181 Suisses vivaient en Ethiopie.

Echanges culturels

L’Ambassade de Suisse à Addis Abeba soutient régulièrement les activités culturelles organisées par des artistes suisses en Ethiopie et favorise les échanges culturels entre les deux pays.

Historique des relations bilatérales

Des missionnaires suisses travaillaient en Ethiopie dès le début du 19e siècle. En 1878, l’ingénieur thurgovien Alfred Ilg fut appelé en qualité de conseiller par l’empereur Ménélik II. Il exerça une influence considérable sur la politique étrangère du pays et contribua à l’avancement des travaux de construction de la ligne de chemin de fer entre Addis Abeba et Djibouti, favorisant ainsi le développement de la capitale éthiopienne.

En 1933, la Suisse et l’Ethiopie signèrent un traité d’amitié et de commerce. Après la guerre italo-éthiopienne et la Seconde Guerre mondiale, les relations entre les deux pays s’intensifièrent. En 1955, la Suisse ouvrit à Addis Abeba une mission diplomatique, qu’elle transforma en ambassade en 1962.

Lors des grandes famines des années 1970 et 1980, l’Ethiopie a reçu l’aide de la Suisse.

Ethiopie, dictionnaire historique de la Suisse

Documents Diplomatiques Suisses, Dodis