Stratégie

La Suisse mène dans la Corne de l'Afrique des activités axées principalement sur la gouvernance, la sécurité alimentaire, la santé, la migration ainsi que la protection des personnes vulnérables.  Elle soutient des projets de portée régionale en Somalie, dans le sud-est de l'Éthiopie et dans le nord-est du Kenya. Elle peut également apporter une aide d’urgence dans toute la région en fonction des besoins.

La Corne de l'Afrique occupe le devant de la scène internationale depuis plusieurs décennies en raison de conflits armés prolongés, de graves crises alimentaires et de déplacements massifs de populations.  Les conflits locaux portant sur l’accès aux ressources naturelles et sur le partage de celles-ci sont en hausse. La région affiche en outre l’un des taux de mortalité maternelle et infantile les plus élevés de la planète.  Ce contexte difficile, qui provoque une migration forcée et génère un grand nombre de réfugiés et de déplacés internes, nécessite des interventions d’urgence.

Pourtant, la Corne de l'Afrique dispose de nombreux atouts qui pourraient susciter un changement positif dans la région: une population très jeune, la présence de systèmes mobiles performants de télécommunication et de transfert d’argent mobiles, une importante diaspora et un esprit d’entreprise largement répandu.

L'actuelle stratégie helvétique de coopération pour la Corne de l'Afrique s’inspire des résultats déjà obtenus dans cette région et met en exergue l'engagement de la Suisse dans des contextes fragiles.

La Suisse soutient la mise en place de services et aide à rétablir la confiance dans les institutions publiques. Elle s’emploie également à agir sur les causes profondes de conflit et de pauvreté, qui contribuent à fragiliser la région.   La Suisse soutient les processus de transformation des conflits et d’intégration régionale. Elle se concentre en particulier sur la dynamique des conflits somaliens et sur les différends concernant le partage du pouvoir et des ressources. Dans le cadre de ces efforts, elle a instauré en juillet 2014 un partenariat avec l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), l'unique organisation régionale active dans la Corne de l'Afrique (basée à Djibouti).

Des informations détaillées se trouvent sur la page anglaise.