Relations bilatérales

Les excellentes relations qu'entretiennent la Suisse et la Croatie doivent beaucoup à l'engagement de la Suisse dans le domaine de l'aide humanitaire et de la reconstruction pendant et après la guerre en Croatie. La Croatie est le deuxième partenaire commercial de la Suisse en Europe du Sud-Est. Le pays est une destination prisée des touristes suisses. La Suisse abrite une importante diaspora croate.

Points clés des relations diplomatiques

Le nombre de rencontres officielles de haut niveau et d'accords signés témoigne d'une intensification constante des relations politiques entre les deux pays, dont les points d'orgue ont été la visite officielle de l'ancienne présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey le 14 novembre 2011 à Zagreb, ainsi que la rencontre, le 19 juin 2014 à Berne, entre l'ancien président de la Confédération Didier Burkhalter et l'ancien président croate Ivo Josipović.

Depuis 2006, les parlements des deux pays entretiennent des échanges réguliers. La Présidente du Parlement Christa Markwalder a effectué une visite officielle en Croatie en avril 2016.

Après l'adhésion de la Croatie à l'UE le 1er juin 2013, les accords bilatéraux conclus entre la Suisse et l'UE ont été automatiquement étendus à la Croatie, à l’exception de l’accord sur la libre circulation des personnes (ALCP). La Suisse a ratifié le protocole concernant l’extension de l’ALCP à la Croatie (protocole III) le 16 décembre 2016. A partir de son entrée en vigueur le 1er janvier 2017, les citoyens croates jouissent de la libre circulation des personnes et peuvent notamment entrer en Suisse sous présentation d’une carte d’identité. Dans le cadre du régime transitoire prévu dans le protocole III, des restrictions à l’accès au marché du travail suisse sont valables pour une durée initiale de deux ans. Par ailleurs, le Conseil fédéral a approuvé l'extension à la Croatie de la contribution suisse à l’élargissement et décidé de soutenir le pays avec un montant de 45 millions de francs. Le crédit a été approuvé fin 2014 par le Parlement. Le Conseil fédéral entend ainsi traiter la Croatie de la même manière que les autres «nouveaux» Etats membres de l'UE, c'est-à-dire ceux qui y ont adhéré depuis 2004. Cette contribution est un geste de solidarité de la part de la Suisse et pose les bases d'une relation politique et économique solide avec le nouvel Etat membre qu'est la Croatie.

Banque de données des traités internationaux, traités bilatéraux

Coopération économique

Les importations en provenance de Croatie connaissent une progression constante depuis 2011. Les exportations suisses en Croatie ont enregistré une augmentation jusqu'en 2013, avant de baisser en 2014. La Croatie est le deuxième partenaire commercial de la Suisse en Europe du Sud-Est. En 2014, le volume des échanges commerciaux se montait à environ 325 millions de francs, ce qui représente une augmentation de 18% par rapport à l'année précédente. La Suisse exporte en premier lieu des produits pharmaceutiques et des machines, et importe surtout des machines et des produits dérivés du bois. Plus de 60 entreprises suisses exercent leurs activités en Croatie.

Les deux pays étaient liés depuis plusieurs années déjà par un accord de libre-échange conclu entre l'Association européenne de libre-échange (AELE) et la Croatie. Après l'adhésion de la Croatie à l'UE, la plupart des traités existants ont été remplacés par les accords bilatéraux unissant la Suisse à l'UE.

Soutien commercial (Switzerland Gobal Enterprise)

Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) / information par pays

Coopération dans le domaine de l’éducation, de la recherche et de l’innovation

Les chercheurs et artistes de Croatie peuvent déposer leur dossier de candidature auprès du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) pour obtenir des bourses d’excellence de la Confédération suisse.

Le programme «Scientific Cooperation between Eastern-Europe and Switzerland» (SCOPES) encourage la coopération scientifique entre des groupes de chercheurs et des institutions en Suisse et en Europe de l'Est. Des projets croates peuvent être soutenus financièrement dans le cadre de partenariats multilatéraux avec d'autres pays de la région.

Bourses d'excellence de la Confédération suisse pour chercheurs et artistes étrangers, SEFRI

Coopération scientifique avec l'Europe de l'Est (Scientific co-operation between Eastern Europe and Switzerland, SCOPES)

Contribution de la Suisse à l'élargissement de l’UE

En tant que membre de l’UE, la Croatie fait partie des bénéficiaires de la contribution suisse à la réduction des disparités économiques et sociales dans l’UE élargie. La contribution suisse à la Croatie s'élève à 45 millions CHF. La Suisse et la Croatie ont signé, le 30 juin 2015, l’accord-cadre bilatéral. Tous les projets devront être approuvés jusqu’en mai 2017 et menés à terme d’ici à la mi-décembre 2024 au plus tard.

Croatie – pays partenaire de la contribution de la Suisse à l’élargissement

Echanges culturels

L'ambassade de Suisse à Zagreb et la Fondation pour la culture Pro Helvetia s'engagent activement pour les échanges culturels entre la Suisse et la Croatie. A noter que ces échanges s'inscrivent de plus en plus dans un cadre privé.

Les Suissesses et les Suisses en Croatie

Fin 2016, 1400 Suisses vivaient en Croatie.

Historique des relations bilatérales

Un consulat général existe à Zagreb depuis 1920. Il a d'abord rempli la fonction de représentation suisse au Royaume de Yougoslavie, puis dans l'ancienne République fédérative socialiste de Yougoslavie.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les oustachis fascistes, soutenus par les puissances de l'Axe, proclamèrent l'Etat indépendant de Croatie. La Suisse, qui représentait alors les intérêts de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis dans la région, refusa tout d'abord de reconnaître cet Etat. En 1941, le Conseil fédéral décida d'établir un consulat à Zagreb auprès du nouveau gouvernement. La même année, une représentation croate fut ouverte à Berne.

Le 8 octobre 1991, la Croatie décida de sortir du giron yougoslave et proclama son indépendance. La Suisse reconnut la souveraineté de la Croatie en janvier 1992. La même année, elle fut parmi les premiers pays à ouvrir une ambassade à Zagreb. Depuis 1995, il existe une ambassade de Croatie à Berne, un consulat général à Zurich et un consulat à Lugano.

De 1991 à 2006, la Suisse a fourni une aide humanitaire à la Croatie et contribué par des programmes ciblés à la reconstruction du pays après la guerre.

Croatie, dictionnaire historique de la Suisse