Relations bilatérales Suisse–Roumanie

Les relations entre la Suisse et la Roumanie sont bonnes et amicales. Les deux pays entretiennent d’intenses échanges politiques, économiques et culturels. En sa qualité de membre de l'Union européenne (UE), la Roumanie compte au nombre des bénéficiaires de la contribution suisse visant à réduire les inégalités économiques et sociales dans l'UE élargie.

Points clés des relations diplomatiques

La Suisse et la Roumanie entretiennent de bonnes relations diplomatiques. Les contacts bilatéraux se sont intensifiés au cours des dernières années. Le président roumain Klaus Werner Iohannis doit effectuer une visite en Suisse en septembre 2021. Il avait reçu Alain Berset, alors président de la Confédération, en Roumanie en novembre 2018, dans le cadre d’une visite d'État.

Depuis la fin du régime communiste, la Suisse s’emploie à soutenir les efforts de transition vers la démocratie et l’économie de marché. Entre 2011 et 2019, l’étroite coopération instaurée dans le cadre de la contribution suisse à l’élargissement a été l’un des points clés des relations bilatérales entre la Suisse et la Roumanie.

Les deux pays sont liés par une convention de double imposition et par un accord de promotion et de protection des investissements. Depuis l’adhésion de la Roumanie à l’UE, les accords bilatéraux entre la Suisse et l'UE valent également pour la Roumanie.

Banque de données des traités internationaux

Coopération économique

La Roumanie et la Suisse entretiennent d’excellentes relations commerciales.

La Roumanie est le principal partenaire de la Suisse en Europe du Sud-Est. Le volume des investissements réalisés par la Suisse en Roumanie se chiffrait à 4,3 milliards d’euros en 2019, ce qui la place au 7e rang des principaux investisseurs étrangers dans ce pays. Le volume des échanges commerciaux entre les deux pays s’élevait à environ 2,2 milliards de francs en 2020.

Sur le plan économique, il est de plus en plus intéressant pour les entreprises suisses d’investir en Roumanie.

Soutien commercial, Switzerland Global Enterprise

Informations par pays, Secrétariat d’Etat à l’économie SECO

Coopération en matière d’éducation, de recherche et d’innovation

La Suisse, par le biais du Secrétariat d'État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI), apporte son soutien financier au «New European College» à Bucarest. Il s’agit d’un institut roumain indépendant pour les études avancées en sciences sociales et humaines.

Les chercheurs et artistes de Roumanie peuvent déposer leur dossier de candidature auprès du SEFRI pour obtenir des bourses d’excellence de la Confédération suisse.

Un accord sur les stagiaires permet aux jeunes professionnels de Roumanie de venir approfondir en Suisse leurs aptitudes professionnelles et leurs connaissances linguistiques.

Bourses d’excellence de la Confédération suisse pour chercheurs et artistes étrangers, SEFRI

Jeunes professionnels, Secrétariat d’Etat aux migrations SEM 

Promotion de la paix et de la sécurité humaine

La coopération policière et judiciaire est un élément important des relations bilatérales: La Roumanie et la Suisse sont liées depuis juillet 2007 par un accord sur la coopération en matière de lutte contre le terrorisme et le crime organisé. Composé de représentants des deux pays, un groupe de travail pour lutter contre la traite des êtres humains a été mis sur pied en janvier 2012. Sur la base de l’accord susmentionné, un attaché de police roumain est en poste à l’Ambassade de Roumanie à Berne afin d’améliorer la coopération policière entre les deux pays.

Contribution de la Suisse à l’élargissement de l'UE

La Roumanie fait partie des pays qui ont bénéficié de la contribution suisse à l’élargissement. Jusqu’en 2019, la Suisse a contribué à hauteur de 181 millions de francs à la mise en œuvre de 17 projets et de sept fonds thématiques dans le pays. Les objectifs initialement définis pour les projets ont été atteints pour la plupart, voire dépassés pour certains. La Roumanie fait également partie des bénéficiaires de la deuxième contribution de la Suisse.

Les fonds thématiques dédiés à la sécurité, à la société civile, aux partenariats, à l’intégration des Roms, à la santé ainsi qu’à la recherche et aux bourses sont gérés par des institutions suisses.

Roumanie – pays partenaire de la contribution de la Suisse à l’élargissement

Les Suissesses et les Suisses en Roumanie

Selon la statistique des Suisses de l’étranger, 589 ressortissants suisses vivaient en Roumanie fin 2020.

Echanges culturels

L’Ambassade de Suisse, Pro Helvetia ainsi que le Centre pour la politique étrangère culturelle de la Confédération (CCC) sont les principaux acteurs de la vie culturelle suisse en Roumanie. En 2011, les célébrations du centenaire des relations diplomatiques entre les deux pays ont contribué à développer la coopération entre diverses institutions suisses et roumaines.

Historique des relations bilatérales

Les relations officielles entre la Roumanie et la Suisse ne se sont établies qu’après l’indépendance de la Roumanie, reconnue par la Suisse le 10 juin 1880. Un traité de commerce a été signé entre les deux pays en 1886, amenant de nombreuses entreprises suisses à s’installer en Roumanie au XIXe siècle. Le consulat roumain à Berne, ouvert en 1905, a été transformé en légation en 1911. Le Conseil fédéral a ouvert la légation suisse à Bucarest en 1916. La signature d'accords de clearing dans les années 1930 a favorisé les importations suisses.

La période communiste a rafraîchi les relations entre les deux pays. Une crise les a même marquées en 1955, lors de la tentative de prise d’assaut de l’Ambassade de Roumanie à Berne par des Roumains en exil. Cet événement a déclenché une campagne de presse contre la Suisse ainsi que le durcissement des conditions de voyage des Roumains se rendant en Suisse. En 1962, le statut de la légation suisse a été élevé au rang d’ambassade.

La fin de la Guerre froide, suivie des événements de décembre 1989, a relancé la dynamique des relations avec la Suisse.

Roumanie, Dictionnaire historique de la Suisse