MEDAIR Rano Tsara II


Cette page n’est pas disponible en français. Veuillez choisir une langue ci-dessous:
Projet terminé

Madagascar figure, en matière d'accès à l'eau potable et à l'assainissement, parmi les pays les moins avancés du monde. Les maladies liées à une mauvaise système d'assainissement et d'hygiène ou à l'eau non-potable constituent la deuxième cause de morbidité. Le projet, basé sur les expériences d'une première phase, offrira à 118'000 personnes un accès sécurisé à de l'eau potable et à 12'000 personnes un accès à des latrines surelevées, le tout accompagné d'actions de promotion à l'hygiène. 

Pays/région Thème Période Budget
Madagascar
Eau
Aide humanitaire & RRC
Eau potable et Services d'assainissement de base (WASH) (til 2016)
Reconstruction et réhabilitation (till 2016)
Assistance matérielle
01.07.2014 - 30.06.2016
CHF 600'000
Contexte

Madagascar figure, en matière d'accès à l'eau potable et à l'assainissement, parmi les pays les moins avancés du monde. Les maladies liées à un movaise système d'assainissement et d'hygiène ou à l'eau non-potable constituent la deuxième cause de morbidité. 

Objectifs

Améliorer durablement l'accès aux infrastructures d'eau potable et d'assainissement hygiénique, et les connaissances et pratiques d'hygiène afin de réduire la morbidité liée aux maladies hydriques dans les 10 communautés cibles. 

Groupes cibles

Les populations de la ville de Maroantsetra et de 9 communes rurales des districts de Maroantsetra et Mananara Nord, particulièrement exposées et vulnérables aux cyclones et inondations. 

Effets à moyen terme
  1. Les populations ciblées ont accès durablement à de nouvelles infrastructures d'eau potable (9 communes) et/ou d''assainissement amélioré (1 commune)
  2. Les acteurs locaux sont capables de développer et d'assurer des services d'eau et d'assainissement durables et de qualité
  3. Les populations et les leaders socioculturels des 10 communes bénéficiaires ont des connaissances et pratiques d'hygiène, de l'utilisation sûre de l'eau et d'un assainissement adapté amélioré. 
Résultats

Principaux résultats attendus:  

Constructions de 533 points d'eau sécurisés et de 600 latrines hygiéniques Ecosan.

Formation d'acteurs locaux pour le développement et le maintien de services d'eau et d'assainissement durables et de qualité.

Sensibilisation des populations cilbes à des pratiques d'hygiène, l'utilisation sûre de l'eau et un assainissement adapté améliorés. 


Principaux résultats antérieurs:  

La première phase du projet (Rano Tsara I, 2007-2010) a été très fructueuse et largement reconnue. 633 points d'eau et et plus de 1'400 latrines ont été réalisés, desservant 95'000 personnes en eau potable, plus de 21'000 personnes en assainissement. Le projet a aussi sensiblisé des centaines de villages en vue d'une meilleure hygiène et mis en place un système de gestion et de maintenance des points d'eau novateur et fonctionnel. Pour parvenir à ces résultats Medair a développé une approche participative. 


Direction/office fédéral responsable DDC
Crédit Aide humanitaire
Partenaire de projet Partenaire contractuel
  • Medair


Autres partenaires

Néant 

Coordination avec d'autres projets et acteurs

Medair coordonne ses activités et travaille en synergie avec les autres acteurs WASH, ainsi qu'avec les autorités sur place. 

Budget Phase en cours Budget de la Suisse CHF   600'000 Budget suisse déjà attribué CHF   600'000 Projet total depuis la première phase Budget y compris partenaires de projet CHF  600'000
Phases du projet Phase 2 07.03.2017 - 28.02.2018   (Completed)

Phase 1 01.07.2014 - 30.06.2016   (Completed)