Valables le:
Publiés le: 15.12.2017

 


Conseils aux voyageurs - Emirats arabes unis

Situation générale

La situation politique est stable. Il ne faut toutefois pas perdre de vue que la situation peut évoluer rapidement en raison de la complexité du contexte régional.

Le risque d'attentats ne peut être exclu, surtout que différentes organisations terroristes menacent les pays du Golfe régulièrement d’attentats. La milice houthi du Yémen a proféré des menaces à l’encontre des Émirats arabes unis.

La rubrique terrorisme et enlèvements attire l'attention sur les risques liés au terrorisme.
Terrorisme et enlèvements

Avant et pendant le voyage, renseignez-vous dans les médias sur la situation actuelle dans le pays et restez en contact avec votre tour-opérateur. Conformez-vous aux directives des autorités locales.

Criminalité

Prenez les précautions d'usage contre la petite délinquance et déposez vos documents dans le coffre de l'hôtel; gardez toutefois toujours une photocopie du passeport sur vous (y compris la page comportant le tampon d'entrée).

Transports et infrastructures

Les frontières aériennes et maritimes entre les Emirats Arabes Unis et le Qatar sont fermées depuis le 5 juin 2017. Adressez-vous à votre tour-opérateur ou à votre compagnie aérienne pour vous renseigner sur des itinéraires alternatifs.

Les excès de vitesse et les fréquentes infractions au code de la route augmentent considérablement les risques d'accident sur les routes des Emirats.

Pour voyager dans le désert sans emprunter les routes asphaltées, il est recommandé de circuler uniquement en convoi de plusieurs véhicules tout terrain. Il est vital de se munir d’un instrument de navigation et d’une provision suffisante d’eau, de nourriture et de carburant, ainsi que de pièces de rechange.

Dispositions légales particulières

Le cadre juridique s'inspire d’une conception du droit islamique stricte et de principes moraux rigides. Les infractions sont systématiquement poursuivies et punies plus durement qu’en Suisse. La législation peut varier d’un Emirat à l’autre. Entre autres, les délits suivants sont punissables:

  • L'alcool au volant (0 pour mille!), la consommation d'alcool et l’ébriété dans un lieu public.
  • Tout comportement provocant en public, par exemple des gestes affectifs entre personnes adultes, les vulgarités.
  • Les relations extraconjugales et homosexuelles, ainsi que les grossesses extra-conjugales. En cas d’infraction d’ordre sexuel, la victime doit prouver, le cas échéant, qu’elle n’a pas elle-même enfreint la loi.
  • Tenir des propos désobligeants à l'égard de la famille régnante ou de l'Islam.
  • L’expression de la sympathie vis-à-vis du Qatar ou la critique de la crise politique qui oppose depuis juin 2017 le Qatar et les Émirats arabes unis (ainsi que quelques autres États arabes). De manière générale, abstenez-vous de formuler une opinion ou de débattre sur des sujets politiques, également sur les réseaux sociaux.
  • Photographier les bâtiments et infrastructures du gouvernement et de l’armée, ainsi que les complexes industriels (p.ex. champs pétrolifères et raffineries) et, de manière générale, des installations à visée stratégique comme les aéroports etc. Il demeure des incertitudes par rapport à ce qui tombe dans ces catégories. Faites attention aux panneaux indicateurs et, en cas de doute, demandez l’autorisation aux forces de sécurité locales ou renoncez à prendre la photo.

De nombreux produits sont soumis à des restrictions ou interdictions d’importation. Cela vaut également pour les médicaments. Conformez-vous aux consignes des autorités douanières locaux, par example:
Abu Dhabi Customs: prohibited and restricted commodities
UAE Customs – local Customs Departments
Zollvorschriften Medikamente: UAE Ministry of Health and Prevention

Les conducteurs impliqués dans un accident de la circulation ayant causé des blessés ou même des morts sont en règle générale arrêtés par la police et déférés devant un juge jusqu’à ce que la question de la responsabilité ait pu être déterminée. En cas de doute, pendant la procédure, les étrangers n’ont pas la possibilité de quitter le territoire des Emirats.

Les infractions d’ordre économique ou financier sont également punies plus durement qu’en Suisse: par exemple, les chèques sans provision et les factures impayées sont passibles d’emprisonnement ou de lourdes amendes. Il en va de même pour un différend financier. Suite à une plainte de la partie adverse, les touristes ou hommes d’affaires impliqués peuvent se voir refuser la sortie du pays ou même être arrêtés.

Les infractions à la loi sur les stupéfiants, y compris la détention de minimes quantités de drogue quelle qu'elle soit, sont passibles de lourdes peines de prison (jusqu'à 30 ans); la peine de mort peut être prononcée. Les personnes pour lesquelles il a pu être prouvé au moyen de tests effectués à leur arrivée qu’elles ont consommé de la drogue peuvent également être condamnées.

Toute personne quittant le pays sans avoir rempli toutes les formalités juridiques (p. ex. factures impayées) doit s’attendre à être arrêtée lors de sa prochaine entrée sur le territoire national. Ce principe s’applique également aux personnes en transit aérien qui n’entrent pas à proprement parler dans le pays.

Les conditions de détention sont bien plus dures qu'en Suisse.

Particularités culturelles

Les Emirats Arabes Unis sont un pays musulman. Il est recommandé d'adapter son comportement et sa tenue vestimentaire aux us et coutumes locaux ainsi qu'aux sensibilités religieuses. Renseignez-vous dans les guides de voyages, auprès de votre agence ou directement sur place, sur les codes de conduite et les conventions à respecter. Songez également aux règles et prescriptions particulières à observer durant la période du Ramadan. Demandez préalablement la permission aux personnes que vous souhaitez photographier.

Soins médicaux

Les soins médicaux sont assurés. Beaucoup d’hôpitaux exigent une garantie financière pour les traitements jugés de ne pas représenter une urgence (preuve d’une assurance maladie, carte de crédit ou paiement d’avance). Les cas d’urgence sont traités sans réserve.

Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N'oubliez toutefois pas que l'importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général. Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.
En règle générale, l'importation de médicaments aux Emirats est soumise à une réglementation stricte.

Remarques particulières

Dans des cas isolés, des Suisses en possession d’un passeport provisoire se sont vus refuser l’entrée dans le Pays. Si vous vous rendez aux Émirats arabes unis, voyagez avec un passeport suisse ordinaire.

Adresses utiles

Numéro d'urgence général: 999
Abu Dhabi Police
Dubai Police

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
Représentations suisses aux Emirats arabes unis
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs et décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.